Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Je fais tout comme mon chat !

Notre bel et énigmatique compagnon use de mille astuces pour se faciliter la vie. Alors, imitons-le !

Libre, indépendant, sûr de lui, parfois même égoïste... Ces traits de caractère chez le chat peuvent-ils - et doivent-ils -nous inspirer ? L'écrivain Stéphane Garnier, qui consacre un livre à ce sujet, en est persuadé : pour vivre mieux, on prend exemple sur son chat !

Stéphane Garnier est écrivain, il a 43 ans et vit sur une péniche, à Lyon. Il y a quelques mois, alors qu'il traverse une période de stress où il lui est impossible de lâcher prise, il commence à observer son chat Ziggy, avec qui il partage ses journées depuis quatorze ans. Surpris par la force tranquille que dégage l'animal et, surtout, par sa facilité à se détacher de tout, il décide de s'intéresser de plus près au quotidien de son compagnon. De cette observation est né un livre, Agir et penser comme un chat, où l'auteur nous livre quelques précieux conseils pour, à notre tour, nous inspirer du caractère placide de nos félins chéris.

Je ne ressasse pas les problèmes

Comme tous les êtres vivants, le chat connaît des moments de stress qui correspondent plus, chez lui, à des « pics de vigilance ». Face à un danger potentiel, ses oreilles se dressent et son regard se fixe, mais en général jamais pour très longtemps. Le chat arrive vite à évaluer la situation et, s'il voit qu'il n'est pas en danger, à passer à autre chose. Or, sur ce point, nous avons beaucoup à apprendre de lui ! Un stress vous envahit ? L'impression de perdre le contrôle ? Identifiez la source du problème et réglez-le une bonne fois pour toutes. Et surtout, une fois l'orage passé, oubliez-le ! Les chats ont cette faculté à vivre dans le présent et à ne pas se projeter dans le futur. Quant à ce qui a pu se passer avant, ça n'existe pas. Ne ruminez pas et ne ressassez pas. Vous verrez, vous retrouverez un certain calme intérieur.

Je m'impose en douceur

Faites l'expérience : quand un chat traverse la pièce, c'est un véritable aimant à regards, tout le monde se retourne sur lui ! Pourquoi ? Parce que nos chères boules de poils, avec leur démarche chaloupée et nonchalante, ont compris que pour être heureux, mieux valait occuper tout l'espace qui leur était octroyé. Faites comme elles ! Ne vivez pas votre vie comme un figurant, prenez au contraire toute la place qui est la vôtre. Vous développerez un charisme naturel, sans avoir à gesticuler et sans écraser vos adversaires. En revanche, gare à ceux qui empiéteraient sur cet espace que vous aurez défini... Ils ne seront pas à l'abri d'un coup de griffe !

Je suis hermétique au jugement

Le fameux regard des autres... Celui qui nous fait vivre en permanence dans le besoin d'être aimé de sa famille et apprécié de ses collègues, quitte à guetter leurs moindres réactions. Sans compter les diktats de la société, qui nous incitent à manger sain et à nous rendre trois fois par semaine à la salle de sport. Lui n'en n'a que faire ! Le chat sait, sur ce point, se montrer parfaitement égoïste. Il ne cherche pas à plaire et se fiche bien de savoir ce qu'en pensent les humains qui l'entourent, et même ses congénères. Il est même intéressant de noter qu'à l'état sauvage, un chat n'adopte jamais l'attitude d'un de ses semblables. Il trace tranquillement sa route, en se moquant du qu'en dira-t-on... Pas si bête !

Je sais déléguer

Contrairement aux chiens, nos matous excellent dans l'art d'être inactifs. Et même s'ils savent sauter sur la poignée de la porte pour l'ouvrir, ils n'hésitent pas à miauler des heures devant elle pour qu'on le fasse à leur place. Ce sont de vrais pachas, partisans du moindre effort. Sans tomber dans l'excès, il serait bon, parfois, d'en prendre de la graine. Comme l'explique Stéphane Garnier dans son livre, « savoir se faire servir comme un chat peut parfois réellement soulager votre quotidien » . Déléguer de petites missions à ses enfants quand on est une mère de famille débordée, savoir faire confiance à ses collaborateurs pour accomplir certaines tâches quand on est un chef d'entreprise stressé... Le chat, lui, l'a bien compris et l'a complètement intégré dans son quotidien.

J'essaie d'éviter les conflits

A part dans de rares cas (pour défendre son territoire... ou conquérir le cœur de sa belle), le chat ne se bat pas avec ses congénères. Il va au contraire user de stratagèmes pour contourner le conflit. Stéphane Garnier se souvient d'une scène mémorable avec Ziggy : son compagnon n'a plus que trois pattes, suite à un accident quand il était petit, et peut difficilement faire le poids face à un adversaire. Un soir qu'un autre chat empiétait sur son espace, Ziggy s'est caché et s'est mis à miauler en prenant une énorme voix, de sorte que l'autre a cru qu'il avait affaire à un tigre ! Pris de panique, l'intrus a décampé. Devant une situation tendue, essayez vous aussi de négocier et de ruser pour éviter d'aller au combat. Et souvenez-vous que dans une guerre, il n'y a ni vainqueur ni vaincu, il n'y a que des perdants.

Je sais me concentrer sur l'essentiel

Chateaubriand disait : « J'aime dans le chat cette indifférence avec laquelle il passe des salons à ses gouttières natales. » Stéphane Garnier évoque dans son livre ce superbe angora blanc aux yeux verts (celui qu'on voit dans les publicités) qui adorait chasser dans les coins les plus sales et les plus poussiéreux de la cave de sa maîtresse. Faites aussi l'expérience avec un chat à l'arrêt devant un trou de souris. Vous pouvez l'appeler tant que vous voudrez, il ne bougera pas une moustache ! Apprendre à vivre comme un chat, c'est se focaliser sur son bien-être, une passion inavouable ou un hobby de jeunesse qu'on a laissé tomber par manque de temps. Le chat est un jouisseur qui fait ce qu'il veut, au moment où il en a envie. Pourquoi pas vous ?

Pour aller plus loin

Le livre de Stéphane Garnier : Agir et penser comme un chat, éd. de l'Opportun, 9,90 €.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0