Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Copropriété : Comment changer de syndic ?

HOME
HOME

Quand arrive l'échéance du contrat de son syndic, une copropriété peut en changer. La loi a facilité la comparaison des prestations et des tarifs.

Le syndic est, en général, un professionnel désigné par les copropriétaires. Mandataire du syndicat des copropriétaires, il est chargé d'administrer l'immeuble, de pourvoir à sa conservation, de faire respecter le règlement de copropriété, d'exécuter les décisions de l'assemblée générale et de représenter le syndicat. Son contrat est renégociable au terme d'un mandat dont la durée peut aller de un à trois ans. C'est à ce moment qu'il faut envisager son changement. Il est également possible de décider de révoquer le syndic avant la fin de son mandat lors de l'assemblée générale ordinaire ou d'une assemblée extraordinaire. Il faut alors pouvoir justifier de faits suffisamment graves ou répétés. Par exemple, s'il n'exécute pas les décisions prises en assemblée générale ou s'il commet des fautes de gestion.

Concertez-vous entre propriétaires

Commencez par vous assurer que la majorité des copropriétaires souhaite se séparer du syndic. Cette décision sera, en effet, soumise au vote à la majorité de tous les copropriétaires. Il est donc important d'en avoir parlé avant et de s'être concertés.

Contactez plusieurs professionnels

Vous pourrez alors vous lancer dans la recherche d'un éventuel remplaçant. La loi impose désormais la mise en concurrence de plusieurs syndics avant toute nouvelle désignation. Demandez des devis et comparez leurs tarifs. N'hésitez pas à vous renseigner auprès d'autres copropriétés qu'ils gèrent déjà. Connaître le taux de satisfaction de leurs prestations est un bon indicateur.

Adaptez le contrat à vos besoins

Depuis 2015, le contrat de syndic est le même pour tous. Il comprend toujours un forfait de prestations de base, auquel peuvent s'ajouter des honoraires supplémentaires, mais uniquement pour des prestations particulières énumérées par décret (par exemple, la tenue d'une assemblée générale extraordinaire, une réunion avec le conseil syndical). Selon la taille de votre copropriété et ses caractéristiques (gardien, espaces verts, ascenseur...) les besoins ne seront pas les mêmes. C'est au conseil syndical ( composé de membres de la copropriété élus) de définir des critères de sélection en identifiant avec précision les besoins de votre copropriété (nombre de visites de l'immeuble, de réunions du conseil syndical, horaires de l'assemblée générale avant ou après 20 heures...). Cela vous permettra de confronter le coût des différents contrats avec le même type de prestations.

Zoom sur LA PASSATION DE POUVOIR

Une fois le nouveau syndic désigné, l'ancien a un mois pour communiquer à son remplaçant la situation de trésorerie, les fonds immédiatement disponibles ainsi que l'ensemble des documents et archives du syndicat. Il bénéficie ensuite de deux mois en plus pour verser à son successeur le solde des fonds disponibles, ainsi que l'état des comptes des copropriétaires et du syndicat.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0