Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Dos, migraines, torticolis...La chiropraxie au secours de nos douleurs

HOME

Encore peu connue en France, c'est la profession de santé manuelle la mieux encadrée. Une bonne raison pour confier ses maux à un chiropracteur. Les explications de Philippe Fleuriau, président de l'Association française de chiropraxie.

La chiropraxie (ou chiropratique) a vu le jour à la fin du XIXe siècle, grâce à l'Américain Daniel David Palmer. Elle repose sur une approche globale du fonctionnement de l'organisme et des relations existant entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certains troubles de la santé. En 2002, un article dans l' American Journal of Public Health indiquait qu' « après quatre semaines d e traitement de douleurs dorsales, les patients suivis par un chiropracteur apparaissent plus satisfaits de leur thérapeute que les patients qui s'étaient vus prescrire des médicaments ». Après plusieurs publications scientifiques allant dans le même sens, l'Organisation mondiale de la santé s'est penchée sur la question, afin d'en favoriser un exercice encadré et sécurisé. En France, la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, dite loi Kouchner, a permis une reconnaissance légale de la profession en réservant l'usage du titre de chiropracteur aux personnes titulaires d'un diplôme. Et il y a cinq ans, un autre texte a fait des chiropracteurs les seuls professionnels de santé non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical.

Que soigne le chiropracteur ?

La chiropraxie est reconnue dans la prise en charge de nombreuses pathologies, des maux de dos aux maux de tête en passant par les tendinites, les torticolis, ou encore le syndrome du canal carpien. Elle peut également améliorer des problèmes viscéraux, tels que des problèmes de transit ou du cycle menstruel. Mais aucune étude n'a encore validé ces indications. Toutes les tranches d'âge peuvent bien sûr bénéficier d'un traitement.

Comment se déroule une consultation ?

Le chiropracteur commence par vous questionner sur vos soucis de santé. Il s'intéresse à ce qui, dans vos conditions de vie et de travail, a favorisé leur apparition. Il complète cet interrogatoire par un examen physique et, au besoin, par la demande d'examens radiologiques. Il définit ensuite son plan de traitement et vous indique le nombre de consultations qu'il juge nécessaires. Après vous avoir manipulé, il peut vous donner des conseils posturaux et d'hygiène de vie adaptés à vos besoins. L' ensemble dure entre vingt et quarante-cinq minutes.

C'est douloureux ?

Le mot manipulation fait peur. Le fait d'exercer brièvement une pression au niveau d'une articulation pour lui permettre de retrouver sa mobilité peut sembler spectaculaire. Mais cela ne fait pas mal. La majorité des patients éprouvent un soulagement immédiat à l'issue du traitement. Toutefois, certains peuvent ressentir des courbatures ou une légère douleur, semblables à celles éprouvées lors un entraînement sportif. D'autres personnes peuvent aussi se plaindre de maux de tête après la séance. Toutes ces réactions bénignes disparaissent spontanément en vingt-quatre à quarante-huit heures.

Comment trouver un bon praticien ?

Pour avoir l'assurance de soins dispensés dans des conditions optimales de qualité et de sécurité, consultez un chiropracteur membre de l'Association française de chiropraxie. Cette instance en compte plus de six cents, tous diplômés d'une école agréée par les instances internationales de la profession. Vous trouverez leurs coordonnées sur le site Internet de l'Association française de chiropraxie*.

*Chiropraxie.com

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
Anonyme - Le 08/05 à 05:59

appareil massage oculaire. Améliore la circulation sanguine des yeux et du cerveau Agit sur céphalée, migraine, les états d’agitation ou de stress Plus d'information: newdeal123.org

Signaler un abus
Haut
Commentez
Commentaire(s) : 1