Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique Je m'abonne : les meilleures offres S'abonner à la version numérique

Arrêter de fumer en toute sérénité

Arrêter de fumer en toute sérénité

Et si arrêter de fumer n’était pas si compliqué qu’il n’y paraissait ? Parfois, la bonne volonté ne suffit pas. Mais en vous armant de patience et en vous faisant aider, vous pouvez arriver à des résultats très probants.

Ce n’est pas une surprise, la cigarette est excessivement néfaste pour la santé. Pourtant, en dépit des nombreuses interdictions de fumer survenues au cours de ces dix dernières années dans les lieux publics, les vrais fumeurs subsistent toujours et se détruisent progressivement, engendrant malgré eux un tabagisme passif. Il est vrai qu’entre habitude et addiction, il ne semble vraiment pas évident de se faire violence une bonne fois pour toutes. Et pour arrêter, encore faut-il en avoir envie, sans quoi cela ne pourrait fonctionner. Mais si tel est votre cas, pourquoi n’essaieriez-vous pas ? Voici quelques étapes susceptibles de vous motiver. A vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux. 

L’hypnose :
L’hypnose intrigue ou laisse sceptique, mais ne passe pas inaperçue ! Cette thérapie, qui fait de plus en plus parler d’elle, semble fonctionner incroyablement sur certains gros fumeurs. Il s’agit d’une méthode définitive où le patient lâche prise et se laisse persuader, dans une sorte d’état second, des effets néfastes de la cigarette sur lui. Bien entendu, la méthode n’est pas infaillible : il faut être réceptif à l’hypnose, avoir une relation médecin/patient privilégiée et se sentir vraiment prête à arrêter de fumer. En général, plusieurs séances sont nécessaires afin de franchir les étapes progressivement. Mais le résultat est plutôt convaincant, à condition de se montrer consciencieuse. Pourquoi pas vous ?
http://www.hypnose-medicale.com/hypnose-arret-tabac/ 

Les méthodes de coaching :

Nombreuses sont les méthodes de coaching pour arrêter de fumer : massages spécialisés, yoga « sankalpa » basé sur la pleine conscience et la résolution positive, techniques de respiration et de relaxation, thérapies de groupe ou solo… Autant de possibilités s’offrent à vous pour mieux vous débarrasser de votre addiction. Si certaines de ces approches vous inspirent plus que d’autres, n’hésitez pas à vous renseigner. Plus vous vous sentirez concernée et plus il y aura des chances que la technique fonctionne sur vous, sur du long terme. 

Un entourage positif :

Lorsque vous décidez d’arrêter de fumer, vous faites la moitié du chemin et c’est une avancée énorme. Mais il faut également bien vous entourer car la période de transition risque d’être ponctuée de doutes, de moments difficiles et d’envie de replonger. Parfois même, vous devrez faire face à votre propre agressivité sans toujours pouvoir la contrôler. C’est là que vos proches interviennent. Leur présence simplifie l’importance de votre démarche et vous apaise, jour après jour. En effet, on n’arrête pas de fumer toute seule. Ils doivent aussi vous soutenir, se montrer toujours prêts à vous encourager et être non fumeur de préférence. Ce ne sera simple ni pour eux ni pour vous, mais ceux qui tiennent à vous ne disparaîtront pas à la moindre saute d’humeur de votre part. N’hésitez pas à partager votre décision avec votre entourage afin d’être mieux comprise. 

Bouger beaucoup :

Arrêter de fumer possède plusieurs effets secondaires et notamment celui de la prise de poids. Afin d’éviter cela le plus possible, la meilleure solution demeure encore l’exercice physique. Ce dernier présentera l’avantage de vous faire vous dépenser et donc brûler les calories que vous auriez pu accumuler mais également de vous libérer l’esprit. Il est tout à fait logique, en période transitoire de beaucoup penser à la cigarette. Aussi, toute activité qui vous détournera de votre ancienne addiction sera bonne à prendre. Ne choisissez pas un sport ou une discipline qui vous rebute mais bien au contraire, faites vous plaisir. Ce sera une belle façon de compenser le manque de nicotine par une distraction quotidienne et qui vous donnera envie. Pratiquez l’exercice physique en amoureux, en famille, avec des amis. Inscrivez-vous à des cours où vous pourrez retrouver d’anciens fumeurs, comme vous, et ainsi parler du manque et de vos points communs. Entourez-vous pour mieux vous motiver. Il est temps d’appliquer dès le début la maxime « un corps sain dans un esprit sain ». 

La cigarette électronique :

Si elle n’est pas la meilleure solution qui soit, la cigarette électronique peut toutefois demeurer une aide pour plusieurs raisons. D’un côté, elle aide la personne qui fume à diminuer sa dose de nicotine puisqu’elle offre la possibilité de choisir son dosage (19,6 mg, 16mg, 12mg, 6mg et 0mg). Il est donc tout à fait envisageable d’arrêter progressivement en passant les paliers. De l’autre, elle est utile pour assouvir le fameux tic des fumeurs, à savoir garder toujours une cigarette à la main. Ici, l’objet remplace la cigarette et permet de compenser un temps une vraie frustration. 

La décision d’arrêter de fumer est propre à tout un chacun. La démarche doit être personnelle et mûrement réfléchie car elle va s’étaler sur une période de vie où il ne faudra céder à la facilité sous aucun prétexte ! La motivation est donc vivement recommandée afin d’obtenir un résultat satisfaisant. Lorsqu’elle est au rendez-vous, tout devient plus simple. Il ne tiendra qu’à vous de choisir la solution la plus adaptée à votre cas et votre personnalité. Une chose est sûre : rien n’est impossible. Alors gardez bien votre objectif en vue et foncez-y avec optimisme. 

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0