Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Apprendre à mieux gérer la rivalité féminine

rivalite-feminine

Les femmes entre elles sont complices, taquines, espiègles… Mais elles peuvent aussi se vouer une haine intense, bien souvent injustifiée. La principale raison en est la rivalité féminine, un mal dont on parle peu et pourtant très commun qui peut finir par ronger complètement le quotidien. Si cette rivalité s’exprime souvent au travail ou dans les rapports mère/fille, le domaine sentimental n’est pas en reste et votre couple pourrait bien, un jour, être la cible de ces railleries suscitées par l’envie et la jalousie.

Pour mieux gérer la rivalité féminine au sein de votre relation amoureuse, encore faut-il comprendre de quoi il s’agit : heureuse avec cotre compagnon et bien dans votre peau, vous serez idéalisée par d’autres qui n’ont peut-être pas cette chance, et donc détestée. De là, naîtra un besoin de méchanceté gratuite afin de vous « faire payer » ce bonheur rêvé. Ce comportement, certes pas reluisant, s’explique psychologiquement très bien puisqu’il est souvent lié à un sentiment de profonde injustice : les femmes qui éprouvent le besoin d’exercer une telle pression sur d’autres sont malheureuses et optent, à tort, pour devenir blessantes plutôt que d’essayer de chercher leur propre bonheur.

Cela peut venir d’une amie, d’une connaissance, d’une ex de votre compagnon, de votre belle-mère ou même de votre propre famille. Il n’y a pas de règles. Ce qui importe, en revanche, est l’ampleur que prend cette rivalité dans votre vie. Les piques, taquineries mesquines, hypocrisies et autres crêpages de chignon demeurent désagréables mais insignifiants. Cependant, le problème peut devenir plus inquiétant si votre « rivale » engendre manigances et complots. Certaines femmes ne manquent pas de ressources en matière de vengeance et ne reculeraient devant rien pour gâcher votre vie le plus possible ! Aussi, ne manquez pas de prendre ces rivalités dignes des cours de récréation au sérieux avant qu’elles ne puissent causer la rupture de votre couple.

Toujours garder la tête haute :
On vous envie, et alors ? Oui, votre couple est au beau fixe, oui vous êtes amoureuse et non, il n’y a pas de quoi en avoir honte. Ne vous laissez ni perturber ni intimider par une rivale mal intentionnée. Au contraire, assumez les médisances et autres sarcasmes. Après tout, « mieux réussir qu’une autre » en amour est une thématique complètement subjective qui ne nécessite pas d’être prise en compte, tant la démarche est absurde. Epargnez-vous au maximum ces scènes stériles en évitant les personnes qui sont nocives à votre relation et restez fière de ce que vous avez construit avec votre compagnon.

Etre combattive :
Inutile d’ouvrir les hostilités en premier mais si la rivalité prend des proportions malsaines (insultes, coups bas…), il est hors de question de vous laisser faire ! Vous savez parfaitement où est votre place et c’est à vous de la défendre pour mieux la garder. Ne vous justifiez en aucun cas de votre chance et ne soyez pas trop gentille au risque de vous faire évincer. Sachez mener un dialogue argumenté et virulent si le besoin s’en fait sentir, ne reculez pas devant l’adversité et ne montrez jamais aucun signe de faiblesse en public (pleurs etc.). C’est à vous d’intimider les rivales et non l’inverse alors endossez-vite le rôle de la femme forte et protégez votre cocon avec passion.

Communiquer autour de soi :
Vivre une telle situation seule est ingérable et pourrait bien vous faire craquer. Par conséquent, ne gardez pas sur le cœur les blessures et les tourments engendrés pas la rivalité. Confiez-vous à vos proches qui, eux, vous aiment et vous connaissent. Vous pourrez ainsi laisser libre cours à votre douleur et vos inquiétudes, soulager votre colère, vous sentir plus légère. Par ailleurs, ne manquez pas de dialoguer également avec votre compagnon, même si cela peut sembler humiliant de prime abord : étant lui aussi concerné, il est impératif qu’il soit mis au courant des histoires qui se trament afin de les gérer à vos côtés, prendre votre défense et parer les coups si besoin. En bref, trouvez-vous des alliés de choc !

Avoir confiance en son homme :
Rentrer dans le jeu de la compétition et se surprendre à avoir peur, c’est accorder de l’importance à la rivalité féminine. Oubliez donc l’aigreur de certaines et ne gaspillez pas votre énergie pour une cause qui n’en vaut pas la peine. Faites-vous plutôt confiance, à vous, à votre compagnon, et à votre couple. Il vous a choisi parce qu’il vous aime et le bonheur que vous vivez chaque jour ne s’improvise pas. Il serait dommage de tomber à votre tour dans le cercle vicieux de la jalousie et de l’envie ! Apprenez à rester sereine et avoir foi en l’avenir malgré l’adversité. Au-delà, prenez cette rivalité comme une épreuve dont votre relation ressortira encore plus forte.

Mieux apprécier son bonheur :
Si vous engendrez un sentiment d’hostilité et d’envie, c’est que votre couple possède ce petit quelque chose de spécial et de beau qui agacent ceux qui ne l’ont pas. Vous pouvez dès à présent comprendre que vous vivez quelque chose d’exceptionnel et relativiser complètement quant à la rivalité féminine. Vu de la sorte, le problème paraît de suite plus bénin et vous n’aurez aucun mal à apprécier les sentiments nobles que vous portez à votre homme, voire même devenir encore plus amoureuse.

La rivalité féminine est une plaie qui peut toucher n’importe qui, au moment où l’on ne s’y attend pas. La vie, aussi belle soit-elle parfois, réserve hélas son lot de jalousies, de mauvais sentiments et de rancœurs. Veillez donc à rester le plus imperméable possible à ces ondes négatives. Soutenue par votre compagnon et vos proches, vous serez forcément plus forte pour affronter celles qui vous veulent du mal.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0