Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Journée mondiale du don du sang : mobilisons-nous !

Don du sang

Le 14 juin est la Journée mondiale du don du sang. Seulement 62 pays disposent d'approvisionnement en sang suffisant. Un approvisionnement reposant presque totalement sur des dons volontaires et réguliers. L'occasion de revenir sur la nécessité de donner son sang.

Le sang : un lien universel

Pour cette année 2016, l'OMS (l'Organisation Mondiale de la santé) a choisi le thème du lien universel afin de célébrer la Journée mondiale du don du sang, le 14 juin. Le but de cette campagne : rendre hommage aux donneurs de sang non rémunérés, en mettant l'accent sur « la notion de partage et le lien » qui les unit aux patients qu'ils ont sauvés. L'autre objectif de cette campagne est d'encourager, grâce aux témoignages des personnes sauvées, ceux qui n'ont jamais donné leur sang à le faire.

Une pénurie de sang

Un passage à l'acte urgent puisque, selon l'EFS (Etablissement Français du sang), les réserves de sang ont atteint un niveau alarmant : le seuil de réserve a été dépassé. Or, avec l'arrivée des vacances d'été et l'Euro de football, la situation est critique et les collectes plus que nécessaires. Mais outre la "disette" actuelle, il est important de donner son sang, car il sauve des vies ! En France, un million de personnes sont soignées chaque année grâce aux dons du sang, lors d'interventions médicales ou chirurgicales complexes. Ils permettent de traiter les maladies du sang comme la drépanocytose, mais aussi de fabriquer des médicaments. Enfin, le sang est vital pour les malades du cancer : lors des chimiothérapies, les cellules de la moelle osseuse sont détruites. Seule la transfusion de plaquettes et de globules rouges, peut les régénérer. Ainsi, comme l'indique l'EFS sur son site web « Il n'existe à ce jour aucun produit capable de se substituer au sang ».

Qui peut donner son sang ?

Plusieurs conditions sont indispensables pour donner son sang : chaque donneur doit être âgé de 18 à 70 ans et peser au minimum 50 kilos. Il doit avoir mangé et bu avant de donner son sang. Si c'est un premier don, il doit se munir d'une pièce d'identité. Le nombre de dons est limité à six fois par an pour les hommes et quatre fois par an pour les femmes. Mais attention ! Il est obligatoire de respecter un délai de huit semaines entre deux dons.

Même si les donneurs sont activement recherchés, il existe plusieurs contre-indications, qui empêchent certaines personnes de pouvoir donner leur sang. C'est le cas si :

● Elles souffrent de maladies cardiaques, des vaisseaux sanguins ou de la coagulation, d'insuffisances respiratoires (asthme), de maladies graves, chroniques ou à rechute (cancer, sclérose en plaques, diabète, hypertension artérielle, etc...),

● Elles sont enceintes ou ont accouché il y a moins de six mois,

● Elles ont subi une intervention chirurgicale entre sept jours et quatre mois avant le don selon le type d'intervention,

● Elles ont pris des médicaments (antibiotiques, comprimés, etc...) et n'ont pas respecté un délai de deux semaines après la fin du traitement avant de faire le don,

● Elles ont souffert d'une infection (bronchite, angine, fièvre, etc...) six jours avant le don,

● Elles ont fait un piercing ou un tatouage quatre mois avant le don,

● Elles ont consommé de la drogue,

● Elles ont eu un rapport sexuel avec un nouveau partenaire dans les quatre mois avant le don.

Autre cas particulier : les homosexuels sont autorisés à donner leur sang s'ils s'abstiennent de toute activité sexuelle pendant un an. Les hommes qui n'ont pas eu de relation sexuelle pendant quatre mois, ou seulement avec la même personne, peuvent donner leur plasma sanguin, un composant liquide du sang, grâce à une procédure spécifique.

Différents dons du sang

Il existe plusieurs types de don du sang : total, par aphérèse et par plasmaphérèse.

-Le don du sang total est le plus répandu et le plus simple. Les trois principaux composants sanguins - plaquettes, plasma et globules rouges - sont prélevés puis séparés.

-Le don par aphérèse consiste à prélever uniquement les plaquettes et à restituer le plasma et les globules rouges au donneur.

-Le don par plasmaphérèse, lui, n'extrait que le plasma pour ensuite réinjecter les autres éléments sanguins. Les durées du temps de prélèvement varient également : comptez 90 minutes pour le don par aphérèse, 40 minutes pour le don par plasmaphérèse et 10 minutes pour le don total.

Où donner votre sang ?

Les personnes désireuses de donner leur sang peuvent se rendre dans l'un des 132 sites de prélèvement, pris en charge par L'Etablissement français du sang. L'organisme gère aussi tout au long de l'année un peu plus de 40 000 collectes mobiles de don du sang, en parcourant toute la France. Pour savoir si votre ville organise une collecte de don du sang ou pour plus d'informations, consultez le site web de l'EFS.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0