Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Faciles et naturelles, 7 solutions anti-fatigue

HOME

Difficile d'avoir la pêche en hiver, quand la nuit tombe tôt et qu'il fait froid. Pour rester en forme, la naturopathe Vanessa Lopez* nous confie ses secrets pleins d'énergie.

Manque de luminosité, repas trop riches, infections ORL ou digestives qui nous laissent à plat... L' hiver est une saison propice à la fatigue. Notre première réaction ? Multiplier les cafés et nous calfeutrer à la maison bien au chaud sur le canapé devant la télé. Si savoir se reposer est une bonne chose, c'est loin d'être suffisant. Pour faire le plein de tonus, il faut agir sur tous les fronts. Bien entendu, si la fatigue persiste malgré ces nouvelles habitudes et si elle s'accompagne d'autres symptômes (ganglions, fièvre, toux, prise ou perte de poids inexpliquée), consultez votre médecin.

1. De la gym au réveil

S'il est conseillé de bouger au moins deux à trois fois par semaine quarante cinq minutes pour être en forme, on peut aussi pratiquer un court exercice dès le saut du lit. Inspiré de la gymnastique énergétique chinoise, ce programme aide à démarrer la journée du bon pied. Les mouvements s'effectuent lentement, ils ne nécessitent aucune compétence particulière. Il faut simplement porter de l'attention à chacun de ses gestes.

1. Debout, les pieds joints, on regarde le sol à environ 1,50 mètre devant soi en respirant calmement par le ventre.

2. On écarte les pointes de pieds vers l'extérieur en gardant les talons joints puis on fléchit légèrement les genoux en les écartant.

3. On place les bras devant soi en les arrondissant, les mains à la hauteur du nombril, les poignets souples.

4 Dans cette position, on imagine que l'on tient une boule d'énergie entre ses bras et qu'on la laisse mentalement pénétrer dans son corps avant de la diriger vers ses reins, pendant deux à trois minutes.

2. Un petit déjeuner protéiné

On le sait, il ne faut jamais commencer la journée le ventre vide. Mais un petit déjeuner trop sucré peut s'avérer aussi néfaste : il provoque une augmentation puis une diminution brutale du sucre dans le sang, avec à la clé des fringales et des coups de barre en fin de matinée. Pour peu que l'on prenne alors un café sucré accompagné de biscuits, c'est un cercle vicieux. Le mieux ? Du pain complet ou semi-complet légèrement beurré accompagné de jambon, de poulet, d'œufs... Attention, il faudra alors moins consommer ces aliments dans la journée pour éviter les excès.

3. Du sucre, oui, mais au goûter

L'assimilation des sucres rapides fatigue beaucoup moins l'organisme vers 16-17 heures qu'à tout autre moment de la journée. On réserve donc son dessert du déjeuner pour le goûter et on l'accompagne d'un peu de matière grasse végétale pour ralentir la montée du sucre dans le sang. La bonne association ? Un peu de chocolat, un fruit et une poignée d'amandes ou de noisettes. Mais l'idéal reste les gâteaux maison. Du pain d'épices, du cake à la banane préparé avec de l'huile de colza ou de l'huile d'olive, c'est parfait.

4. Une cure de spiruline

Cette micro-algue, très riche en chlorophylle, en fer et en acides gras insaturés, a un effet détox et régénérant sur l'organisme. On peut la mélanger avec tous les aliments sans les dénaturer. Parsemez-la sur les crudités, les salades, saupoudrez une tartine de fromage, incorporez-la dans vos yaourts ou vos smoothies... Mais attention à ne pas la porter à haute température. La spiruline existe aussi sous forme de compléments alimentaires. Dans tous les cas, augmentez les doses progressivement car ses propriétés détoxifiantes peuvent provoquer de légers troubles gastro-intestinaux et des maux de tête les premiers jours. La spiruline se trouve en pharmacie et en magasin diététique.

5. Du magnésium contre le stress

Il est possible d'aider l'organisme et le psychisme à mieux supporter les effets du stress avec des techniques comme la méditation, le yoga, la cohérence cardiaque, la respiration abdominale, la sophrologie ou l'acupuncture. A chacun de trouver la méthode qui lui convient. Pensez aussi aux cures de magnésium, très efficaces lorsque l'on est fatigué et stressé. Une petite baisse de tonus au bureau ? Massez en profondeur pendant trente secondes l'os situé à la base du petit doigt, en gardant la main ouverte et bien détendue.

6. Une sieste quotidienne de vingt minutes

Les chronobiologistes sont formels : les êtres humains ne sont pas programmés pour rester éveillés toute la journée. Même adulte, le besoin de se reposer en milieu de journée persiste sous l'influence d'un rythme dit circasemidien. D'où l'intérêt d'une sieste de vingt minutes après le déjeuner, en s'isolant dans sa voiture ou son bureau. Pour faciliter l'endormissement, on peut stimuler un point d'acupuncture connu pour libérer les tensions. Il suffit de prendre son poignet gauche dans sa main droite, de placer son pouce droit au milieu de la face interne de son poignet gauche, juste au-dessous de la main, et d'effectuer deux minutes des petits mouvements circulaires assez fermes dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

7. Des nuits au frais

Tous les soirs, quelles que soient les températures extérieures, il est essentiel d'aérer la chambre pendant au moins cinq minutes. Et la nuit, le thermomètre doit dans l'idéal rester sous les 18 °C. La température corporelle nocturne étant naturellement inférieure à celle de la journée, s'il fait trop chaud, l'organisme fournit des efforts pour se rafraîchir, ce qui peut perturber le sommeil. Cela n'empêche pas de se pelotonner sous une grosse couette si nécessaire. Mais la tête doit rester au frais.

*Et auteure, avec Stéphane Tetart, de Stop à la fatigue avec la naturopathie, éd. Leduc.s, 15 €.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0