Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Le prénom du jour : Lucas

Lucas
Lucas

Quelle est la signification du prénom LUCAS ? Tout simplement « lumière », la même qui, d'ailleurs, baigne tout l'itinéraire de ce petit garçon ! Avant de marcher dans ses pas, le temps d'un portrait, notez-le : ce témoin de notre temps se fête le 18 octobre.

Lucas fait passer le «moi, je » au second plan. Ce n'est ni un vantard ni un prétentieux. Plutôt un gamin pacifique, sincère, d'une simplicité extraordinaire, à la gaieté intacte.

Derrière cette carapace soigneusement polie, indétectable, se développe une force de caractère peu commune. Lucas « encaisse » beaucoup, sans broncher, il peut prendre sur lui tous « les malheurs du monde », en revanche, il sait souvent leur trouver une solution.

Il faut se creuser la tête pour lui reprocher quelque chose. Des défauts, il en a, mais toujours... de qualité !

Il est beau parleur, c'est vrai, mais avec ce qu'il faut d'autorité pour le rendre irrésistible, et toujours pour de belles causes. Bon, ça « ne le fait pas ». Objection rejetée.

Mais dans ce rôle, il se risque parfois à trop vouloir se dépasser, à foncer bille en tête, parier sur un projet bancal. Mésaventures assurées et accrocs de parcours garantis !

Certes, mais il en est de Lucas comme de l'aventure de sa vie : il est capable de redressements spectaculaires. Objection rejetée.

Ce n'est pas forcément le plus facile des garçons, il s'oppose souvent à ses parents, les sollicite au-delà du raisonnable, les met au pied du mur... Hé oui, avec un fils comme lui, ils ne pourront échapper à leur devoir !

Disons alors que ce que l'on gagne à vivre à ses côtés, au point de vue humain, compense largement ses écarts, surtout à l'adolescence ! Juste, authentique, positif, tous ceux qui approchent Lucas perçoivent cet écho... Une fois encore, objection rejetée !

Ses qualités : méthodique et idéaliste

Lucas passerait pour le modèle parfait de l'enfant sage, mais il ne faudrait tout de même pas le confondre avec un bibelot !

Ce n'est pas une mince affaire que de le décrire, tant il est subtil : tout en retenue, mais extrêmement éveillé ; impassible en surface, mais tout aussi attentif ; pensif et songeur, alors que rien ne lui échappe... C'est un cérébral doté d'une réflexion méthodique, quasi scientifique, tandis que tout semble glisser sur lui.

Très jeune, Lucas sera intimement fasciné par son temps, son époque. Il se sent véritablement concerné, avec une intensité qui tient chez lui du talent.

Dévoreur de livres en tous genres, de tous les médias d'actualité possibles, de journaux, de revues spécialisées, de sites, de blogs, il se constitue et réactualise en permanence une somme de connaissances considérable. Et il attaque à un âge où d'autres jouent encore aux petites voitures...

Plus que l'observation du monde, c'est à un examen approfondi qu'il procède ! C'est un regardeur qui fonde son intuition et sa vision sur des sources vérifiées.

Avec une pareille ouverture d'esprit, Lucas peut se sentir à l'étroit dans les programmes scolaires : trop adulte, trop concret, trop mûr... ou trop inspiré ?

C'est ainsi qu'il acquiert rapidement que le bonheur n'est pas distribué à parts égales, qu'il faut agir, pour soi, pour les autres...

Alors, à un moment où à un autre, s'engage un cycle sans fin. A lui de saisir cet instant où, réellement, il prendra toute son envergure.

Car, s'il fait une rencontre déterminante dans sa vie, ce sera avec l'écriture. Et libèrera tout ce qu'il avait accumulé jusque là, puis continuera à prospecter au cœur de nos civilisations et de nos cultures.

Notes, dessins, résumés, retranscriptions, traductions, proverbes, citations, extraits de journaux, ses chroniques, ses carnets de route, sont un trésor. Et les moyens actuels (le sacro-saint ordinateur) lui offrent des possibilités infinies.

Le métier qui lui va

Doté d'un esprit « carré » et rationnel, Lucas est, malgré cela, plus à l'aise dans les filières littéraires, La psychologie, la sociologie, la philosophie l'attirent, mais il aura surtout une prédilection pour l'histoire.

Là, comme prof, comme archéologue, c'est un passeur génial, un raconteur doué, un vulgarisateur investi qui s'adresse au plus grand nombre...

Ses connaissances encyclopédiques acquises en « indépendant » pourront l'amener à suivre des voies inattendues, la mécanique, l'horticulture, voire à connaître des existences hors du commun : guide de haute montagne, sportif à plein-temps (la voile, par exemple), où il poursuit, à un niveau professionnel, des activités et des pratiques commencées à l'adolescence...

Ainsi, il en est de sa force d'écriture, qu'il pourra incarner comme reporter ou écrivain. Par exemple, il peut enseigner et lier à cette profession une véritable carrière d'auteur. Ce n'est pas donné à tout le monde.

Les Lucas stars

Lucas est la version allemande de Luc, l'apôtre qui fut le témoin le plus minutieux, le plus parlant aussi, de la vie du Christ. Restons en Europe du Nord, et dans le domaine de l'art, pour évoquer les peintres allemands Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553), et son fils, dit le Jeune (1515-1586), aux styles si proches que l'on peut les confondre, ou encore le peintre et graveur hollandais Lucas de Leyde (1489 ou 1494-1533). Quant au cinéaste belge Lucas Belvaux, ses films forment une comédie humaine originale (les personnages secondaires dans une histoire seront les protagonistes principaux dans une autre...).

Lucas et ses symboles

Le nombre du prénom (numérologie) : le 2. Son chiffre de chance : le 2. Sa couleur : le blanc. Sa pierre : l'opale. Son métal : le plomb.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0