Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

A chaque âge son dépistage

HOME
HOME

Frottis, dépistage du cancer colorectal, mammographie, grains de beauté... A partir de 40 ans, on ne néglige plus sa santé, on se prend en main et on vérifie que tout est en ordre avec ces contrôles indispensables.

À PARTIR DE 40 ANS

Frottis du col de l'utérus

A quoi ça sert ? Le frottis permet de détecter la présence d'éventuelles lésions précancéreuses avant qu'elles ne se transforment en cancer.

Comment ça se passe ? Le frottis cervical consiste à prélever des cellules au niveau du col de l'utérus, qui seront ensuite examinées au microscope. Indolore, il dure moins de cinq minutes.

Où ? Il peut être effectué chez le gynécologue, chez un médecin, dans un centre de santé, un centre de planification familiale ou dans un laboratoire d'analyses médicales, sur prescription d'un médecin.

A quelle fréquence ? Tous les trois ans jusqu'à 65 ans.

Dermatoscopie

A quoi ça sert ? C'est le principal outil de prévention et de dépistage du cancer de la peau.

Comment ça se passe ? A l'aide d'une sorte de loupe grossissante, le dermatologue réalise un examen clinique de la peau pour repérer les taches ou grains de beauté pouvant faire suspecter un cancer. Il peut s'aider d'un dermatoscope, sorte de loupe éclairante et très grossissante qui permet de voir à travers la première épaisseur de l'épiderme. Si vous présentez de nombreux grains de beauté, il peut aussi les prendre en photo.

Où ? Chez le dermatologue et/ou lors de la semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau qui aura lieu du 15 au 19 mai 2017 dans toute la France.

A quelle fréquence ? Une consultation annuelle est plus que conseillée si vous êtes « à risque » : peau très claire, antécédents familiaux... Et n'attendez pas pour prendre rendez-vous si vous constatez un changement de forme, de taille ou de couleur de l'un de vos grains de beauté.

Hypercholestérolémie

A quoi ça sert ? Il est important de mesurer le taux de cholestérol dans le sang, le bon comme le mauvais, car plus ce dernier est élevé, plus le risque cardiovasculaire est important.

Comment ça se passe ? Une prise de sang est effectuée à jeun dans le cadre d'un bilan lipidique.

Où ? Dans un laboratoire d'analyses médicales, sur ordonnance de votre médecin traitant.

A quelle fréquence ? Tout dépend de vos antécédents et de vos facteurs de risque. En cas d'hypertension, de tabagisme ou de surpoids, une prise de sang annuelle peut s'imposer. C'est votre généraliste qui prendra la décision de faire faire cet examen.

Prise de la tension

A quoi ça sert ? La prise de la tension permet de dépister une hypertension artérielle, première cause d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus.

Comment ça se passe ? Après quelques minutes de repos, en position semi-allongée, on mesure la tension à l'aide d'un tensiomètre. Une tension normale chez un adulte ne doit pas dépasser 14/9.

Où ? Chez le médecin généraliste, le pharmacien, ou chez soi avec un autotensiomètre.

A quelle fréquence ? Deux fois par an, ou plus s'il existe des facteurs de risque (antécédents familiaux).

À PARTIR DE 50 ANS

Mammographie

A quoi ça sert ? Cet examen radiologique associé à une palpation des seins vise à dépister le cancer du sein, deuxième cause de mortalité chez la femme !

Comment ça se passe ? Torse nu, debout, on comprime le sein entre deux plaques pour le radiographier. Une échographie peut venir compléter cet examen.

Où ? Dans un cabinet de radiologie. C'est un radiologue qui procède à la palpation.

A quelle fréquence ? Un examen gratuit est proposé tous les deux ans aux femmes de 50 à 74 ans dans le cadre du dépistage généralisé. En cas d'antécédents personnels ou familiaux, il est renouvelé tous les ans.

Test de dépistage du cancer colorectal

A quoi ça sert ? On recherche des traces de sang dans les selles et si on découvre une lésion précancéreuse, ou polype, dans le côlon ou le rectum, on la traite avant qu'elle n'évolue en cancer. C'est le troisième cancer le plus mortel après celui du sein.

Comment ça se passe ? On effectue le prélèvement d'un échantillon de selles à domicile et on l'envoie au laboratoire. En cas de test positif (présence de sang), la coloscopie est l'étape suivante.

Où ? Ce test se réalise à domicile. Vous recevez, tous les deux ans, un courrier vous invitant à le retirer auprès de votre médecin traitant à l'occasion d'une consultation.

A quelle fréquence ? De 50 à 74 ans, tous les deux ans en l'absence d'antécédents. Dans le cas contraire, on fait une coloscopie sans passer par cet examen.

Test de la glycémie

A quoi ça sert ? Mesurer le taux de sucre dans le sang permet éventuellement de diagnostiquer un diabète de type II (diabète gras), en forte progression aujourd'hui.

Comment ça se passe ? Une prise de sang à jeun dose la glycémie, sur prescription de votre médecin traitant.

A quelle fréquence ? Une fois par an.

À PARTIR DE 60 ANS

Ostéodensitométrie

A quoi ça sert ? A mesure que l'on vieillit, on doit estimer ses facteurs de risque d'ostéoporose car le capital osseux diminue et, avec lui, les probabilités de fracture augmentent.

Comment ça se passe ? L'ostéodensitométrie est une radiographie qui mesure la densité minérale osseuse. L'examen est indolore et ne nécessite aucune injection ni prélèvement. Il suffit de vous allonger sur une table de radiologie et de rester immobile quelques minutes.

Où ? Dans un centre de radiologie.

A quelle fréquence ? Tous les trois ans (plus souvent si antécédents) et à partir de 60 ans.

Fond d'œil

A quoi ça sert ? Il est important de détecter la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) qui atteint la rétine et déforme la vision. C'est la première cause de cécité en Occident.

Comment ça se passe ? Le diagnostic repose sur l'examen du fond d'œil, qui permet de mettre en évidence certaines anomalies caractéristiques d'une DMLA.

Où ? Chez l'ophtalmologiste.

A quelle fréquence ? Lors de votre visite annuelle ou en cas de trouble de la vue.

Les examens médicaux permettent de faire le point sur sa santé et de déceler d'éventuels problèmes avant qu'ils ne s'aggravent. Aller voir son médecin traitant au moins une fois par an ou au moindre doute est le b.a.-ba pour bien préserver son état physique.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0