Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Yann Arthus-Bertrand : rencontre avec un humaniste

Yann Arthus-Bertrand

Après les succès de La Terre vue du ciel et de Home, Yann Arthus-Bertrand, a créé l'événement cette année avec son dernier film, HUMAN. Le réalisateur dévoile, pour Nous Deux, les coulisses de ce long-métrage riche en émotion.

Quand avez-vous eu l'idée de réaliser HUMAN ?

Il y a une vingtaine d'années, mon hélicoptère est tombé en panne, au Mali. Je suis resté bloqué presque 48 heures dans un tout petit village avec un homme et sa famille. Ils m'ont accueilli comme un frère et m'ont tout donné alors qu'il n'avait rien. Pendant deux jours, cet homme m'a raconté sa vie et j'ai réalisé que sa seule ambition dans la vie était de nourrir ses enfants. Cette rencontre m'a beaucoup marqué. J'ai compris qu'il n'y avait rien de plus touchant que des gens qui vous parlent les yeux dans les yeux et vous racontent leur vie. De là est née l'envie de filmer les gens qui habitaient les endroits que j'avais photographiés. En 2002, j'ai commencé à travailler sur un projet baptisé Sept milliards d'autres. Cette exposition a fait le tour du monde et a attiré plus de 350 millions de visiteurs. Puis j'ai eu envie de réunir ces deux travails que j'effectuais depuis longtemps, la photographie aérienne et les interviews, dans un film.

Comment avez-vous sélectionné les témoins ?

Ces témoignages sont le résultat d'un mélange de choses très préparées et de rencontres. Pour certains témoins, nous avons fait appel à des fixeurs, c'est-à-dire des personnes qui connaissaient à la fois la région du monde et le sujet que nous souhaitions aborder, et qui pouvaient donc organiser une rencontre. Pour d'autres, la rencontre s'est faite par hasard : ce pouvait aussi bien être un chauffeur de taxi où la femme de chambre de l'hôtel.

Combien de temps a duré le tournage ?

En tout, ce film a nécessité trois ans et demi de travail : un an de préparation, puis deux ans et demi de tournage. Au total, 110 tournages dans 60 pays ont permis de recueillir 2020 récits de vie dans 63 langues différentes. Ensuite, il y a eu tout un travail de montage pour raconter une histoire et donc sélectionner les témoignages qui servaient le mieux ce fil narratif. J'avais également à ma disposition plus de 500 heures d'images aériennes et il a fallu, là encore, faire un choix. Avec HUMAN, j'ai rêvé d'un film où la force des mots résonne sur la beauté du monde.

Quel message souhaitiez-vous faire passer avec ce long-métrage ?

C'est plus un travail de réflexion sur une grande et vaste question : qu'est-ce que c'est que d'être un être humain sur Terre aujourd'hui, de partager et de vivre ensemble ? Un être humain, c'est un mélange de vision globale de notre monde et de vie intime, quelqu'un qui regarde les gros problèmes relatifs au changement climatique, aux crises économiques ou aux guerres, mais qui, le soir, rentre chez lui et dit « Je t'aime » à sa femme, à ses enfants ou à ses parents. Ce film parle de moi, de nous et de ce qui est vraiment important. Réussir sa vie professionnelle, c'est une chose, mais réussir sa vie d'homme, c'est beaucoup plus difficile. Finalement, j'espère que ce qu'il ressort de ce long-métrage, c'est qu'il n'y a rien de plus important dans la vie d'un homme que d'aimer et d'être aimé.

A voir : HUMAN, FranceTV distribution, 7,99€ en DVD, 9,99€ en Blu-Ray

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
M - Le 15/12 à 16:06

Super :))

Signaler un abus
Haut
Commentez
Commentaire(s) : 1