Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Adopter un chien adulte, une belle action

HOME

Ils ont moins la cote que les chiots, mais les chiens adultes peuvent aussi être adoptés. C'est d'ailleurs parfois un bon plan, car on peut tomber sur de vraies perles ! Quelques pistes pour ne pas se tromper.

Si vous ne vous sentez pas le courage de prendre en charge toute l'éducation d'un chiot - petits oublis sur le tapis, chaussures grignotées et autres bêtises liées à leur jeune âge - accueillez chez vous un animal adulte. Il existe différentes solutions pour dénicher votre prochain compagnon à quatre pattes. Et non, ce n'est pas parce que le chien a déjà eu une vie avant vous qu'il aura des difficultés à s'adapter à un nouveau maître et à son environnement !

La meilleure option : les refuges

S'adresser à un refuge reste la meilleure solution pour adopter un chien adulte. Selon la SPA, près d'un millier de chiens ont été abandonnés l'été dernier en France, un chiffre en augmentation. Les refuges regorgent d'animaux qui ne demandent qu'à intégrer un nouveau foyer. Mieux vaut s'adresser aux grandes associations (SPA, Fondation 30 millions d'amis, Fondation Brigitte Bardot...) qui ont pignon sur rue et qui disposent de refuges un peu partout. Vérifiez comment travaille la structure, posez toutes les questions qui vous semblent légitimes (un bon moyen de mesurer leur sérieux) et renseignez-vous sur l'animal : quand a-t-il été abandonné, dans quelles conditions, quel était son cadre de vie avant, etc. La loi interdit de céder un chien qui n'est pas à jour dans ses vaccins et qui n'est pas identifié (puce ou tatouage). Vous devez également exiger le carnet de santé de l'animal. Comptez entre 150 et 300 euros de frais d'adoption incluant ces formalités et, éventuellement, les frais de stérilisation.

Pensez aussi aux familles d'accueil...

Certaines associations (Solidarité animaux abandonnés, Rêves de chiens) ne disposent pas de structures pour recueillir les chiens abandonnés et décident de les placer dans des familles d'accueil. Certains foyers s'attachent à l'animal et décident au final de l'adopter, mais chez certains compagnons à quatre pattes, la famille d'accueil n'est qu'une étape en attendant qu'ils trouvent une nouvelle maison. Comme précédemment, le suivi vétérinaire a été assuré. Avantage, les chiens adoptés sont souvent beaucoup plus sociables et moins traumatisés que ceux qui sont passés par un refuge.

... et aux chiens d'assistance

Certains chiens d'assistance (guides d'aveugles ou pour personnes handicapés) sont adoptables jeunes, car réformés. Elevés et éduqués dès leur plus jeune âge, ils ne vont pas au bout de leur formation pour des raisons de santé (une dysplasie les empêchant de porter un harnais, par exemple) ou comportementale (chiens trop lents ou incompatibilité avec leurs congénères). D'une grande sociabilité, ces labradors, golden retriever ou flat-coated sont élevés pour rester calmes et ne pas aboyer... De vrais amours ! Ce qui explique également que les listes d 'attente soient très longues. Plus rarement, certains chiens guides d'aveugles peuvent être adoptés vers l'âge de 10 ans, au moment de leur retraite, lorsqu'ils ne peuvent pas rester dans leur foyer initial.

Sans oublier les chiens de police ou de gendarmerie

Eux forcent l'admiration ! Les chiens policiers et gendarmes peuvent aussi être adoptés, même si ça n'est pas la solution la plus facile. Dans 90 % des cas, ces animaux, qui cessent leur activité autour de 8 ans, sont adoptés directement par leur maître-chien. Si ça n'est pas possible, ils sont confiés à des particuliers, mais la liste d'attente est longue. Les renseignements se prennent auprès du CNFUC (Centre national de formation des unités cynotechniques de la police nationale) et du CNICG (Centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie). Quelques semaines avant leur retraite, les chiens lèvent le pied sur l'entraînement et se resocialisent. Ces travailleurs hors pair, à l'éducation irréprochable, font bien souvent de merveilleux compagnons à la maison. Très sociable et très affectueux, un golden retriever, même adulte, peut (re)trouver sa place dans une famille.

Portes ouvertes chez les chiens guides d'aveugles

A l'occasion de la 5 édition de la Semaine du chien guide d'aveugle (du 18 au 25 septembre), les centres d'éducation des neuf associations régionales ouvrent leurs portes au public le dimanche 25 septembre. L' occasion de mieux comprendre le travail des chiens éduqués par des professionnels et de poser toutes les questions utiles concernant leur adoption.

Plus d'infos sur semaine-chiensguides.fr.

Pour aller plus loin

Trouver, choisir et adopter un chien dans un refuge, de Laetitia Calmard. Un guide pratique pour bien mener vos recherches lorsque vous souhaitez adopter un chien déjà adulte - ou presque - et pour l'accueillir chez vous dans les meilleures conditions. 7,90 € éd. Ouafmag.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0