Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

La dolce vita, un art de vivre à cultiver

HOME

Deux petits mots qui évoquent une certaine douceur de vivre à l'italienne, la lumière d'été sur des paysages à couper le souffle, la chaleur du soleil romain sur la peau, le film mythique de Federico Fellini, l'histoire d'un roman-photo... et qui nous emportent loin, très loin de notre quotidien !

Il fut un temps en Italie, à l'époque de l'après-guerre, où tout semblait réalisable... C'est au cœur de cette période glamour qu'est né, il y a soixante-dix ans, le magazine Nous Deux , avec ses romans-photos qui ont fait rêver tant de femmes. Et ils continuent, plusieurs décennies après, à apporter du bonheur à nos chères lectrices ! Pour découvrir les bienfaits de cet art de vivre légendaire, mettons-nous à l'heure italienne et laissons-nous transporter par ce courant, l'espace d'une journée ou d'un week-end.

On privilégie les liens humains

A l'image de la slow attitude (ralentir le rythme) et de la slow food (privilégier les produits bio et locaux), on a vu naître en Italie un label des villes où il fait bon vivre : le cittaslow, de l'italien città (cité, en français) et de l'anglais slow (lent). Les valeurs humaines sont centrales dans la charte. On prend soin des lieux, on roule moins vite, on exploite les ressources de la terre et, surtout, on redonne une place aux valeurs humaines. La dolce vita, c'est donc cela : cultiver les liens sociaux. Alors, on s'y met à notre tour ! Prendre le temps de dire bonjour à ses voisins, inviter une collègue de bureau à prendre un café, offrir de son temps à une association... Autant de gestes qui procurent du plaisir et libèrent les hormones du bien-être (sérotonine, dopamine...) donnant ainsi à la vie une certaine quiétude.

La piste à suivre : allez vers les autres et adoptez la « co »-attitude. Devenez un adepte du covoiturage (Blablacar.fr), du covoyage (Coviago.com) et des corencontres (Onvasortir. com ; Peuplade.fr). De quoi entretenir la bonne humeur « co »-llective !

On s'abandonne au farniente

En Italie, la sieste est une institution. En France, selon l'Inpes* (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé), de nombreux spécialistes du sommeil la recommandent, car elle est bénéfique pour la mémoire et le cœur... Aussi gardons-nous de tout préjugé : non, la sieste n'est pas signe de paresse ! Qu'il est bon de s'installer à l'ombre d'un arbre ou dans l'intimité de sa chambre, persiennes entrouvertes, pour s'accorder, après le déjeuner, un moment de répit. A chacune d'en disposer à sa guise : sieste flash ou lascive, romantique avec la lecture d'un roman-photo ou rêveuse, les yeux perdus dans l'immensité d'un ciel printanier...

La piste à suivre : testez le coloriage pour adultes. Très en vogue, cette activité artistique permet de se recentrer sur soi et de faire le vide dans sa tête, une trêve bienvenue dans la journée. Il y en a pour tous les goûts : des cahiers de coloriage en vente en librairie ( Le Petit Livre de coloriage, Mandala zen, éd. Marabout, 4,95 €) aux dessins à imprimer gratuitement sur Internet (Mademoisellestef.com/tag/coloriage-pour-adulte,Buzz2000.com/coloriage-adulte.html).

On adopte le régime méditerranéen

La dieta mediterránea , réputée dans le monde pour ses vertus thérapeutiques, s'inspire d'aliments cultivés et exploités dans certains pays méditerranéens, dont l'Italie. Huile d'olive, figues, miel, amandes, citron... Ces ingrédients apportent douceur et suavité à n'importe quel plat et sont aussi bénéfiques pour la santé. L' huile d'olive réduit le risque de maladies cardiovasculaires et le diabète de type II, le miel est cicatrisant, le romarin stimule les neurones, le citron est anti-inflammatoire, la figue abaisse l'hypertension artérielle, le lait d'amande est, quant à lui, un excellent antioxydant naturel contribuant à retarder les processus de vieillissement. De vrais alicaments (aliments-médicaments) dont on aurait tort de se priver !

La piste à suivre : plongez les mains dans la terre. Faites pousser des herbes (basilic, menthe...), des tomates grappes, plantez un citronnier, un olivier, faites sécher des fleurs de camomille et des feuilles de verveine pour apporter un petit air du Sud dans votre jardin ou sur votre balcon. « Il faut cultiver son jardin », écrivait Voltaire dans Candide.

On teste les plantes de la sérénité

La dolce vita évoque un bouquet d'arômes dominé par les fragrances de feuilles de citrus, d'oranger et de cyprès. Une végétation diversifiée, croisée au détour des chemins ou bordant les sentiers littoraux, et dont les essences sont utilisées en aromathérapie à des fins thérapeutiques. Pour créer une atmosphère apaisante, on s'inspire de ces senteurs méridionales reconnues pour leurs qualités relaxantes. On peut les utiliser en inhalation (une goutte deux fois par jour sur un mouchoir) ou préférer les diffuser dans une pièce (dix gouttes dans un diffuseur). Et c'est toute l'Italie qui vient à nous ! La marjolaine à coquille et la fleur d'oranger ont une action sédative, la bergamote (application locale déconseillée au soleil), la camomille romaine, le petit grain de mandarinier calment les états anxieux, la lavande et le cyprès ont des bienfaits sur les déprimes saisonnières.

La piste à suivre : apprenez à utiliser les plantes dans tous leurs états. Pour cela, on puise dans un livre truffé de conseils : Ma bible des secrets d'herboriste de Michel Pierre et Caroline Gayet, éd. Leduc.s, 23 €.

* Enquête sur les représentations, les attitudes, les connaissances et les pratiques du sommeil des jeunes adultes en France, réalisée par l'Institut BVA, en décembre 2007. Infos sur Inpes.santepubliquefrance.fr

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0