Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Acheter une contrefaçon, c'est risqué

Contrefaçon

Sacs, lunettes, vêtements, téléphones... Sur Internet, mais aussi sur les marchés, on trouve des copies de marques pour bien moins cher. Tentant, mais attention aux conséquences !

Une contrefaçon imite un produit de marque. Initialement, elle ne concernait que les marques de vêtements de luxe, de sport, les parfums et les accessoires (ceintures, sacs à main, lunettes de soleil...), mais aujourd'hui, elle gangrène quasiment tous les domaines de consommation. Vêtements, jouets, informatique, téléphonie, cigarettes, cosmétiques et même médicaments, rien ne lui résiste ni lui échappe.

Des accidents matériels

Les produits contrefaits sont généralement fabriqués à l'étranger, principalement en Asie du Sud-Est (Chine, Thaïlande, Singapour, Corée du Sud...), mais aussi autour de la Méditerranée (Maroc, Tunisie, Turquie...), en Russie et même au sein de l'Union Européenne (Espagne, Pologne, Italie...).

Leur fabrication n'est soumise à aucune norme de sécurité. Ils peuvent donc s'avérer très dangereux : une batterie de téléphone risque une surchauffe et peut provoquer un incendie, un matériel électroménager ou informatique défaillant peut entraîner des électrocutions ou des explosions... Même chose pour les jouets ou les pièces détachées d'automobile, à l'origine de graves accidents.

Des problèmes pour la santé

La composition des contrefaits n'est pas les produits authentiques elle n'est pas contrôlée. Lorsqu'il s'agit de médicaments ou de cosmétiques, vous vous exposez à de sérieux risques pour votre santé. Au mieux, ils n'auront aucune efficacité. Au pire, ils provoqueront des lésions et peuvent être mortels. Les produits alimentaires ne sont pas épargnés, ainsi que les vins et alcools. Quant aux vêtements, ils contiennent parfois des composants chimiques qui n'ont pas fait l'objet de tests dermatologiques. Ils s'avèrent irritants, allergisants, voire cancérigènes.

Gare aux sanctions pénales

Acheter un produit contrefait peut vous coûter cher: jusqu'à 300 000 euros d'amende et trois ans a été acquis à l'étranger, notamment via Internet (parfois à votre insu !), vous risquez en plus de la confiscation par la douane du produit incriminé, une amende égale à deux fois la valeur de l'objet authentique !

Utile : le site Contrefacon.fr propose un moteur de recherche gratuit qui vous permet en un clic de savoir si un site est susceptible de vendre des contrefaçons.

N'oubliez pas que la contrefaçon est une activité criminelle, qui relève du crime organisé, voire du terrorisme, du grand banditisme et des réseaux mafieux (trafiquants d'armes, de drogue...).

4 CONSEILS anti-arnaques

Vérifiez qu'une adresse indiquant le service après-vente ou consommateurs en France figure sur l'emballage.

Assurez-vous que sont apposées les normes NF ou CE.

Méfiez-vous des prix anormalement bas.

Regardez de près la qualité des matériaux et des finitions.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0