Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Étudiant à charge, quelles aides?

Etudiant à charge, quelles aides ?

Votre jeune fait des études. Entre les frais de scolarité, le logement... les dépenses sont exponentielles. Il existe des solutions.

L'APL DE LA CAF

Les étudiants peuvent bénéficier d'une aide au logement (APL ou ALS) versée par la caisse d'allocations familiales (CAF) sur des critères sociaux (ressources, situation familiale, nature du logement). Attention, car ces soutiens financiers ne sont pas cumulables avec les prestations familiales des parents pour les enfants de moins de 20 ans. Selon votre situation, vérifiez ce qu'il y a de plus intéressant pour vous, aide au logement pour votre enfant ou versement des allocations familiales pour vous. Un simulateur en ligne sur le site Caf.fr permet de connaître le montant de l'aide à laquelle il pourrait prétendre.

UNE CAUTION LOCATIVE

Depuis septembre 2014, si vous ne pouvez pas vous porter caution pour le loyer de votre enfant, il peut demander à bénéficier de la caution locative étudiante (Clé). La requête se fait en ligne sur Lokaviz.fr. Il s'agit d'une garantie de l'État destinée aux étudiants dont les parents ne peuvent pas se porter caution et qui recherchent un appartement (seul, en couple ou en colocation). Le montant des loyers couverts est plafonné à 500 € en province, 600 € en Ile-de-France et 700 € à Paris. Son coût pour l'étudiant est de 1,5% du loyer, charges comprises.

DES RÉDUCTIONS D'IMPÔTS

Si votre enfant à moins de 25 ans, il peut être rattaché à votre foyer fiscal. Vous bénéficiez alors d'une demi-part supplémentaire et d'une réduction d'impôts de 163 € par enfant à charge étudiant. .Si vous choisissez de ne pas le rattacher à votre foyer fiscal ou qu'il a plus de 25 ans, vous pouvez déduire, sans avoir à fournir de justificatif, et même s'il habite chez vous, les dépenses de nourriture et d'hébergement que vous engagez pour lui pour un montant forfaitaire fixé à 3403 € par enfant et par an. Si cette somme n'est pas suffisante pour couvrir ses frais de scolarité et de logement, vous pouvez défalquer jusqu'à 5 698 €,mais vous devrez les justifier (factures).

Et la bourse d'études?

Les étudiants de moins de 28 ans peuvent prétendre à une bourse sur critères sociaux de 1007 € à 5539 € par an. Un simulateur sur Cnous.fr permet de savoir s'il a droit à une aide.

Les demandes doivent être déposées entre le 15 janvier et le 31 mai précédent la rentrée universitaire pour en profiter l'année suivante. Il en est de même pour les requêtes de logement en résidence universitaire. La réponse est envoyée par e-mail avant la fin du mois de juin. S'il ne l'a pas faite avant le 31 mai 2015, c'est donc trop tard. Il existe toutefois des bourses accordées par les conseils régionaux plus tard dans l'année. Renseignezvous auprès du conseil régional de votre domicile ou du lieu de résidence de votre enfant.

Les questions pratiques

Peut-on bronzer nu sur une plage publique ?

S'il peut être toléré dans certains endroits, le nudisme ne peut être pratiqué que sur des plages naturistes. Une personne qui bronze nue sur une plage publique risque de passer pour un exhibitionniste et encourt les peines prévues par l'article 222-32 du code pénal, aux termes duquel "l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende". L'infraction et la sanction ne seront pas les mêmes selon que la personne incriminée bronze sans attitude obscène ou si elle s'exhibe dans le but d'attirer l'attention ou de choquer d'autres personnes.

A quoi sert un main courante et en quoi se distingue-t-elle d'une plainte?

Si elles permettent toutes les deux à une personne de rapporter les faits dont elle a été victime, témoin ou auteur, la main courante et la plainte sont différentes. La main courante est une simple déclaration faite dans un commissariat pour dater des événements d'une certaine gravité, mais qui, à eux seuls, ne sont pas forcément constitutifs d'une infraction. Elle permet de garder une trace officielle de faits ou déclarations, qui pourra être utile pour constituer un début de preuve dans une éventuelle procédure ultérieure. Contrairement à la personne qui dépose une plainte, celle qui dépose une main courante n'entend pas faire poursuivre l'auteur des faits.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0