Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique Je m'abonne : les meilleures offres S'abonner à la version numérique

Épices : des vertus insoupçonnées !

HOME

Elles ne se contentent pas de nous faire voyager en enchantant nos papilles. Bien choisies et savamment utilisées, les épices peuvent être de précieuses alliées pour notre santé.

Il en existe une multitude. Certaines, comme le cumin, la cardamome et le fenugrec, sont des graines. D'autres, comme le clou de girofle ou le safran, sont des fleurs. D'autres encore, comme la vanille et la noix de muscade, sont des fruits. Toutes les épices ont un point commun : elles subliment nos plats salés et sucrés grâce à leurs parfums. Mais elles ont aussi des vertus médicinales, dont même les systèmes digestifs fragiles peuvent bénéficier. Seuls un ulcère ou une muqueuse irritée empêchent temporairement l'utilisation de celles qui sont les plus relevées (piment, poivre, gingembre...). Petite sélection des plus utiles et des plus faciles à trouver dans le commerce.

LA CANNELLE booste les défenses immunitaires

C'est l'une des plus anciennes épices connues. Et aussi l'une des plus utiles quand les températures chutent et que les rhumes se multiplient. Riche en agents antibactériens, cette écorce a en effet la capacité de stimuler les défenses immunitaires.

En pratique

En hiver, parsemez-en vos tartes aux pommes, vos compotes, vos riz au lait... Offrez-vous aussi de petites cures de lait épicé. Pour préparer cette boisson réconfortante, qui n'a pas son pareil pour protéger des microbes, faites bouillir une tasse de lait avec une pincée de cannelle, de curcuma et de grains de poivre, filtrez et buvez bien chaud.

LE FENUGREC régule le cholestérol

Parce qu'elle est très riche en fibres solubles, cette épice au goût de caramel est capable de faire diminuer les taux de cholestérol LDL (le mauvais) et de triglycérides dans l'organisme.

En pratique

Ses graines se consomment germées ou cuites à l'eau, comme des légumes secs. Pour augmenter vos apports, vous pouvez aussi faire mariner vos viandes, vos poissons et vos légumes dans du ras-el-hanout, du colombo ou du garammasala. Le fenugrec intervient en effet dans la composition de tous ces mélanges d'épices.

LE GINGEMBRE soulage les nausées

Parce qu'il limite les contractions de l'estomac, le gingembre soulage rapidement les nausées et les vomissements, qu'ils soient dus à la grossesse ou au mal des transports.

En pratique

Posez une goutte d'huile essentielle de gingembre sur un demi-sucre, ou directement sur votre langue, et laissez fondre en bouche. Vous pouvez aussi respirer cette huile essentielle à même le flacon ouvert. Ou encore parsemer vos plats de gingembre frais râpé.

LA BADIANE facilite la digestion

Sa forme d'étoile à huit branches lui donne aussi le nom d'anis étoilé. Cette jolie épice de couleur marron-rouge, fruit du badianier de Chine, est surtout connue pour faciliter la digestion et prévenir les ballonnements. Mais elle s'avère également très utile en cas de petite infection ORL accompagnée de toux.

En pratique

Au quotidien, son goût légèrement anisé fera des merveilles dans vos courts-bouillons de poisson, vos veloutés de carottes, vos salades de fruits... En prévision d'un repas un peu lourd, faites infuser pendant dix minutes trois étoiles de badiane dans une tasse d'eau bouillante et buvez cette tisane une quinzaine de minutes avant de passer à table. Vous pouvez aussi la prendre une heure après le repas.

LE CURCUMA préviendrait le cancer

Très concentré en curcumines, le curcuma possède des propriétés anti-inflammatoires qui pourraient contribuer à limiter le développement des tumeurs cancéreuses. Mais attention, pour bénéficier de son effet préventif, il faut en consommer au moins une demi-cuillerée à café par jour.

En pratique

Pour des apports suffisants, assaisonnez vos poissons, viandes blanches et riz d'une sauce composée d'une cuillerée à café de curcuma, de deux cuillerées à café d'huile d'olive, d'une cuillerée à café de miel ou de sirop d'agave, d'un peu de poivre noir et de gingembre en poudre.

Originaire d'Asie, la badiane a été introduite en Europe par Marco Polo.

A lire Les Epices, c'est malin, par A. Lefief-Delcourt, éd. Leduc.S, 6 €.

POUR CUISINER PLUS SAIN

Parce qu'elles permettent de rehausser les saveurs des plats sans ajout de sucre, de sel ou de matières grasses, les épices devraient occuper une place de choix en cuisine. Pour en profiter au mieux, préférez celles qui sont entières à celles déjà moulues : leurs propriétés médicinales seront meilleures et elles seront plus riches en goût. Achetez-les bien sûr en petites quantités, car elles perdent rapidement leurs arômes. Pour être assurée de leur qualité, préférez les magasins spécialisés (épiceries exotiques, épiceries fines) : ils en vendent beaucoup et leurs stocks se renouvellent plus régulièrement.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0