Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique Je m'abonne : les meilleures offres S'abonner à la version numérique

Le prénom du jour : Paul

Paul

Quelle est la signification du prénom PAUL ? Il passe pour farouche, sauvage, il cache surtout ses qualités sous un masque d'impassibilité. Génie incandescent, il se bat pour avancer sur le terrain de la connaissance et du savoir. Avant d'essayer de percer à jour cette personnalité magnétique, notez-le : ce prénom immuable se fête le 29 juin.

Paul marche dans la lumière. Il a fait le tri et tout simplement évacué de son champ de vision la face cachée de l'humanité, l'obscurité et le gâchis qui la pourrissent.

Il joint l'utile au tolérable : le seul statut acceptable, pour lui comme pour chacun de nous, demeure l'accès et la reconnaissance de la dignité.

Du coup, lui, l'insurgé, l'indigné, le révolté, s'estime légitime à remettre en cause l'ordre établi dès que la limite de la vulgarité est franchie. C'est un empêcheur de sombrer en rond.

De là à dire que ce cheminement ne lui coûte rien, ce serait aller bien vite, car là aussi, Paul donne le change : il sourit quand il souffre et plaisante quand il est malheureux. La solitude est sa force, sa conviction est son carburant, c'est un phénix.

Ses qualités : inflexible et dévoué

Enfant appliqué, méthodique et d'une efficacité redoutable, Paul travaille point par point, mais débat pied à pied, pour avancer sur le chemin de la connaissance.

Il assume, il gère seul, il se prend en main, mais il «assure». Il cloisonne aussi. Quel que soit son dévouement pour ses proches, et il est profond, ceux-ci ont parfois la surprise, et le plaisir, de le surprendre très différent, très épanoui, par rapport au quotidien.

Mais alors, qu'est-ce qui le « booste » ? Difficile à savoir tant il est difficile d'écarter le rideau de sa discrétion (dans ses bulletins, Paul doit souvent « participer davantage à l'oral ») !

Il pourra sembler étrange de lui connaître des amitiés, plutôt rares, ou des amours, paradoxales, contradictoires, singulières ou a priori impossibles. Le mariage du feu et de la glace (évidemment, il serait plutôt la glace).

Cette entente exclusive, absolue, n'est évidemment pas fondée sur l'apparence, mais sur la confiance, le partage sans arrière-pensée, la poursuite d'un même idéal (artistique, sportif, dans les années d'adolescence), l'harmonie d'une même passion... Un genre d'association qui donne naissance à des projets (formation de musicien, voyages...) ou de longues collaborations...

Le métier qui lui va

Paul traverse ses années d'apprentissage avec un modèle d'une rigoureuse logique, mais d'une extraordinaire difficulté aussi. Et il moins question de réussite chez lui que de résoudre, d'accomplir, d'aboutir...

C'est simple : il suffit d'apprendre, puis de faire. Et Paul y met une énergie continue, parfois à la limite de la témérité, sans jamais s'incliner face à l'abattement.

Simple, certes, pour lui... Sa qualité de réflexion, ses capacités et ses facilités font, évidemment, une sacrée différence.

Avec autant d'esprit de esprit de décision, il est plus fréquent de rencontrer Paul dans des sections scientifiques, maths ou physique, c'est son domaine, et dans la sphère des grandes écoles.

Il joint parfois l'utile à l'agréable, et cet instrumentiste hors pair peut ainsi devenir ingénieur du son ou arrangeur.

Quant aux chiffres, son dada, il peut les transformer en espèces sonnantes et trébuchantes, comme courtier en bourse, par exemple.

Les Paul stars

Peu de prénoms ont, comme Paul, marqué la trajectoire de l'humanité, à commencer par saint Paul, premier théologien de l'Eglise («C'est dans la faiblesse que se déploie ma puissance»). En fait, Paul mérite à lui seul tout un annuaire. Pour ne rester que dans le domaine de l'art, trois personnalités y ont apporté des ruptures fondamentales : Paul Cézanne, pour avoir renouvelé la vision en peinture, Paul Gauguin, pour avoir amené à la peinture occidentale les motifs des arts primitifs, ou Pablo (Paul en espagnol) Picasso, pour avoir réussi la synthèse des maîtres anciens et inventé le langage de l'art moderne.

Paul et ses symboles

Le nombre du prénom (numérologie) : le 5. Son chiffre de chance : le 5. Sa couleur : le rouge. Sa pierre : le rubis. Son métal : l'argent (la froideur, l'éclat et le rêve).

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0