Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Quelles sorties proposer à vos ados ?

bonheur-en-famille

Entre les enfants et les adolescents, il y a un monde. Si les premiers accueillent avec joie les différentes activités que vous pourriez leur proposer afin de meubler agréablement leur temps de repos, les seconds n’hésiteront pas à vous rendre la vie impossible. De l’envie de ne rien faire à l’obsession de râler pour absolument tout, l’adolescence n’est pas appelée l’âge ingrat pour rien. C’est un cap difficile à franchir et qui touche la famille entière car l’adolescent aura tendance à s’accaparer l’espace de vie de par ses crises à répétition. Pas évident dans de telles conditions de trouver une cohésion de groupe et rétablir une ambiance qui, quelques années auparavant, était encore au beau fixe. Pourtant, hors de question de vous laisser abattre. Le jeune est râleur, impulsif et cachottier certes, mais il n’est pas obligé de rester le nez scotché sur son smartphone à longueur de journée ! Encore faut-il que vous rusiez un peu afin de lui trouver des activités extérieures qui ne le feront pas bouillir de rage sitôt que vous les énoncerez. Et pour vous aider, on a déniché quelques idées de sorties :

Entre les enfants et les adolescents, il y a un monde. Si les premiers accueillent avec joie les différentes activités que vous pourriez leur proposer afin de meubler agréablement leur temps de repos, les seconds n’hésiteront pas à vous rendre la vie impossible. De l’envie de ne rien faire à l’obsession de râler pour absolument tout, l’adolescence n’est pas appelée l’âge ingrat pour rien. C’est un cap difficile à franchir et qui touche la famille entière car l’adolescent aura tendance à s’accaparer l’espace de vie de par ses crises à répétition. Pas évident dans de telles conditions de trouver une cohésion de groupe et rétablir une ambiance qui, quelques années auparavant, était encore au beau fixe. Pourtant, hors de question de vous laisser abattre. Le jeune est râleur, impulsif et cachottier certes, mais il n’est pas obligé de rester le nez scotché sur son smartphone à longueur de journée ! Encore faut-il que vous rusiez un peu afin de lui trouver des activités extérieures qui ne le feront pas bouillir de rage sitôt que vous les énoncerez. Et pour vous aider, on a déniché quelques idées de sorties :

Les parcs d’attraction :
Ils ont beau être colériques et porter des jugements hâtifs sur tout et son contraire, les adolescents n’en demeurent pas moins de grands enfants. Une journée dans un parc d’attraction est idéale car elle leur permet une évasion loin du quotidien tout faisant se réconcilier, le temps de quelques heures, l’adulte et l’enfant qui sommeillent en eux. N’hésitez pas à leur proposer d’inviter des amis, cela les mettra en confiance. Et ne dites rien s’ils soutiennent sans relâche que tel manège est « nul car c’est pour les bébés ». Il ne faut pas oublier qu’ils cherchent eux-mêmes leur identité et ont, de fait, tendance à renier le passé pour mieux parader au présent. Ce n’est que momentané, rassurez-vous. D’ailleurs, vous les verrez probablement s’encanailler, intrépides, du côté des attractions à sensations.

Des activités sportives variées :
Le caractère souvent emporté des adolescents prouve qu’ils ont besoin, plus que jamais, de se défouler. Le sport est une échappatoire positive qui permet de leur changer les idées tout en leur apportant une belle mentalité. De la sorte, privilégiez les sports collectifs qui requièrent un sens du partage et de l’équipe. Et de façon plus générale, encouragez-les à se fixer de vrais défis au sein de leur activité physique. S’ils aiment se faire peur, ne rechignez pas à les emmener faire un saut à l’élastique par exemple. Le but est qu’ils se fassent plaisir et apprennent à connaître leurs limites pour mieux les dépasser. Mais attention toutefois à ne pas les forcer, ils risqueraient de se braquer. Pour la méthode douce, vous pouvez alors tenter le sport en famille, comme l’accrobranche qui connaît toujours son petit succès.
Les sites d’accrobranche en Ile-de-France :
http://www.sortiraparis.com/loisirs/sport/guides/10096-les-sites-d-accrobranche-en-ile-de-france

