Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Dossier médical partagé : Un carnet de santé informatisé

HOME

Douze ans après l'annonce de son lancement, le dossier médical partagé, ou DMP, devrait enfin voir le jour en 2017.

Baptisé initialement « dossier médical personnel », le DMP, renommé « dossier médical partagé » par la loi santé, est un dossier médical numérique destiné à favoriser la prévention, la qualité, la continuité et la prise en charge coordonnée des soins des patients. Il contient des données concernant votre santé que les professionnels pourront consulter. Jusqu'ici en expérimentation, un décret du 4 juillet 2016 va permettre sa mise en application.

Facultatif et gratuit

Le dossier médical partagé peut être créé gratuitement à votre demande chez un professionnel de santé ou au sein d'un établissement de santé dès lors qu'ils disposent des outils informatiques adaptés. Les informations médicales pourront ensuite être versées dans votre dossier par le professionnel le jour de la consultation, de l'examen ou du résultat, et au plus tard le jour de votre sortie après une hospitalisation. Une fois créé, vous pourrez le consulter à tout moment via Internet sur le site Dmp.gouv.fr avec vos codes personnels et confidentiels remis lors de sa création. Le DMP contient votre état civil et toutes les informations renseignées au long de votre parcours de soins, par les professionnels de santé que vous consulterez, en ville et à l'hôpital : vaccinations, comptes rendus de consultations et de séjours, résultats d'examens, synthèses médicales, lettres de liaison, traitements prescrits, actes thérapeutiques réalisés.

Un accès réglementé

Tout professionnel de santé participant à votre prise en charge peut accéder à votre dossier après votre autorisation préalable. En cas d'urgence (appel du Samu ou risque immédiat pour votre santé) et en l'absence d'opposition de votre part, les professionnels de santé pourront y accéder. Vous en serez alors informé ainsi que votre médecin traitant. Toutes les données concernant votre santé étant consignées dans ce dossier, vous ne risquez pas d'oublier des informations importantes lorsque vous consultez un médecin. Ainsi vous n'avez plus besoin de vous souvenir de tous les examens prescrits, des noms des médicaments, des dates, ni d'apporter en consultation, ou lors de vos hospitalisations, vos documents papier (résultats de laboratoire, ordonnances, radios, etc.). Cela peut également vous éviter de subir des examens inutiles, s'ils font double emploi, et de prévenir le risque d'une interaction entre différents médicaments prescrits par différents médecins.

Des droits et des devoirs

Vous pouvez masquer certaines informations, mais pas à votre médecin traitant, qui bénéficie d'une dérogation et peut tout voir. Il est également possible d'établir une liste des professionnels à qui vous souhaitez interdire l'accès à votre dossier.

En revanche, il vous est interdit de supprimer vous-même des données inscrites par un professionnel de santé. Vous pouvez uniquement en demander la suppression, s'il existe un motif légitime, auprès du professionnel de santé ou de l'établissement de santé qui en est l'auteur. Enfin, si vous décidez de clore votre dossier - c'est votre droit ! - sachez que vos données seront archivées pendant dix ans, avant suppression définitive.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0