Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

La pêche à pied : une activité réglementée

Pêche à pied
Pêche à pied

Facile et ludique, la pêche des coques, moules ou crevettes... obéit pourtant à des règles. Ne les contournez pas !

Gratuite, la pêche à pied ne nécessite ni permis ni carte de pêche. On peut ainsi pratiquer cette activité presque partout, sauf dans quelques zones, pour des raisons sanitaires. Par exemple, sur certaines plages, quand la qualité de l'eau est en cause, ou de manière permanente dans les ports. Renseignez-vous auprès de la mairie ou de la capitainerie, vous éviterez ainsi une amende. Et une indigestion !

Pas n'importe quand

Certaines espèces protégées, comme les praires, coquilles Saint-Jacques ou bouquets, ne peuvent pas être ramassées pendant la période de reproduction. En outre. la pêche de nuit est interdite. Vous ne pouvez pêcher qu'une demi-heure avant le lever du soleil et jusqu'à une demi-heure après son coucher. Certaines interdictions varient aussi selon les départements. Par exemple, la capture des oursins est proscrite du 16 avril au 31 octobre sur le littoral méditerranéen, tandis que celle de la pêche de la coquille Saint-Jacques est interdite dans les Côtes-d'Armor du 15 mai au 30 septembre.

Des outils, oui mais...

Afin de ne pas détruire l'environnement, seuls certains instruments sont autorisés. Vous les trouverez chez les détaillants d'articles de pêche : les gratte-main à trois griffes pour les coquillages fouisseurs qui se cachent dans le sable (palourdes, praires, coques, couteaux, etc. ) ; les couteaux de pêche pour décoller les coquillages des rochers (moules, etc.). Sont interdits les outils de jardin, comme les pelles et les fourches. A bord d'une embarcation, la liste du matériel est aussi réglementée. Par exemple, une seule épuisette et deux casiers par bateau au maximum sont autorisés.

Attention, fragile !

Afin de préserver les espèces, ne pêchez pas les poissons, coquillages et crustacés trop petits. Ainsi, la taille minimale est de quatre centimètres pour les moules et de trois centimètres pour les coques. Procurez-vous chez les détaillants des règles pour les mesurer. Pour connaître les tailles à respecter, renseignez-vous auprès du service des affaires maritimes de votre lieu de pêche. En principe, le pêcheur doit se limiter à sa consommation personnelle et familiale. Pour empêcher la dégradation des ressources de la mer, des quotas peuvent aussi être fixés sur certaines côtes pour les coquillages. Par exemple, cinq kilos de moules ou vingt crabes verts par personne.

Vente interdite

Il n'est pas permis de vendre les produits de sa pêche sur les marchés. Cela est réservé aux professionnels. La pêche de loisir ne doit servir qu'à la consommation familiale. Vous ne pouvez pas non plus la vendre ou l'acheter à des voisins ou amis. En revanche, on ne peut pas vous empêcher de la donner à des proches, si vous restez dans une quantité familiale.

Que risquez-vous?

● Si vous contrevenez aux mesures de limitation ou de matériel autorisé, vous encourez une amende de cinquième classe, soit jusqu'à 15 000 euros.

● Vous vendez les poissons que vous venez de pêcher ? Ils peuvent vous faire mal au porte-monnaie ! Cet acte est passible d'une amende de 3 750 euros.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0