Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Nutrition: la noix de coco a conquis nos assiettes

Noix de coco
Noix de coco

Eau, lait, crème, huile, et même farine... la noix de coco est partout. Très tendance, elle recèle bien des propriétés bénéfiques pour notre santé.

Longtemps considérée comme un produit exotique, la noix de coco a désormais conquis les Occidentaux. Hé oui, on l'adopte de plus en plus chez nous pour ses vertus "santé", mais aussi pour ses qualités culinaires.

L'eau de coco, si riche en minéraux

Légèrement sucrée, l'eau contenue dans les jeunes noix de coco (à l'écorce verte) se vend en brique et jouit d'un véritable engouement dû à la richesse de ses minéraux : potassium, calcium, magnésium. Ce sont des minéraux alcalins, qui contribuent à l'équilibre acido-basique altéré par l'alimentation actuelle, trop riche en protéines (viandes, graisses, sucre...). L'eau de coco contient aussi du fer, ainsi que du zinc, qui renforce l'immunité. De plus, elle est isotonique, c'est une "boisson de l'effort", très appréciée par les sportifs. Cela signifie que sa densité est presque identique à celle du plasma sanguin et que l'organisme l'assimile facilement.

Côté cuisine : On peut l'utiliser à la place du lait (y compris végétal) pour la réalisation de smoothies.

L'huile de coco, de bons acides gras saturés

L'huile de coco est une graisse végétale, qui se solidifie à la température ambiante (en-dessous de 25°C) et composée à 91 % d'acides gras saturés. Or, d'habitude, ceux-ci ont plutôt mauvaise réputation. Sauf que dans le cas de l'huile de coco, la moitié de ces acides gras saturés qu'elle contient est composée d'acide laurique, que l'on retrouve... dans le lait maternel ! L'acide laurique aurait un effet favorable sur le "mauvais" cholestérol (LDL) en augmentant le taux du "bon" cholestérol (HDL). Il agirait aussi contre les bactéries, les virus et les levures, tel le candida albicans (la mycose la plus fréquente). Enfin, l'huile de coco aurait une action sur la maladie d'Alzheimer.

Côté cuisine : Excellente pour la cuisson, elle ne produit pas de composés toxiques, à condition qu'elle ne fume pas. Comme elle se solidifie vite, elle constitue une alternative au beurre dans les pâtisseries ou sur les tartines.

La crème et le lait de coco, stars de la cuisine "veggie"

Tous deux proviennent de la noix de coco mûre. On en extrait la chair, on la mixe avec de l'eau, puis on la filtre, et on obtient un lait très onctueux, qui se rajoute aux plats salés et sucrés. Il est vendu en petite brique ou en boîte de conserve. Le lait de coco liquide, vendu en magasin bio, est riche en fer et en manganèse, bon pour les os.

Côté cuisine : Ils s'apparentent et s'utilisent comme de la crème liquide. On peut donc l'utiliser dans une préparation sucrée ou salée.

La farine de coco, pour les intolérants au gluten

C'est un must pour ceux qui ne le supportent pas le gluten. D'un index glycémique très bas, elle est idéale pour tous ceux qui surveillent leur taux glycémique sanguin (diabète, régimes...). Plus riche en fibres que le son de blé, elle active le transit intestinal et procure une sensation de satiété. Enfin, riche en sélénium, elle combat les fameux radicaux libres, responsables du vieillissement de nos cellules.

Côté cuisine : La farine de coco ne lève pas et n'a pas d'élasticité. Il faut donc lui rajouter un mélange visqueux, par exemple, quelques graines de lin ayant trempé 10 min dans de l'eau ou des œufs battus en neige.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0