Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Le vaccin contre la grippe, pourquoi ?

Le vaccin contre la grippe, pourquoi ?

Chaque année à l’automne, revient la question du vaccin contre la grippe. Ce dernier, dont l’efficacité est souvent remise en cause, ne convainc pas un large public mais suscite au contraire de nombreuses questions : de fait, beaucoup ne se vaccinent pas, jugeant les risques encourus peu dangereux et le vaccin inutile voire néfaste.

Mais qu’en est-il vraiment ?

La grippe, souvent apparentée à un « gros rhume », est en réalité un virus non négligeable, qui tue chaque année des milliers de personnes. La maladie, qui se traduit par une infection respiratoire aigue, est extrêmement contagieuse et touche en particulier les seniors. De quoi prendre le sujet au sérieux. En effet, le vaccin hivernal, s’il n’est pas nécessaire à tous, permet d’une part de se protéger contre le virus mais également de préserver la santé de ses proches.

Cette année, la campagne de vaccination a débuté le 12 octobre et sera disponible jusqu’au 31 janvier 2016. Si l’efficacité du vaccin a été contestée, à juste titre, en 2014, il semblerait que celui-ci protège désormais davantage les populations à risque.

Qui est la cible du vaccin contre la grippe ?
Il est préférable pour de nombreuses personnes de se faire vacciner, en particulier :
- Les personnes de plus de 65 ans.
- Les personnes qui sont au contact d’un nourrisson.
- Les femmes enceintes.
- Les personnes atteintes de maladies respiratoires, de maladies cardio-vasculaires ou de diabète.

Le vaccin est-il bien toléré ?
Dans l’ensemble oui, et les effets secondaires sont rares. Lorsque se développent, ils demeurent bénins et se traduisent par une fièvre légère, des nausées et des douleurs musculaires. Ces symptômes, à l’image d’une mini-grippe, peuvent durer de 24 à 48 heures.

Les contre-indications du vaccin :
Il est impératif de consulter un médecin, surtout lors de la toute première vaccination, afin de savoir si le vaccin sera adapté ou plutôt contre-indiqué. En effet, il revient au médecin d’étudier les antécédents médicaux de son patient, ses allergies et ses traitements en cours. Ce n’est pas une étape à prendre à la légère car elle permet d’établir le profil de chaque personne et ainsi limiter les risques d’échec ou d’effets non souhaités. Le vaccin est notamment contre-indiqué en cas d’allergie à l’un de ses composants, qui pourrait entraîner des troubles importants.

Comme souvent en médecine, la pratique du cas par cas est vivement encouragée. S’il y a des profils-type susceptibles de convenir ou non à une vaccination contre la grippe, le passage chez un médecin traitant n’en demeure pas moins essentiel pour prendre la bonne décision. Le vaccin contre la grippe n’est certes pas la solution à tout mais, effectué avec sérieux, il permet une protection solide contre le virus. Aussi, en cas de doutes, de questionnements ou d’incertitudes, n’hésitez pas à en parler à un spécialiste et commencez dès à présent à prendre bien soin de vous cet hiver.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0