Une échappée culturelle :
La culture et les ados, c’est parfois un peu compliqué. Aussi, afin de vous épargner une soupe à la grimace dans chaque musée ou chaque cathédrale où vous vous rendrez, essayez d’être inventive ! Préparez la sortie en en parlant au préalable ou en y glissant de l’insolite. En bref, ne tarissez pas d’éloges sur la moindre petite chose qui pourrait leur donner envie. Les adolescents aiment les lieux qui sortent de l’ordinaire et se nourrissent d’imaginaire. Alors plutôt qu’une simple visite de château, évoquez-y une soirée aux chandelles ou déguisée avec feu d’artifice dans le parc ; privilégiez les grottes ou les catacombes plutôt que les peintres Renaissance qui pourraient les ennuyer ; nourrissez leur curiosité en les menant jusqu’à un musée de la Sorcellerie. En France, ce ne sont pas les endroits pittoresques qui manquent. En vous creusant les méninges pour satisfaire votre progéniture, vous pourriez bien vous même vous trouver agréablement surprise.
Une liste de lieux insolites partout en France :
http://www.lieux-insolites.fr/

Des passions à enrichir :
Chaque adolescent développe une personnalité propre et par conséquent, des hobbies. Certains deviendront même des passions et le suivront toute sa vie, c’est pourquoi il est important de ne pas prendre à la légère ce qui pourrait ressembler à des goûts passagers. N’hésitez pas cibler les sorties en fonction du caractère de votre enfant. Des mangas au street art (mouvement artistique réalisé dans les rues et lieux publics) en passant par les cultures rock ou hip-hop ou encore la danse, les thématiques jeunesse sont nombreuses et très variées. Témoignez donc de l’intérêt pour ces tendances et guidez vos adolescents vers des lieux étonnants.
Besoin de nouveauté ? En ce moment, les « escape room » font fureur : il s’agit d’une pièce dans laquelle on se trouve enfermé en petit groupe et dont on a une heure pour sortir en résolvant une énigme. Un programme qui fait appel aux sens, aux méninges, au travail d’équipe et au contrôle de soi.
Une idée d’escape room parisienne :
http://hinthunt.fr/

Une complicité retrouvée :
Même si les adolescents ont un rejet normal vis à vis des parents, ce n’est pas pour autant que les deux parties ne peuvent rien faire ensemble. Il faut juste trouver le moment approprié. Evidemment, ils verraient d’un mauvais œil le fait que vous vous immisciez dans leur vie scolaire et sociale. Mais si vous respectez leur intimité et faites en sorte qu’ils le comprennent clairement, vous pourrez tout à fait les embarquer pour un après-midi convivial de temps à autre. Les virées shopping sont de petits plaisirs mère/fille qui mettent du baume au cœur tandis que le sport rapproche également la famille. Manque de finances ? Optez pour des activités toutes simples comme le jardinage, le bricolage, la cuisine, le « fait maison » : autant de moments propices au partage et à la bonne humeur.

Vos adolescents ne sont pas ingérables, ils ont juste besoin d’être surpris et cadrés. Livrés à eux-mêmes, ils risqueraient de manquer beaucoup de belles choses que la vie permet à tout un chacun de découvrir. C’est pourquoi il faut les y amener progressivement et respecter l’adulte qu’ils sont en train de devenir. Les sorties leur permettront d’aiguiser leur curiosité, leur intelligence, de se sentir mieux dans leur peau et même les rois du monde par moments. Alors ne rechignez plus à être créative pour les emmener explorer des terrains encore inconnus. Ils ne le regretteront pas et vous non plus.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0