Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Pourquoi offre t-on du muguet le 1er mai ?

muguet

Aujourd’hui c’est le 1er mai, que nous connaissons également comme étant un jour férié en l’honneur de la Fête du Travail. Depuis notre plus tendre enfance, nous célébrons cette journée en offrant à nos proches un petit brin de muguet comme porte-bonheur symbolique. Mais s’il est toujours agréable de donner ou recevoir des fleurs, connaissons-nous vraiment la signification de ce geste ? Retour sur une tradition qui date de la Renaissance…

Aujourd’hui c’est le 1er mai, que nous connaissons également comme étant un jour férié en l’honneur de la Fête du Travail. Depuis notre plus tendre enfance, nous célébrons cette journée en offrant à nos proches un petit brin de muguet comme porte-bonheur symbolique. Mais s’il est toujours agréable de donner ou recevoir des fleurs, connaissons-nous vraiment la signification de ce geste ? Retour sur une tradition qui date de la Renaissance…

Les faits historiques sont un peu flous car plusieurs versions se superposent mais beaucoup s’accordent à dire que ce fut le roi Charles IX qui, ayant lui-même reçu du muguet en guise de porte-bonheur de la part de sa mère Catherine de Médicis, entreprit à son tour d’en offrir à toutes les dames de la Cour. Il n’en fallait pas d’avantage pour débuter la tradition et c’est ainsi que les années qui suivirent, à chaque printemps, le roi reprit cette coutume.

A ce moment déjà, le muguet était un porte-bonheur qui garantissait à celui ou celle qui le recevait santé, réussite et prospérité. La Renaissance étant une époque propice aux relations amoureuses, les galants courtisaient d’ailleurs les dames en leur offrant un brin de cette fleur. C’est en 1793 enfin, avec la Révolution Française et le début du calendrier républicain, que la tradition royale cessa.

Mais cela devait ne durer qu’un temps. A la fin du la fin du XIXe siècle, un chansonnier du nom de Félix Mayol rendit public le fait de s’être fait offrir un bouquet de muguet par une amie parisienne. Dès lors, l’habitude fut relancée et le muguet connut un franc succès dans le Paris de 1900. La tradition arriva jusqu’aux gentlemen pour qui il était de bon ton de porter cette fleur à leur redingote.

Il se murmure également que des maisons de couture comme Dior offraient à leurs clientes un brin de muguet le 1er mai car c’était considéré comme un jour de fête, du moins en région parisienne.

En revanche, il n’y avait au départ aucune relation avec la Fête du Travail. Si le 1er mai est un jour férié depuis 1889, l’histoire du muguet ne devint politique que très progressivement au cours du XXe siècle. C’est quand la gauche fut au pouvoir que l’on effectua un rapprochement, les fleurs étant souvent associées au parti politique. Dès les années 30, le résultat ne se fit guère attendre : la vente de muguet se propagea dans toute la France et n’a cessé de progresser jusqu’à aujourd’hui. Fait actuel amusant, chacun peut vendre le muguet de son jardin sur la voie publique sans autorisation préalable.

L’histoire de cette fleur est donc plurielle et ses origines diverses tendent à nous porter chance. Mais à en suivre la coutume, seul un brin de muguet comportant treize clochettes serait un porte-bonheur vraiment efficace ! Entamez dès à présent la distribution de muguet autour de vous, à tous ceux que vous aimez. Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur pour cette journée ainsi qu’un agréable week-end prolongé.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0