Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Oui aux activités extra-scolaires

activite-extrascolaire-danse
activite-extrascolaire-danse

Lorsqu’il s’agit d’activités extra-scolaires, les parents se posent souvent la question quant à leur utilité et à la façon dont il faut les gérer. Il est vrai que proposer de nouvelles occupations à vos enfants requiert de votre part une vraie rigueur dans l’organisation, en plus d’un budget conséquent. Il serait donc dommage de vous y lancer tête baissée.

Ceci étant, ces activités extra-scolaires bien pratiquées sont très positives pour l’enfant : elles favorisent sa concentration, son ouverture aux autres et son goût du travail. Autant de qualités qui pourront également lui servir dans sa scolarité. Elles apparaissent par ailleurs comme un lieu « neutre » qui n’est ni l’école ni la maison. Votre enfant pourra s’y découvrir des compétences nouvelles et acquérir la confiance qu’il n’a peut-être pas ailleurs.

Pour ce faire et afin de mieux vous y retrouver, il est préférable de respecter quelques règles :

- Les activités extra-scolaires doivent être souhaitées par votre enfant :
Ne le forcez pas à aller vers une discipline qui l’angoisse ou le laisse de marbre, sans quoi il considèrera l’activité comme une contrainte et non un plaisir. Lui mettre la pression serait revenir à l’image de la scolarité, ce qui n’est pas le but recherché ici. Il faut qu’il ressente l’envie de pratiquer cette activité et s’y rende avec enthousiasme.
Certains enfants en revanche, souvent timides, considèrent ces moments passés en groupes comme une torture et subissent plutôt qu’ils ne profitent. Le dialogue avec eux s’impose alors. Pourquoi ne pas leur proposer des idées plus douces comme faire du bénévolat ? Le théâtre d’improvisation pourra également les sortir de leur réserve.

- Eviter de surcharger votre enfant d’activités :
Partant du principe que l’enfant/l’adolescent a déjà des devoirs quotidiens et besoin de temps à lui pour se reposer ou voir ses amis, il n’est pas nécessaire de choisir une activité pour chaque soir de la semaine. Vouloir créer une ouverture hors du monde de l’école est une belle initiative mais l’excès de zèle est rarement récompensé. Restez dans l’idée qu’il ne faut pas que l’enfant s’éparpille ni ne se fatigue. Deux activités par semaine est une bonne moyenne. Sans quoi la famille risquerait fort de ne pas suivre le rythme.

- Veillez à ce que l’enfant pratique son activité toute l’année :
Grand nombre sont ceux qui commencent une activité à la rentrée avec beaucoup d’ardeur pour la laisser tomber à peine deux mois après. Sur ce point, ne lâchez rien : ce n’est pas parce que votre enfant est invité à un anniversaire pile sur les horaires de son activité du mercredi ou qu’il se sent peu en forme qu’il faut l’écouter systématiquement. Vous risqueriez bien de rentrer dans son jeu et avoir payé l’année pour rien. Il faut lui apprendre la constance mais également à ne pas s’écouter de trop. Cela ne pourra que lui être bénéfique plus tard, dans le milieu professionnel.

- Diversifiez les plaisirs :
Si vous optez pour plusieurs activités extra-scolaires, il serait dommage de ne choisir que du sport ou que du culturel. Le corps et l’esprit ayant besoin de travailler en duo, il est toujours préconisé que l’enfant puisse éveiller les deux. Dialoguez avec lui pour vous orienter en fonction de ses goûts et de ses aptitudes. S’il a un talent particulier, il pourrait bien le développer au cours de ces activités. Toutefois, gardez en vue certains éléments bien précis : la pratique d’un instrument de musique, par exemple, devra être poursuivie à la maison. N’hésitez pas à en informer votre enfant afin qu’il sache bien dans quoi il se lance et si c’est ce qu’il désire.

- Impliquez vous :
Attention, l’implication ne signifie pas être intrusive, les adolescents notamment ont cela en horreur. Mais sans pour autant assister aux cours ou les accompagner partout, montrez à vos enfants que vous leur témoignez de l’intérêt. Posez-leur des questions sur leurs activités, aidez-les si besoin, répondez à leurs doutes ou leurs craintes. Et si spectacle de fin d’année il y a, rendez-vous disponible pour y assister. Cela vous fera plaisir à vous comme à eux et créera de jolis souvenirs.
Ne perdez jamais de vue que si vous leur demandez des efforts de persévérance, il est tout à fait naturel que vous vous montriez à la hauteur de ces efforts.

Ainsi parée, vous pouvez aborder les activités extra-scolaires avec sérénité et en faire un sujet de discussion en famille plutôt sympathique. Si toutefois l’activité de l’année n’a pas été un franc succès chez votre enfant, ne vous laissez pas abattre et rebondissez ! Vous n’aurez que l’embarras du choix pour en changer l’année suivante et trouver, en accord avec lui, une discipline qui lui conviendra d’avantage.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
Une rentrée des classes réussie | Nous deux - Le 09/09 à 12:08

[…] aux autres dans un contexte différent de l’école. Nous le suggérions d’ailleurs ici : http://www.nousdeux.fr/oui-aux-activites-extra-scolaires/ La rentrée est naturellement le moment où ces activités prennent place. A vous de bien les […]

Signaler un abus
Haut
Commentez
Commentaire(s) : 1