Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Comment organiser un vide-grenier à domicile

Thinkstockphotos

Avec les beaux jours, revient l'envie de faire le vide chez soi. Tant qu'à faire, au lieu de donner ou de jeter, pourquoi ne pas vendre ? Il suffit de suivre quelques règles...

Comme toutes les bonnes idées venues des Etats-Unis, la vente au déballage, ou vide-grenier à domicile, c'est simple, pratique et rentable : vous faites votre tri tranquillement, puis vous sortez vos affaires dans votre jardin, votre cour ou vous ouvrez votre garage. Vous pouvez même faire « brocante commune » avec vos voisins... Et, contrairement aux braderies organisées par les mairies, vous avez le choix de la date et ne payez pas l'emplacement. Quant aux formalités, rien de plus simple. Voici la marche à suivre.

Informez la mairie

Vous devez faire une déclaration au moins quinze jours avant la date prévue. Adressez-la par lettre recommandée avec avis de réception (ou remise contre récépissé) au maire de votre commune, soit sur papier libre, soit en complétant le formulaire « Déclaration préalable d'une vente au déballage » (Cerfa 13939*01, à télécharger sur Service-public.fr/particuliers/ vosdroits/R18906) ou à retirer en mairie. Joignez-y la copie d'une pièce d'identité. A défaut de déclaration, vous risquez une amende de 15 000 euros. Et si vous devez déborder sur le trottoir, il vous faudra également obtenir de la mairie une autorisation d'occupation du domaine public. Le plus sage : faire tous les papiers en même temps et planifier votre vide-maison deux mois à l'avance.

Bon à savoir : vous ne pouvez pas faire plus de deux ventes au déballage par an... mais chacune peut se dérouler sur plusieurs jours consécutifs (et ne compter que pour une).

Faites votre pub

Légalement, vous êtes paré, maintenant, il s'agit d'attirer les acheteurs... D'abord, activez votre réseau : proches, connaissances, voisins, collègues... Ensuite, installez des affichettes chez les commerçants, à l'école des enfants, sur les panneaux de la mairie. Pensez à Facebook et déposez une annonce (gratuite) sur des sites spécialisés (Debarrachezmoi.fr, Vide-maison.org, etc. : leurs agendas répertorient toutes les ventes de ce type en France). Indiquez la date, les horaires, le lieu et le descriptif des principaux objets que vous vendez (il vaut mieux intéresser des acheteurs potentiels que de provoquer des déplacements inutiles).

Préparez la vente

Il vous faut du stock, surtout pas trois babioles qui se battent en duel. Soignez la présentation. Plutôt que de tout mettre en vrac, classez-les par catégories (livres, bibelots, bijoux...) et/ou par prix. Lavez et repassez les vêtements et suspendez-les. Réfléchissez à l'avance au prix tout en vous laissant une fourchette de négociation. Les acheteurs aiment avoir l'impression d'avoir fait une affaire. Prévoyez de la monnaie et de quoi emballer et transporter les objets (sacs, papier journal...). Enfin, pensez à mettre à l'abri, dans une pièce fermée à clé, les objets que vous ne vendez pas

Bon à savoir : vous ne pouvez vendre que des objets personnels et usagés. La vente d'articles neufs ou de denrées alimentaires est interdite.

Faut-il une assurance ?

En principe, votre assurance multirisque habitation vous couvre lors d'un vide-grenier à domicile, qui est considéré comme une activité de loisir. En cas de doute, n'hésitez pas à appeler votre assureur.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0