Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique Je m'abonne : les meilleures offres S'abonner à la version numérique

Médecine douce : Top 5 des meilleures plantes détox

Infusion détox

L'hiver vous a mise à plat ? Vous avez le teint brouillé, vous êtes facilement barbouillée ? Pour chasser les toxines de votre organisme, offrez-lui un grand nettoyage avec ces alliés 100 % naturels.

Eau de sève de bouleau : Elle nettoie les cellules à fond

Détoxifiante et fortifiante, la sève de bouleau est incontournable pour débarrasser toutes les cellules de leurs toxines et attaquer le printemps en pleine forme. Particulièrement bien supportée par l'organisme, une cure d'eau de sève de bouleau n'entraîne pas les effets secondaires passagers parfois ressentis avec d'autres plantes détox (maux de tête, nausées, légères diarrhées).

Comment l'utiliser

Le plus simple et le plus économique est d'acheter un « cubi » de sève de bouleau de 3 litres. Vous en trouverez dans les magasins et sur les sites d'alimentation diététique et naturelle (à partir de 30 €). Gardez-le au réfrigérateur et servez-vous-en un verre à jeun chaque matin pendant trois semaines.

Pensée sauvage : Elle rehausse les teints fatigués

Plante dépurative, celle que l'on appelle aussi violette sauvage ou pensée des champs n'a pas son pareil pour détoxifier les cellules de la peau. Elle donne de très bons résultats sur l'urticaire, l'herpès, l'eczéma, le psoriasis, ou tout simplement en cas de teint terne.

Comment l'utiliser

Il est conseillé d'en avaler une gélule matin et soir. Si vous préférez la prendre sous forme d'ampoule, diluez-en une ou deux dans une bouteille d'eau, à boire tout au long de la journée en dehors des repas. Pour une infusion, comptez 1 cuillerée à café de fleurs sèches par tasse d'eau. Laissez infuser 5 minutes dans de l'eau portée à frémissements. Buvez-en 3 à 4 tasses par jour. Une cure de pensée sauvage doit durer au moins 3 semaines avant que vous ne commenciez à en ressentir les bienfaits. Ne soyez pas surprise si, après quelques jours, vos urines augmentent de volume et sentent « le pipi de chat ». C'est le signe que la cure fonctionne.

Desmodium : Il purge le foie en profondeur

Entre autres fonctions, le foie élimine les déchets et neutralise les toxines circulant dans l'organisme. D'où l'intérêt de donner de temps en temps un coup de pouce à cet organe, surtout après des excès d'alcool. Un de ses plus précieux alliés ? Le desmodium, et plus précisément le Desmodieum adscendens. Selon toutes les études toxicologiques et pharmacologie, cette plante tropicale utilisée traditionnellement en Afrique a un avantage, elle n'expose à aucun effet secondaire.

Comment l'utiliser

En décoction : comptez par jour 8 à 10 g de plante sèche pour 1 litre d'eau. Portez le tout à ébullition douce pendant dix minutes, filtrez, buvez sur la journée en dehors des repas.

En gélules : pour savoir combien en prendre, il faut faire un calcul à partir du poids de plante contenu dans chaque gélule pour atteindre la dose conseillée de 8 à 10 g par jour.

En solution : elle est vendue en pharmacie et se prend à raison de 2 à 4 cuillerées à café par jour. L'idéal consiste à faire une cure de trois semaines.

Romarin : Il restaure la sphère digestive

Très prisé pour ses vertus thérapeutiques depuis la fin du XIXe siècle, le romarin active la sécrétion de la bile, qui elle-même joue un rôle capital dans la digestion des graisses. Après les excès de l'hiver, c'est le détoxifiant parfait.

Comment l'utiliser

Infuser ses fleurs ou ses feuilles, fraîches ou sèches. Il suffit d'en mettre 1 cuillerée à café dans une tasse d'eau frémissante et de laisser infuser dix minutes avant de filtrer. Buvez-en une tasse après le déjeuner et le dîner, pendant trois semaines. Attention, en automédication, pour profiter des bienfaits du romarin évitez l'huile essentielle : elle peut vite devenir toxique et provoquer des crises d'épilepsie.

Queues de cerise : Elles ciblent la cellulite

Riches en flavonoïdes et en sels de potassium, les queues de cerise sont diurétiques et dépuratives. Rien de mieux pour désengorger les tissus adipeux et se sentir plus légère, surtout avec l'arrivée des chaleurs et/ou quand on souffre de rétention d'eau.

Comment les utiliser

Pour profiter pleinement de l'effet drainant d'une cure de queues de cerise, préférez infusions et décoctions aux compléments alimentaires en gélules. Vous pouvez par exemple prendre, le matin à jeun et le soir 2 heures après le repas, une cuillerée à soupe de queues de cerise infusée dans une tasse d'eau bouillante. Grâce à l'eau ingérée en même temps que le principe actif, le résultat sera meilleur.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0