Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Où pouvez-vous emmener votre chien ?

Où aller avec son chien ?

Votre compagnon à quatre pattes a du mal à se passer de vous. Et vous de lui. Il n'est pourtant pas possible de l'emmener partout. Ce qu'il faut savoir.

Vous êtes libre de posséder un chien chez vous, même si vous êtes locataire. D'ailleurs, la loi* proscrit toute clause d'un contrat de bail qui interdirait la détention d'un animal. En revanche, vérifiez le règlement de copropriété qui peut imposer des restrictions (limitation du nombre d'animaux, exigence de les tenir en laisse dans les parties communes). Concernant les locations saisonnières, le propriétaire peut refuser les animaux ou vous obliger à respecter certaines règles. Ailleurs, c'est variable.

Dans la rue et au parc

Oui, mais... Votre chien doit toujours rester sous votre surveillance, c'est-à-dire à portée de vue et de voix. Le code rural précise même qu'il ne doit pas être à plus de cent mètres de vous (article L.211-23). Les maires peuvent prendre des arrêtés exigeant que les chiens soient tenus en laisse. C'est souvent le cas dans les jardins et parcs publics ouverts aux animaux. Consultez le règlement à l'entrée pour ne pas risquer une amende.

Dans les magasins

C'est non. Pour des raisons d'hygiène et de sécurité, l'accès des animaux dans les magasins d'alimentation est interdit, à l'exception des chiens guides d'aveugle. Pour les autres commerces, les bars et les restaurants, c'est le responsable de l'établissement qui décide. En général, un panneau l'indique à l'entrée de la boutique. Sinon, demandez au commerçant ou au restaurateur si votre chien est le bienvenu.

Dans les transports

Selon sa taille. En voiture, ne le laissez pas en liberté : il peut gêner la conduite ou être propulsé à travers l'habitacle (freinage d'urgence, accident...). Vous risquez une amende de 35 €. Vous pouvez soit l'attacher à la ceinture de sécurité, soit le mettre dans le coffre. Un taxi peut refuser de prendre un animal ou appliquer un supplément. En train, vous pouvez emmener votre chien (au maximum deux) en respectant certaines règles. S'il pèse moins de 6 kg, il doit voyager dans un sac ou un panier, son billet vous coûtera 7 €. S'il pèse plus de 6 kg, il doit être muselé. Son billet équivaut à 50 % du prix plein tarif d'un billet de seconde classe.

Dans le métro parisien ou le RER en Ile-de-France, le transport des chiens de petite taille est autorisé et gratuit s'ils sont transportés dans un sac ou une cage. Concernant les gros chiens, depuis juin 2016, vous pouvez emprunter les transports en commun avec eux, excepté le bus, à condition qu'ils soient tenus en laisse, portent une muselière et disposent d'un titre de transport à tarif réduit.

En vacances

A voir... Un hôtelier ou un gérant de camping est libre d'accepter ou non un chien et peut vous imposer un supplément entre 3 et 10 € par jour. Ne le laissez pas seul dans la chambre ou votre tente et tenez-le en laisse. A la plage, le maire peut interdire l'accès aux chiens sous peine d'amende ou les autoriser seulement à certaines heures (tôt le matin et le soir).

*Loi du 9 juillet 1970.

Des restrictions en fonction de la race

Les chiens de 1re catégorie, dite d'attaque, (issus de croisements : pitbull, boerbull) ou de 2e catégorie, dite de garde et de défense, (chiens de race : amstaff, rottweiler) ne peuvent sortir que muselés. Ceux de 1re catégorie ne peuvent pas accéder aux transports en commun, aux lieux publics et aux locaux ouverts au public.

Découvrez le Top 5 des chiens préférés des Français en 2016 ici.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0