Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Les bienfaits du ginkgo biloba, l'arbre de la longévité

HOME

Majestueux et robuste, le ginkgo biloba peut vivre jusqu'à quatre mille ans ! C'est aussi un arbre généreux qui nous fait profiter de ses atouts santé grâce à la phytothérapie.

Originaire d'Asie où il est considéré comme sacré, le ginkgo biloba est une force de la nature. Dernier survivant d'une famille botanique vieille de 200 millions d'années, c'est le seul arbre à avoir résisté aux radiations nucléaires d'Hiroshima, le 6 août 1945. Pouvant mesurer jusqu'à quarante mètres de haut, ce conifère est aussi appelé « arbre aux mille écus ». Un hommage à ses jolies feuilles, qui deviennent dorées à l'automne.

Des vertus pour le cœur et le cerveau

Si elles sont connues depuis des siècles au Japon et en Chine, les propriétés pharmacologiques du ginkgo biloba sont utilisées en Europe depuis les années soixante. Ses feuilles sont en effet très riches en flavonoïdes antioxydants et en ginkgolides, des principes actifs connus pour renforcer les parois veineuses et fluidifier le sang. D'où l'intérêt du ginkgo biloba pour prévenir un grand nombre de pathologies liées au vieillissement du système vasculaire. Il limite d'abord les risques d'accidents cardiovasculaires (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde...). En assurant une meilleure circulation sanguine au niveau du cerveau, il aide aussi à entretenir la mémoire, à réduire les vertiges et pourrait même prévenir des maladies telles qu'Alzheimer. Et ce n'est pas tout ! Il contribue aussi à garder une bonne vue. Les chercheurs étudient son rôle dans la prévention de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Et chez les messieurs, parce qu'il favorise une bonne irrigation sanguine au niveau du pénis, il pourrait limiter les troubles de l'érection.

A prendre sous forme de cures dès l'âge de 50 ans

Pour profiter des bienfaits du ginkgo biloba, il est recommandé de le prendre sous forme de cures de trois mois, plusieurs fois par an, dès l'âge de 50 ans. Si vous optez pour des compléments alimentaires (extraits liquides, gélules ou comprimés), suivez la posologie indiquée par le laboratoire. Si vous préférez les infusions maison, achetez des feuilles sèches bio. Mettez-en dix grammes par tasse, laissez infuser pendant dix minutes et buvez-en deux à trois fois par jour.

Attention aux effets secondaires

Toutefois, aussi efficace que soit le ginkgo biloba, il ne fait pas tout. Pour rester en forme malgré le nombre des années, il faut aussi arrêter de fumer, manger équilibré, bouger au moins trente minutes par jour et continuer de se divertir. En outre, les composés de cet arbre étant très actifs, ils nécessitent des précautions d'emploi. Du fait de ses propriétés qui fluidifient le sang, il ne doit pas être pris en même temps que des médicaments anticoagulants ou antiagrégants (aspirine, ibuprofène...). Pour les mêmes raisons, il est contre-indiqué chez les personnes hémophiles, comme chez celles devant subir une intervention chirurgicale. Il peut également diminuer l'efficacité des traitements contre l'épilepsie et les ulcères gastriques ou, au contraire, augmenter les effets des antidépresseurs. Mieux vaut donc en parler à votre pharmacien ou votre médecin avant d'entamer une cure. Notez qu'il existe de rares effets secondaires temporaires (des maux de tête), surtout en début de traitement. Il suffit alors de diminuer les doses, puis de les augmenter progressivement.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0