Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

L'argile, une poudre qui guérit

HOME

Purifiante, antiseptique et 10 0 % naturelle, l'argile nous fait du bien, à l'intérieur comme à l'extérieur...

Terre santé qui représente environ 15 % de notre jolie planète, l'argile était déjà employée dans l'Egypte ancienne pour soigner les malades, mais également pour absorber les mauvaises odeurs au moment d'embaumer les momies. Blanche, verte ou rouge, elle s'utilise aussi bien en traitement interne (argile dissoute dans de l'eau), qu'externe (cataplasme, masque...) pour améliorer bien des maux du quotidien : problèmes digestifs et hépatiques, blessures, douleurs articulaires, arthrose et arthrite, mauvaise circulation, problèmes de peau...

L'argile blanche, l'amie du ventre

Riche en silice et aluminium, mais moins chargée en oligoéléments que sa cousine l'argile verte, l'argile blanche fait merveille sur le plan digestif et se révèle une amie des intestins fragiles. Utilisée en cure de trois à quatre semaines, elle a la capacité d'éliminer les toxines et les impuretés qu'elle attire, grâce à son fort pouvoir absorbant, pour les rejeter dans les selles. Un phénomène naturel qui a l'avantage de nettoyer en douceur et sans l'agresser la muqueuse intestinale, tout en réduisant significativement les ballonnements. Enfin, quand on déplore des selles molles ou une diarrhée, l'argile blanche permet de retrouver rapidement un transit normal, sans pour autant constiper.

Mode d'emploi. Pour fabriquer votre « eau d'argile », versez une à deux cuillerées à café d'argile blanche dans un verre et ajoutez de l'eau de source. Mélangez bien, puis attendez que la poudre d'argile en suspension dans l'eau se redépose au fond du verre. L'idéal consiste en effet à ne boire que l'eau pour éviter une éventuelle constipation. Buvez le matin à jeun jusqu'à amélioration du transit.

Attention ! N'utilisez jamais de cuillère en plastique ou en métal pour prélever l'argile dans sa boîte : les échanges ioniques perturbent son action (car l'argile attire à elle les particules qu'elle rencontre) et la rendent moins efficace. Mieux vaut utiliser une cuillère en bois et faire le mélange dans un récipient en verre. Sachez enfin qu'il faut boire votre eau d'argile à distance de vos prises de médicaments, car elle freine la bonne absorption de leurs molécules dans l'intestin et en « expulse » une partie avec les selles.

L'argile verte, miraculeuse sur les articulations

Ah ! le bon cataplasme à l'argile verte... Il est parfait pour soulager et redonner de la mobilité aux articulations, grâce à sa richesse en silice qui régénère les os et améliore l'élasticité des tendons. Par ailleurs, appliqué sur la zone lésée, il diffuse à travers la peau ses minéraux et oligoéléments qui se fixent sur les tissus et les articulations pour les reminéraliser. Calmante et apaisante, l'argile verte est donc championne pour soulager les maux de dos, les courbatures, les douleurs articulaires, pour réduire une entorse ou encore un hématome.

Mode d'emploi. Déposez de l'argile dans un bol en verre, puis ajoutez progressivement de l'eau afin d'obtenir une pâte homogène que vous appliquerez en couche épaisse, à même la peau, sur la zone à soigner (par exemple, le genou) ou sur un linge propre avec lequel vous pourrez entourer l'articulation lésée (la cheville, le poignet, etc.). Conservez le cataplasme jusqu'à ce que l'argile soit presque sèche sans toutefois attendre qu'elle se craquelle.

Attention ! Si l'argile est un formidable cicatrisant, évitez de poser le cataplasme sur une plaie ou, si la peau est très irritée, sans avoir au préalable désinfecté la zone à traiter.

L'argile rouge, pour une meilleure circulation sanguine

Elle contient des oxydes de fer en quantité, ce qui explique sa coloration particulière, mais également de la silice, du magnésium, du calcium et du potassium. Son principal atout ? Elle stimule la circulation sanguine, soulageant les varices, mais également la couperose lorsqu'elle est appliquée en masque sur le visage.

Mode d'emploi. Mélangez de la poudre d'argile rouge avec de l'eau minérale. Ayez la main légère avec l'eau afin que la préparation soit plus épaisse que liquide et appliquez-la toute la nuit sur la varice douloureuse en entourant le cataplasme avec un bandage propre.

Attention ! Ne la confondez pas avec l'argile rose, un mélange d'argile rouge et d'argile blanche, que l'on destine souvent aux personnes sensibles, aux enfants et aux bébés : elle ne possède pas les mêmes propriétés et soigne plutôt les problèmes des muqueuses et des peaux réactives.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0