Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Assurance auto : Comment être bien indemnisé

HOME

Pour être remboursé correctement en cas de sinistre avec votre voiture, sachez décrypter les points essentiels des contrats proposés sur le marché pour choisir le plus adapté.

Depuis le 1er janvier 2015, à partir d'un an de souscription chez un assureur, il est possible de résilier son contrat d'assurance automobile quand vous le souhaitez (loi Hamon). C'est le moment d'étudier vos garanties de près et, pourquoi pas, d'en changer.

Trouver la bonne garantie

Du moins cher au plus onéreux, il existe trois niveaux importants de garanties. Il est essentiel de bien les comprendre pour faire son choix en connaissance de cause :

- Au tiers. C'est la garantie de base obligatoire, la moins chère, celle aussi qui vous couvre le moins. Elle prend en charge les dégâts matériels et corporels causés à autrui (passagers, piétons, véhicule), ainsi qu'une garantie « défense recours » qui couvre vos frais de procédure en cas de litige. Pas d'indemnisation en revanche pour les éventuels dommages corporels que vous aurez subis et vous devrez payer la réparation de votre véhicule.

- Intermédiaire. Moins connue, c'est une formule au tiers « personnalisée », à laquelle vous ajoutez une ou des garanties complémentaires. « Tiers plus », « Tiers confort », « tiers vol »... on la retrouve sous différentes appellations. Cela peut être un bon compromis pour être mieux indemnisé à moindre coût. Vous pouvez ajouter, par exemple, une garantie du conducteur, une assistance, le vol ou l'incendie.

- Tous risques. La plus chère, mais la plus complète, elle comprend une garantie « dommages » de base. Cela vous permet d'être indemnisé en cas d'accident pour la casse causée à votre véhicule, que vous soyez responsable ou non. Surtout, elle vous offre une « garantie du conducteur » qui prend en charge vos dommages corporels, même si là aussi, vous êtes à l'origine de la collision. Pour une couverture optimale, vous pouvez y ajouter des options de garantie (vol, bris de glace, incendie...).

Savoir lire entre les lignes

Une fois le niveau de garantie choisi, examinez de près le montant et l'étendue d'indemnisation de chaque contrat. En effet, derrière les mots se cachent des chiffres. Etre couvert contre le vol, c'est bien, mais il faut savoir ce que l'on va vous rembourser.

- Le montant de la franchise. C'est la somme qui reste à votre charge en cas de sinistre. Plus la franchise est élevée, plus vous en serez de votre poche, mais moins votre cotisation sera lourde. Pour bien comparer, il est important de mettre en vis-à-vis le montant de la franchise et celui de la cotisation.

- L'étendue de la garantie proposée. Pour chaque garantie, des prestations plus ou moins importantes sont proposées. C'est le cas, par exemple, pour l'assistance en cas de panne qui ne prévoit, la plupart du temps, de dépannage que si vous êtes au-delà de trente ou cinquante kilomètres de chez vous (franchise kilométrique).

Pour le vol, les effets personnels (bagages, GPS, lecteurs DVD...) ne sont en général pas inclus. La protection juridique comprend différents niveaux allant de l'assistance téléphonique à la prise en charge de vos frais de justice. Enfin, examinez la valeur sur laquelle sera calculée l'indemnisation du véhicule (valeur à neuf, valeur d'achat, valeur à l'argus).

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0