Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

De Saint-Nicolas au Père Noël, la légende d'un faiseur de miracles

HOME

Tous les 6 décembre, la Saint-Nicolas est célébrée en France, et tout particulièrement dans les régions du Grand Est et dans les Hauts-de-France. A cette occasion, ce personnage aux faux airs de Père Noël parcourt les villes pour récompenser les plus sages avec des friandises ! Zoom sur cette légende...

Saint-Nicolas est né en Turquie

Avec son grand manteau pour le protéger du froid, on l'imagine né en Norvège ou en Laponie. Pourtant, c'est au soleil que St-Nicolas voit le jour, plus exactement en Lycie, au Sud de la Turquie. Né en 270 il est initialement connu sous le nom de Nicolas de Myre. Très vite, il devient évêque de Myre, qui correspond aujourd'hui à la ville de Demre. C'est là qu'il finira ses jours un 6 décembre. 310...311, 312 ou 345 ? Comme le précise l'historien Franck Ferrand dans un épisode d'Au cœur de l'histoire sur Europe 1, les versions diffèrent à ce sujet.

Il est le protecteur des enfants

On attribue à Saint-Nicolas de nombreuses vertus. En plus de sa grande générosité, il est notamment reconnu pour réaliser des miracles. La légende raconte qu'il aurait ressuscité trois enfants tués par un boucher, et sauvé trois jeunes filles du déshonneur en payant leur dot. Un Père Noël avant l'heure !

En France, Saint-Nicolas ou Santa-Claus descend du ciel dans la nuit du 5 au 6 décembre sur le dos de son âne. Il se glisse dans les cheminées et dépose cadeaux et friandises pour les plus sages. Son compagnon à quatre pattes, se nourrit de carottes laissées par les enfants.

On lui doit sans doute nos cadeaux de Noël

Les siècles suivants, la figure de Saint-Nicolas évolue au gré des historiens et des romanciers. En 1885, il est admis que le personnage ne vient pas du ciel mais du Pôle Nord où il disposerait d'une grande usine à jouets.

Si le Père Noël « voit le jour » en 1931, et conquiert le monde entier avec son traîneau et sa hotte remplie de cadeaux, la tradition de la Saint-Nicolas perdure malgré tout en Europe. Il reste très présent et singulièrement dans les pays de traditions germaniques et dans l'est de la France. Tous les 6 décembre, l'esprit de générosité et de rédemption accompagné de sucreries est au rendez-vous !

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0