Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique Je m'abonne : les meilleures offres S'abonner à la version numérique

Roger Hanin : sa vie en 5 thématiques-clés

hanin

Le 11 février dernier, Roger Hanin nous quittait à l’âge de 89 ans, laissant derrière lui une vive tristesse. L’acteur de Navarro, qui attirait toute notre sympathie, souffrait depuis 2008 de sérieux ennuis de santé et s’était retiré dès lors de la scène publique afin de mener une existence plus paisible. Riche d’une vie artistique et politique pleine de rebondissements, il était parvenu à se faire une place auprès des plus grands et jouissait d’une renommée nationale. Mais le connaissiez-vous vraiment bien ?

Le 11 février dernier, Roger Hanin nous quittait à l’âge de 89 ans, laissant derrière lui une vive tristesse. L’acteur de Navarro, qui attirait toute notre sympathie, souffrait depuis 2008 de sérieux ennuis de santé et s’était retiré dès lors de la scène publique afin de mener une existence plus paisible. Riche d’une vie artistique et politique pleine de rebondissements, il était parvenu à se faire une place auprès des plus grands et jouissait d’une renommée nationale. Mais le connaissiez-vous vraiment bien ?

Retour sur ses périodes les plus marquantes…

Naissance en Algérie dans une famille d’origine juive :
Roger Lévy, de son vrai nom, est né le 20 octobre 1995 à Alger dans une famille de confession judaïque. Ses parents prônaient un libéralisme dans le mode de vie qui choquait parfois pour l’époque : un avant-gardisme que le jeune homme n’aura pas manqué de mettre avant tout au long de sa carrière. Devenu adolescent, il s’est d’abord démarqué par plusieurs activités sportives puis dans ses études de médecine et pharmacie.

Une carrière cinématographique riche et variée :
Sa passion pour le théâtre, dans un premier temps, s’est développée très jeune. Après avoir pris des cours et jouer dans des pièces mineures, il devient acteur de cinéma. Les petits rôles peu intéressants ne dureront qu’un temps et c’est grâce à des films comme Le Grand Pardon ou Coup de Sirocco (les deux d’Alexandre Arcady) que le jeune Roger prend ses marques et s’impose comme un comédien charismatique et pluriel, capable de rebondir sur un rôle pour mieux donner vie à son personnage. Il a cette « gueule » et ce bagout que l’on n’oublie pas. De la sorte, il a souvent qualifié, dans un âge plus avancé, sa filmographie de « mirifique » (plus d’une cinquantaine de films à son actif) tandis qu’il a avoué avoir beaucoup apprécié s’être produit sur scène au théâtre dans un grand nombre de pièces classiques écrites par des auteurs réputés. A plusieurs reprises, il est même passé derrière la caméra pour réaliser certains longs-métrages, à l’instar de Train d’enfer ou La Rumba. Chapeau l’artiste !

Les années Navarro :
La série policière Navarro, diffusée de 1989 à 2007 a attiré sur lui la sympathie des familles et une gloire tout à fait méritée. Ce moment de télévision convivial diffusé sur TF1 a connu un franc succès tout au long de sa diffusion avec des audiences incroyables pour l’époque. Aujourd’hui encore, Roger Hanin est le commissaire Antoine Navarro pour beaucoup d’entre nous.

Un homme engagé politiquement :
Beau-frère et ami intime de François Mitterrand, Roger Hanin a toujours défendu des idées de gauche et s’est même présenté comme candidat socialiste lors des élections législatives de 1968. Doté d’un caractère bien trempé, il a su faire face aux polémiques diverses, quitte à subir des attaques en justice du Front National. Avec le temps, son engagement politique s’est progressivement dirigé vers le Parti Communiste Français. Il aimait se décrire comme un révolutionnaire.

Une vie personnelle mouvementée :
Artiste dans l’âme, amoureux de l’amour et passionné, Roger Hanin a connu plusieurs mariages et coups de foudre. Il ne s’est d’ailleurs jamais caché sur le fait que les femmes étaient le pilier de sa vie et qu’elles l’inspiraient au quotidien. Parmi elles, Lisette Barucq, Christine Gouze-Rénal (la sœur de Danielle Mitterrand) et Agnès Berdugo. Si de son premier mariage avec Lisette, il a eu une fille Isabelle, il a également reconnu en 2009 un enfant adultérin, David Greenwald. De quoi entretenir son image de séducteur-né.

Aujourd’hui, Roger Hanin n’est plus. Ses soucis cardio-vasculaires et respiratoires auront eu raison de celui qui percevait la retraite comme une vraie liberté. Il avait en effet déclaré, après l’arrêt de la série Navarro, vouloir profiter du bon temps, des restaurants, des voyages, des lectures et des sorties. Sans doute sa façon à lui d’achever sa vie dans la douceur et la poésie, après le tourbillon d’une existence hors-du-commun.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0