Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Pierre Tchernia, la mémoire de la télé : 4 choses à savoir sur Monsieur Cinéma

Home.jpg
Home.jpg

C'est tout un pan de notre histoire qui s'en est allé avec Pierre Tchernia, décédé à 88 ans, le 8 octobre dernier. Animateur, reporter, cinéaste, il avait commenté le couronnement d'Elisabeth II en 1953, écrit et réalisé des films. Du milieu des années 60 à la fin des années 80, il fut notre Monsieur Cinéma, immensément populaire. Si bien qu'Arthur l'avait dans les années 2000, invité à rejoindre Les Enfants de la Télé. Père de quatre enfants, il avait confié, après la mort de son épouse, connaître une fin de vie morne et solitaire.

Captivé par le septième art depuis son enfance

Enfant passionné du petit et du grand écran, il passait la majeure partie de son temps dans des salles obscures, notamment dans celle du Magic-Ciné à Levallois-Perret, banlieue où il a grandi. C'est ainsi qu'il sera surnommé Pierre Magic Tchernia par Arthur, avec qui il a noué une belle amitié et présenté Les Enfants de la Télé, sa dernière émission jusqu'en 2006.

Le narrateur des aventures d'Astérix et Obélix, c'était lui !

En 1949, Pierre Tchernia participe à la création du premier journal télévisé aux côtés de Georges de Caunes, Pierre Sabbagh et Jacques Sallebert. Dès les années 60, il co-signe les scénarios des comédies des Branquignol (La Belle Américaine) où l'on retrouve Louis de Funès. Producteur et présentateur de l'émission l'Ami Public numéro un, qui était consacrée à Walt Disney, il co-écrit les scripts de diverses adaptations en dessins animées d'Astérix ou Lucky Luke. Il assure également la narration des aventures du célèbre héros gaulois, jusqu'à Astérix et les Vikings en 2006.

Le Viager... Son premier long métrage et premier succès

Le Viager est le premier long métrage réalisé et mis en scène par Pierre Tchernia en 1972. On retrouve au casting Michel Serrault, Claude Brasseur, Michel Galabru, Jean Carmet, Odette Laure et Gérard Depardieu. Cette comédie relate la vie d'un vieillard, qui a vendu sa maison en viager au début des années 30, et qui n'en finit plus de ne pas mourir. Il survit même à la seconde guerre mondiale. Désespérant pour la famille qui a acheté la maison ! ... Excédés par cette situation et par une maison qui leur échappe, les acheteurs envisagent de précipiter la mort du vieillard.

Pierre Tchernia a décidé de débuter son récit dans les années 30, ce qui lui a permis de faire défiler toute l'histoire de France en parallèle à son scénario et au parcours de ses personnages.

Le film a connu un grand succès. D'autres ont suivi, Les Gaspard (1973), La Gueule de l'Autre (1979), L'Huissier (1990), et Michel Serrault a toujours fait partie du casting.

Il a souffert de l'abandon de son métier

Pierre Tchernia a vécu ses dernières années dans une maison de retraite de l'Ouest parisien. S'il s'est tenu à l'écart des médias pour sa tranquillité, il ne cachait pas pour autant sa souffrance face à l'abandon de son métier. Il avait ému le public en 2013 en évoquant des problèmes de hanche et en révélant à quel point le monde du cinéma lui manquait.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0