Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Fort Boyard : 5 choses que vous ignoriez sur Olivier Minne

OLIVIER MINNE OLIVIER MINNE
Association Imag'in Association Imag'in
  • OLIVIER MINNE
  • Association Imag'in

Samedi 24 juin à 21 heures sur France 2, Fort Boyard se renouvelle ! Pour cette 28ème édition, Olivier Minne et les célèbres personnages du Fort font peau neuve : nouveaux décors, allant du Spa à une station de ski, ainsi que deux épreuves inédites. L'émission réserve encore des moments forts cet été. Avant de trembler pour les candidats devant cet événement incontournable, la rédaction vous livre 5 choses à savoir sur le séduisant animateur...

Ses camarades l'appelaient « l'asperge » !

Bien dans ses muscles, l'acteur a parcouru un long chemin depuis ses débuts. Populaire sur tous les forums de musculation, Olivier Minne est ce qu'on appelle un exemple à suivre. La preuve qu'un corps décharné peut se transformer en bloc d'acier ! Ecolier, ses camarades le surnommaient « l'asperge ». « J'étais mince comme un salsifis », plaisante l'animateur. Lorsqu'il a débuté sa carrière à la télévision en 1990, il était loin d'afficher la carrure qu'il a aujourd'hui. Mais après les années 2000, grâce à un programme d'entraînement intense, il est devenu plus musclé que Terminator ! 112 kg pour 1,91 mètre. Conscient de ses excès, l'animateur a dû entamer un régime. « Je ne rentrais plus dans rien. J'ai réussi à perdre 24 kg et depuis je continue la piscine et la musculation pour me maintenir » explique Olivier Minne.

Son premier petit boulot ? Homme de ménage !

Comme beaucoup d'étudiants, Olivier Minne a travaillé durant l'été pour gagner un peu d'argent. Lycéen, il a effectué son tout premier job en tant qu'homme de ménage au sein d'un ministère en Belgique. « Ce boulot me demandait d'être présent très tôt le matin pour nettoyer les bureaux...et les toilettes ! Quand j'avais vu mon affectation, j'ai été très surpris. Pour l'anecdote, je me suis retrouvé à nettoyer les toilettes du ministre, et ce n'était pas gratifiant ! Mais je n'ai jamais perdu de vue que le personnel d'entretien, que soit dans un hôtel ou dans un studio TV, est constitué de métiers utiles qui demandent un infini respect. Ce travail m'a appris énormément de choses », raconte l'animateur.

Il a gonflé son CV pour un job

Qui n'a jamais brodé sur son parcours professionnel pour dégoter un nouveau travail ? Ce n'est pas Olivier Minne qui dira le contraire ! Pour obtenir l'un de ses premiers jobs, le jeune homme a tenté le tout pour le tout, en affirmant maitriser cinq langues. Il est allé jusqu'à prétendre être barman professionnel ! L'emploi visé ? Un poste de responsable chez Maxim's qu'il a décroché grâce à ses petits arrangements avec la vérité ! Parfois l'audace, ça paye !

Il se considère « hétéromo »

Lors d'une émission diffusée sur RMC, Olivier Minne s'est défini comme « hétéromo ». Si le présentateur reste discret sur sa vie privée, il n'a pas hésité à évoquer sa sexualité : « Hétéro et homo...hétéromo ! Les animateurs, c'est comme les anges, ça n'a pas de sexe ! ». Cette déclaration n'a généré aucun changement d'attitude de la part de son public. Il a même eu des retombées positives. « J'ai eu des dizaines de témoignages de jeunes qui se posaient eux-mêmes des questions sur leur sexualité. Cela m'a beaucoup ému », confie Olivier Minne. Engagé dans la lutte contre l'homophobie, il n'a pas hésité à répondre avec fermeté à une téléspectatrice aux propos déplacés.

Il est mordu d'écriture

Connu pour présenter Fort Boyard, Olivier Minne est avant tout mordu d'écriture et de philosophie. Amoureux des mots, l'animateur a publié un récit biographique en février 2017 : Louis Jourdan : le dernier French lover d'Hollywood*. Décédé en 2015, cet acteur français, ancien résistant, a rejoint les Etats-Unis après la seconde Guerre Mondiale, où il a connu un grand succès : il a joué aux côtés de James Dean, Leslie Caron, Grace Kelly, Brigitte Bardot et Elizabeth Taylor. Elu « plus bel homme du monde » en 1949, Louis Jourdan était abonné à des rôles de « beau gosse » dans les films à Hollywood. Pour la rédaction de son livre, Olivier Minne a recueilli pendant cinq ans, souvenirs et confidences de Louis Jourdan. Ouvrage qui devrait prochainement faire l'objet d'un documentaire.

* Louis Jourdan : le dernier French lover d'Hollywood, Olivier Minne, éd. Seguier, 22,90 €

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0