Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Produire son électricité, une utopie ?

HOME

De nouvelles mesures visent à encourager les particuliers à passer à la production d'énergies renouvelables. C'est séduisant sur le papier, mais la réalité est toute autre ! Explications.

Faire baisser notre facture d'électricité et respecter notre planète en installant des panneaux solaires pour produire et consommer notre propre électricité est une idée séduisante. Dans la pratique, cela est rarissime. A ce jour, seuls quinze mille foyers français produisent l'électricité qu'ils consomment chez eux. En effet, il est peu intéressant d'utiliser l'électricité fournie par les panneaux solaires pour sa propre consommation. L' opération la plus rentable étant d'injecter cette ressource dans le réseau public et de la revendre à EDF. Deux ordonnances* ratifiées par le Sénat ont pour objectif de changer la donne.

L'autoconsommation est facilitée

Les nouveaux textes de loi offrent un cadre légal plus simple à ceux qui veulent consommer et revendre l'électricité qu'ils produisent, en obligeant les gestionnaires du réseau électrique à faciliter les opérations d'autoconsommation. D'une part, équiper sa maison devient moins contraignant qu'auparavant, avec des conditions de raccordement des petites installations plus simples. D'autre part, l'objectif de la loi est de rendre l'opération plus rentable. Ainsi, devrait être instauré un tarif de rachat de l'électricité par EDF plus avantageux pour le consommateur. Enfin, des aides financières sont prévues sous forme d'exonérations de taxes et de primes à l'installation d'un équipement d'autoconsommation.

Les limites du système

Si produire sa propre électricité et être totalement autonome fait rêver, dans la réalité, c'est peu réalisable, car non rentable. Tout d'abord, à cause du coût du matériel et de son installation. Selon le site Les-energies-renou-velables.eu, « en 2017, le prix d'une installation photovoltaïque de 3 kWc (kilowatts crêtes, c'est la puissance maximale obtenue dans les meilleures conditions d'ensoleillement) pour la vente à EDF est de 10 000 à 12 000 euros TTC. »

Ensuite, parce que la production personnelle d'énergie solaire ne correspond pas à la consommation réelle d'une habitation. En effet, pour une vraie autoconsommation, il faudrait utiliser l'électricité au moment où les panneaux produisent, c'est-à-dire en journée et au maximum l'été. Or, les pics de consommation ont lieu tôt le matin et le soir, soit en dehors des heures de production.

Pour le moment, autoconsommation ne rime pas avec autonomie totale. Les installations doivent toujours être raccordées au réseau pour couvrir les besoins d'un foyer le soir et en hiver. Pour s'y retrouver financièrement, il faut revendre ce que l'on ne consomme pas.

*Ordonnances n°2016-1019 du 27 juillet 2016 et n°2016-1059 du 3 août 2016

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0