Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Comment bien préparer son mariage ?

Wedding rings

Le printemps revenu, la saison des mariages est ouverte et avec elle, des cérémonies pleines de promesses et de romantisme. De quoi exacerber notre côté fleur bleue et songer à des festivités dignes d’une princesse Disney. Il est vrai que c’est tentant. Pourtant, avant de devenir ce week-end exceptionnel, un mariage se prépare et engendre avec lui une source de stress assez intense qu’on a tendance à oublier lorsque l’on s’y rend en tant que simple invitée.

Mais si cette année, c’était vous la mariée ? Ou votre fille ? Ou votre petite-fille ?
Parce que vous dire « oui » et mettre en place la journée de votre vie nécessite des préparatifs importants étalés sur de nombreux mois (comptez un an en moyenne), voici quelques pistes qui devraient vous aider à ne négliger aucun aspect logistique et donc y voir plus clair.

Rester attentive à l’aspect administratif ou religieux :
Oui, un mariage est un beau moment mais pas seulement ! Si vous souhaitez une date en particulier ou si vous avez une préférence de lieu, vous avez tout intérêt à vous y prendre très à l’avance. Les mairies, en plus de vous donner des créneaux horaires disponibles pour la célébration –qui ne seront pas forcément ceux que vous auriez choisi de prime abord, vous demanderont un certain nombre de papiers à fournir et remplir. C’est donc tout un dossier qu’il vous faudra préparer et il sera encore plus conséquent si l’un des deux conjoints a été marié précédemment.
Par ailleurs, si en plus de monsieur le Maire, vous souhaitez également échanger vos vœux à l’église, sachez que la préparation religieuse est loin d’être une plaisanterie : questionnaires, temps forts, rencontres avec des couples de la paroisse, cela vous demandera un véritable investissement ainsi que beaucoup de temps.
Un mariage n’est donc pas à prendre à la légère et l’église loin de faire seulement office d’un joli cadre décoratif. Pensez-y avant d’y foncer tête baissée et soyez certaine que c’est bien ce que vous désirez.

Mettre en place un budget :
Bien que peu romanesque, le budget est le point de départ des festivités. En effet, se marier représente un coût et pas des moindres. Si certaines choisissent de tout miser sur une soirée solennelle et le brunch du lendemain, d’autres optent au contraire pour une fête plus intimiste qui leur permettra de ne pas avoir un trop grand trou dans les économies du couple et ainsi se projeter dans l’avenir. La raison ou la passion, à vous de décider ! Un mariage de princesse sera évidemment bien plus onéreux qu’une petite cérémonie champêtre organisée dans le jardin familial. Il vous faudra donc planifier vos envies comme vos moyens financiers et trouver un juste équilibre entre les deux.
Une astuce ? Commencez par lister votre nombre d’invités. Vous ne pourrez pas satisfaire tout le monde alors autant savoir dès le début qui vous souhaitez voir assister à l’événement et combien cela vous en coûtera. Dès lors, vous pourrez établir un budget et vous lancer dans des préparatifs, moins rébarbatifs cette fois.

Choisir ses priorités :
Les priorités varient beaucoup en fonction de la famille ou des goûts personnels. De la robe à la décoration florale, du dîner copieux à un lieu authentique, en passant par l’animation musicale, chaque fille a sa vision du mariage de rêve. Mais naturellement, le budget (encore lui) peut mettre quelques bâtons dans les roues, tant et si bien que tous ces points ne peuvent être traités de façon égale. D’où l’intérêt des priorités : ces dernières vous demanderont encore des choix et sacrifices mais permettront aussi de mieux cibler les envies principales du couple. Procédez donc par élimination ou ordre d’importance. L’essentiel est de vous concocter une ambiance de mariage qui vous ressemble plutôt que de faire plaisir à tout prix à la famille et aux amis, jusqu’à vous éloigner complètement de votre caractère. Ne tentez pas de « faire le show »  et d’en mettre plein la vue sous prétexte que c’est votre journée d’exception. Gardez à l’esprit que rester vous-même est encore ce qui vous ira le mieux !

Etre organisée :
L’organisation du mariage se prépare évidemment à deux, au même titre que les décisions à prendre et les choix à faire. Le futur conjoint doit aider, s’impliquer et surtout ne pas demeurer en retrait. Les femmes, en effet, ont souvent imaginé leur mariage depuis toutes petites et ont tendance à faire valoir leurs envies au détriment de celles de l’homme. L’organisation passe aussi par cela : les concessions. Et c’est tant mieux car ce sont elles qui rythmeront la vie des époux par la suite.
Afin d’éviter du stress inutile et de vous laisser déborder, faites des fiches, préparer des listes de tâches à effectuer. Comme à l’école en somme ! Ne laissez pas mijoter les faire-part des mois durant : plus vite ils seront envoyés, plus vite vous aurez la confirmation de vos futurs invités. Organisez-vous un planning incluant traiteur, essayages de robe, composition de bouquet de fleurs, choix du photographe etc. Réservez des plages horaires, chaque week-end ou presque, pour plancher sur le jour J. En bref, effectuez un travail en binôme rapide et efficace, sans attendre la dernière minute. Cela génèrera une vraie satisfaction et vous enlèvera un bon nombre d’angoisses superflues.

La perfection n’existe pas :
C’est le dernier point et certainement le plus important de tous. A force de travailler des mois durant sur un projet de mariage, la tension nerveuse est à comble et vous pourriez bien craquer au moindre petit imprévu. C’est cela qu’il vous faudra éviter à tout prix en vous conditionnant à ne pas vous laisser submerger par vos émotions. Les imprévus et autres rebondissements font partie intégrante de la vie et s’invitent souvent dans les réceptions, à commencer par une météo défavorable. Ce n’est pas grave et cela ne signifiera en aucun cas que le mariage sera raté. Encore faut-il vous en persuader ! Alors prenez bien le temps de respirer, relativiser l’événement et garder le recul nécessaire. Ce sont les petits « loupés » au fond qui créent les meilleures anecdotes. Et le but premier de tout cela est que vous, votre mari et vos proches passiez le meilleur moment qui soit.

Un mariage réussi n’est pas une mince affaire. Il s’élabore au fil des jours, des semaines, des mois et prend forme doucement mais provoque aussi des tensions et de l’anxiété. Une préparation solide et rigoureuse permet de tenir le cap durant ce temps, tout en ne craignant pas exagérément les complications. C’est normal que vous ayez envie d’un week-end merveilleux afin de partager ces instants de liesse. Mais pensez toutefois à la vraie signification du mariage : au-delà de l’apparat et de l’aspect festif, il y a cet engagement entre deux personnes qui s’aiment, ces promesses, cet attachement. A bien y penser, et même dans toutes les jolies soirées que vous organiserez, il semble difficile de faire plus beau que ce message-là.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0