Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Pourquoi on aime le Tour de France

tour-de-france

Ce dimanche 26 juillet prochain, le Tour de France 2015 arrivera à Paris pour l’ultime épreuve sur les Champs-Elysées. Un moment solennel qui tiendra les spectateurs en haleine jusqu’au bout et un show télévisé à ne pas manquer. Débuté le 4 juillet et lancé à vive allure sur les routes de notre pays, cet événement sportif familial ne cesse, année après année, de fasciner les foules et susciter un véritable engouement. Mais pourquoi cette compétition plaît-elle autant ? On vous dit tout.

Bien au-delà des histoires de dopage, le cyclisme est un sport magnifique qui demande un moral et une endurance à toute épreuve. L’effort fourni est admirable, les performances incroyables. Il faut un mental d’acier pour sillonner les routes de France tout un mois de juillet à une telle vitesse et enchaîner les étapes sans ciller ! Les coureurs forcent ainsi l’admiration et génèrent l’empathie. Blessures, souffrances, faiblesses, déception, joie, force de caractère… Leurs états comme leurs sentiments se dessinent sur leurs visages et c’est tout simplement beau. Il en résulte une aventure humaine qui se suit, épisode après épisode à l'instar d'un feuilleton, et des sportifs auxquels on aime s’identifier. De quoi rêver d'en faire autant sur un vélo !

Paysages variés, France profonde, reliefs et bords de mer : le programme TV se regarde aussi pour le plaisir des yeux. Surfant sur une dynamique sans cesse renouvelée, il s’impose, tel un documentaire, entrecoupé de séquences visant à mieux découvrir chaque région. L’alternance épreuve/reportages transforme l’émission en un scénario de toute beauté, riche en émotions. Cette année, le parcours s’étend sur le littoral de la Mer du Nord et de la Manche, dans les Pyrénées et dans les Alpes. On raffole sincèrement des épreuves en montagne !

Maillot jaune, maillot vert, maillot à pois : nul doute qu’on aime et adule les couleurs du Tour et les différents « prix » qui distinguent les coureurs. Cela contribue à mieux nous repérer dans le classement tout en mettant de la vie au sein de l’émission. Les maillots, très travaillés aujourd’hui, sont la petite touche bonus qui apporte un design piquant et résolument moderne. Lorsque les cyclistes se lancent à corps perdu dans l’aventure, c’est un arc-en-ciel qui se détache sur les routes de France. Qui a dit que les évènements sportifs ne pouvaient pas être également esthétiques ?

Cela pourrait paraître bien anecdotique de prime abord mais on regarde aussi le Tour de France pour sa mascotte, le lion en peluche de fin d’étape. Au-delà de l’idée marketing de départ (le lion représente une banque-partenaire), il y a eu un véritable engouement pour ce félin câlin de la part des enfants bien sur, mais aussi des plus grands et même… des coureurs cyclistes en personne ! Un temps, il fut question de supprimer le lion mais tous s’y sont fortement opposés. Le public est d’ailleurs tellement attaché à lui que nombreux sont les gens qui cherchent à l’acquérir sur Internet. Il est le porte-bonheur du Tour et un symbole plein d’amour.

Qui n’a pas rêvé de voir passer les sportifs dans sa ville ? C’est toujours une petite joie lorsque les coureurs se faufilent sur les jolies routes des villages de France tandis que sur les bas-côtés, l’effervescence de la foule à leur approche est totale. Ici, on brandit des drapeaux et des pancartes, là on s’entasse avec le sourire. Le succès est assuré, l’ambiance bat son plein : on aime savoir que ces moments sont intemporels, reviennent chaque année et inspirent toujours autant d’enthousiasme.

Ainsi s’achève la version 2015 du Tour de France. Elle vient rallonger encore un peu l’histoire gorgée de souvenirs – une histoire qui a débuté au XIXe siècle, et semer son prestige sur notre mois de juillet. Rendez-vous dimanche pour suivre les 160 coureurs jusqu’à la finale. Et pour tout savoir de cette belle compétition, n’hésitez pas à visiter le site officiel : http://www.letour.fr/le-tour/2015/fr/

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0