Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Retraits d'argent au distributeur : que faire en cas de problèmes ?

Retraits d'argent au distributeur

Passage obligé pour retirer des espèces, les distributeurs de billets peuvent parfois vous jouer des tours. Le point sur vos droits.

A toute heure du jour ou de la nuit, dans toute la France, les distributeurs automatiques de billets (DAB) nous permettent de retirer du liquide en toute simplicité. Un petit geste « magique », devenu anodin pour nombre de Français, mais qui n'est pas complètement dénué de risques. Explications.

Votre carte a été avalée

Si le distributeur est géré par une agence bancaire, vous pourrez la récupérer dans les jours qui suivent, aux heures d'ouverture de l'agence, en présentant une pièce d'identité. Si vous ne pouvez pas vous déplacer pour aller la chercher ou que le distributeur ne dépend pas d'une structure bancaire (c'est le cas, par exemple, lorsqu'il est situé dans une gare ou dans un centre commercial), vous serez obligée de faire opposition en appelant le numéro affiché sur l'appareil ou le 0892.705.705 (0,34 € la minute), joignable vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept, et demander une nouvelle carte à votre banque.

La machine refuse de vous délivrer de l'argent

Même si votre compte est suffisamment provisionné, le montant des retraits au distributeur est limité par différents plafonds qui s'appliquent par jour, par semaine et par mois. Cela a pour but de restreindre les risques de retraits frauduleux, en cas de perte ou de vol de votre carte. Ces montants varient d'une banque à l'autre et selon le type de carte.

Par exemple, à La Banque postale, pour une carte Visa classique, le plafond de retrait dans les distributeurs est de mille euros sur sept jours. Toutefois vous pouvez, en cas de besoin (achat important ou voyage), demander à votre banque de relever ces plafonds. Si vos retraits d'espèces sont plus réguliers, passez à une carte haut de gamme (Gold, Premium...) qui octroie des plafonds plus importants, mais qui vous coûtera plus cher.

La banque vous a facturé un retrait

Rien n'interdit à votre banque de vous faire payer les retraits au distributeur. Le nombre de ces opérations gratuites est souvent limité par mois, par exemple, à cinq ou six. Tout dépend de ce qui est prévu dans votre convention de compte. En général, ceux effectués dans les distributeurs du même réseau bancaire sont gratuits. En revanche, si vous tirez des espèces dans l'appareil d'une autre banque, cela peut vous coûter environ un euro, sauf si vous êtes détenteur d'une carte haut de gamme. Vérifiez ce point sur votre contrat ou appelez votre banquier pour en avoir le cœur net.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0