Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Célibataire et bien dans ma peau

bonheur-celibat
bonheur-celibat

Mais qu’est donc devenue la tendance « célibattante » des années 2000, celle des Bridget Jones fringantes qui gaffent, échouent parfois mais s’assument toujours ? Alors que l’été regorge d’amoureux qui se bécotent sur les bancs publics, de publicités qui vantent les mérites du couple et de propositions de vacances à deux, il n’est pas forcément aisé de tenir le cap en étant une femme célibataire. Il semblerait que la vie de famille soit plus que jamais mise à l’honneur aujourd’hui et si l’idée a de quoi réjouir, elle n’en demeure pas moins une vraie source de souffrance pour celles qui peinent à trouver leur moitié. Pourtant, le célibat peut se montrer moins négatif qu’il n’y paraît. Il est à prendre comme un passage transitoire, une étape, une expérience enrichissante. Alors, vite ! On tente de profiter au mieux de ce qu’il a à nous offrir et on se motive pour bien vivre cette période.

Avoir le temps de prendre soin de soi :
Au quotidien, et plus encore lorsque l’on vit avec quelqu’un, il est un slogan qui revient tout le temps : « je n’ai pas le temps ». Pas le temps de s’accorder des minutes à soi, des plaisirs un peu égoïstes, des moments de farniente à lire ou à rêver et encore moins de profiter de la salle de bain en toute tranquillité pour quelques séquences beauté. Par chance, vous avez le temps pour une fois ! N’hésitez donc pas à en profiter pleinement et vous chouchouter un peu. Aucune culpabilité à avoir, vous le méritez. Et n’oubliez jamais que se faire jolie, c’est aussi mettre toutes les chances de son côté pour faire de nouvelles rencontres.

Passer outre les « on dit » :
En tant que célibataire, il est assez pénible de sentir le regard inquisiteur de sa famille et les reproches lancés sous forme de piques parce que votre statut actuel ne convient pas à la norme. Et ne parlons même pas des amies qui souhaitent vous caser et vous organisent des plans abracadabrants pour vous faire rencontrer un homme (qui au final ne vous correspondra pas du tout). Ces instants renforcent la solitude et le désespoir ; ne les laissez pas vous gâcher ! Bien sur qu’il y aura forcément des rumeurs concernant votre célibat, qu’il soit choisi ou non. Et en toute logique, elles vous exaspéreront. Mais apprenez à vous détacher du regard des autres, vous affranchir des critiques et autres jugements. La prise de recul est nécessaire. Vous en sortirez grandie et toute prête à mieux vivre votre situation.

Profiter de sa liberté :
Le célibat, ingrat ? Pas seulement. Beaucoup sont celles qui rêveraient pouvoir pratiquer les activités de leur choix, lire quand bon leur semble et voir ce film de fille qu’aucun homme ne cautionnerait, tout en arborant fièrement un masque au concombre des plus glamour. Le fait d’être seule ne vous isole pas mais vous permet d’acquérir au contraire une vraie indépendance. En effet, le couple engendre parfois une perte de l’identité : à force de dire « nous », on finit par ne plus penser qu’à deux sans trop se souvenir de qui nous étions avant.
Dans cette configuration solo, tout sera différent. Vous pourrez sortir sans rendre de comptes, ne pas être assaillie de compromis et même vous laisser aller quand vous avez un jour « sans ». Autant faire le plein de liberté maintenant. Vous démarrerez ainsi votre prochaine relation le plus sainement possible.

L’importance de la vie sociale :
Pas question de rester enfermée à la maison. Forcez-vous à voir des amis, échanger avec les autres, faire connaissance. Vous y prendrez rapidement goût. Ces moments de groupe sont bénéfiques car ils élargissent votre réseau social et favorisent une ouverture que l’on peine parfois à avoir lorsque l’on se retrouve célibataire. Sachez donc apprécier les imprévus, improviser une soirée, ne pas rechigner à sortir. Etre radieuse en société est un petit plus qui vous rend sympathique aux yeux des autres tout en boostant votre moral. Souriez, dansez, multipliez les activités et les centres d’intérêt. Pour autant que vous sachiez aussi vous ménager quelques phases de repos nécessaires, vous vivrez bien mieux votre solitude, jusqu’à ne plus vous sentir seule du tout.

Flirter, c’est bon pour le moral :
Pour autant qu’on sache, le flirt et la séduction ne sont pas interdits. Certaines femmes en raffolent d’ailleurs et apprécient franchement leur condition de célibataire. Il n’y a pas de mal à profiter agréablement de sa liberté alors plutôt que d’opter pour un célibat-prison, ne dites pas systématiquement « non » à toutes les propositions. Une aventure sentimentale, même de courte durée, peut vous redonner confiance en vous et même vous rendre d’avantage prête à aller vers une nouvelle relation. Quant à votre ego, il s’en sortira à merveille lui aussi, avec l’intime conviction que vous plaisez.

Le célibat n’est pas si mal qu’on le penserait. Il redonne à votre vie une nouvelle dynamique, favorise une remise en question positive et vous permet de souffler un peu entre deux histoires d’amour. Ne le prenez pas pour un ennemi, il pourrait bien vous surprendre par ses bienfaits répercutés dans votre vie future. Et gardez bien en vue que mieux vous le vivrez, plus vite vous en sortirez !

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
petite.peruche - Le 03/01 à 13:28

Bonne.annee.jean.paul.40.ans.celib.du.78.recherche.femme.celib.dUn mon. Tel.0660543398

Signaler un abus
Haut
Commentez
Commentaire(s) : 1