Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Des conseils maquillage pour la saison estivale

maquillage-estival
maquillage-estival

En arborant un teint hâlé et des traits reposés, l’été demeure incontestablement la saison où l’on se sent le plus à notre avantage. Pourtant, si la beauté passe aussi par le maquillage, ce dernier peut devenir un véritable casse-tête. Entre authenticité et élégance étudiée, notre cœur balance et la peur du faux-pas se fait sentir. Comment parvenir à nous mettre en valeur en adoptant de nouveaux gestes ? Et comment ne pas perdre notre latin alors que nous sommes habituées à une seule et unique façon de nous maquiller le reste de l’année ? Pas de panique, les vacances sont synonymes de changement et d’harmonie. On s’empresse de vous donner quelques pistes pour afficher un maquillage à la fois frais et lumineux.

Le « nude », mode d’emploi :
Le maquillage nude, souvent décrit comme la tendance à suivre ces dernières années, prône la sobriété et un teint parfait en toute simplicité. Il n’est donc pas rare de voir dans les magazines des modèles sans artifices mais avec un visage rayonnant. Ne nous y méprenons cependant ! Le nude ne signifie en aucun cas ne pas être maquillée. Bien au contraire, il relève d’un véritable travail sur les textures et les contrastes afin de paraître la plus naturelle possible.
Pourquoi en raffole-t-on ? Précisément car il a le don de nous sublimer, en soulignant le bronzage et en jouant sur l’effet bonne mine sans trop en faire. Il est idéal en été là où, à l’inverse, un maquillage trop vif et coloré aurait tendance à jurer et devenir luisant dans la moiteur ambiante. Voici donc de petits conseils pour jouer du pinceau et réaliser un nude facilement, jusqu'à l’adopter toute la saison durant.

Faire peau neuve :
Un visage de toute beauté passe avant tout par une peau en bonne santé. L’été, cette dernière doit faire face à la transpiration et au dessèchement. Autant d’attaques qui pourraient bien l’abîmer. Heureusement pour nous, rien n’est irrémédiable.
Si notre peau est jolie au naturel, sans couperose, petits boutons ou autres rougeurs, peut-être est-il préférable de la laisser ainsi. On appliquera simplement une crème hydratante avec indice de protection solaire afin de la maintenir en forme et conserver son élasticité.
Quant au choix du fond de teint, si le problème se pose, on opte sans hésiter pour une poudre légère. Le fond de teint compact, quant à lui, ne laisse pas du tout respirer l’épiderme et risquerait de nous exposer à quelques imperfections.
On applique alors notre poudre sur la zone T avec un peu d’insistance tandis que l’on tamponne le reste du visage par petites touches. Si besoin, on rehausse le tout d’une poudre de soleil. Enfin, on termine notre maquillage en recouvrant nos pommettes d’un blush couleur sable. Effet doré garanti !

L’importance des cosmétiques waterproofs :
Le glamour a ses limites. Entre la transpiration, les baignades à répétition et le fait de s’activer, le maquillage de l’été a toujours tendance à couler ; notamment celui des yeux. Il faut préciser que si les fards, eye-liners et autres mascaras ont le don de mettre le regard en valeur, c’est nettement moins le cas lorsque la chaleur passe par là ! On ne lésinera donc pas sur les produits waterproof, impératifs jusqu’à la rentrée. Ils ne pourront certes pas garantir une tenue parfaite mais les dégâts seront limités et notre tête moins apparentée à celle d’un panda. Petite astuce, on applique une base de paupière avant le fard. C’est un geste tout simple et qui permet de bien fixer le maquillage de la journée.

Des yeux de biche :
Puisque l’on ne veut pas se retrouver avec de faux cernes, on dit définitivement non aux « smocky eye » en été : comprendre des yeux très maquillés, souvent dans des teintes sombres. Au contraire, le nude (ou presque) favorisera un maquillage raffiné.
En journée, on sélectionne un fard à paupière léger (beige, marron glacé, doré) que l’on applique avec parcimonie. On peut également se décider pour un simple trait d’eye-liner noir, très fin, de façon à optimiser le regard. Dans les deux cas, on ajoute notre mascara habituel, noir ou brun de préférence, et le tour est joué.
En soirée, autant appuyer un peu la sophistication ! Vite, on profite de la tendance irisée pour jouer avec un eye-liner pailleté délicatement dessiné sur la paupière supérieure.
Pas à l’aise avec l’eye-liner ? Qu’à cela ne tienne. Puisque le but est d’arborer un make-up sobre tout en appuyant sur certaines zones de lumière, on opte pour les couleurs de l’été avec un fard vert ou turquoise (attention, pas de fard mat en cette saison) qui se mêlera très bien à notre bronzage.

Sur les lèvres, que met-on ?
Le gloss nude, à la fois transparent et brillant, demeure un incontournable au quotidien. Facile à assumer, on en use et abuse puisqu’il sait souligner notre bouche tout en se faisant discret. On peut même le choisir à paillettes pour ajouter un brin d’audace !
Comme la couleur est également de rigueur, on se rue sur un rouge à lèvres abricot ou joliment corail. Une couleur qui fait penser aux vacances et qui met de bonne humeur, en somme. On veille toutefois à respecter la règle d’or : privilégier les cosmétiques dotés d’une vraie brillance. De la sorte, on laisse le mat au placard jusqu’à l’hiver. Il alourdirait beaucoup trop le visage.

Il n’est pas si compliqué au fond, de réaliser un maquillage naturel mais avec de l’éclat. On s’amuse donc avec des teintes proches de notre carnation, on accentue les reflets, on brille de mille feux en soirée. Mais surtout, on n’oublie jamais de se démaquiller soigneusement.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0