Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Sablés aux noisettes et ganache noire

Image parue dans Nous Deux numéro 3641

A Pâques, on peut manger du chocolat, et sans complexes. L'occasion aussi de renouveler nos recettes avec notre ingrédient préféré !

PRÉPARATION : 25 MIN. RÉFRIGÉRATION : 45 MIN CUISSON : 20 MIN.

Pour 2 ou 3 personnes

Pour la ganache :

- 200 g de chocolat noir pâtissier

- 33 cl de crème fleurette entière.

Pour les sablés :

- 15 noisettes décortiquées

- 70 g de beurre doux ramolli à température ambiante

- 60 g de beurre salé (type Beurre de Condé- sur-Vire aux cristaux de sel Elle & Vire) ramolli à température ambiante

- 30 g de sucre en poudre

- 40 g de sucre glace

- 1 œuf battu

- 220 g de farine

Préparez la ganache au chocolat : cassez le chocolat en morceaux dans un récipient. Dans une casserole, portez la crème fleurette à ébullition, puis versez-la sur le chocolat. Couvrez 2-3 min, puis remuez au fouet jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Laissez refroidir, puis réservez au réfrigérateur 45 min (transférez dans une poche à douille, ce sera plus facile à manipuler ensuite).

Avant de retirer la ganache du réfrigérateur, préchauffez le four à 180°C (th.6).

Préparez la pâte à sablés : concassez finement les noisettes. Faites-les griller quelques minutes dans une poêle sans gras. Déposez-les sur un torchon, puis frottez-les avec celui-ci pour enlever la peau fine. Réservez.

Travaillez les beurres et les sucres dans un grand récipient à l'aide d'une spatule afin d'obtenir une crème. Ajoutez l'œuf battu et mélangez délicatement pour obtenir une pâte homogène. Incorporez peu à peu la farine, puis les noisettes.

Remplissez une poche à douille de pâte, puis formez 20 sablés sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Enfournez 15 min. A la fin de la cuisson, laissez les sablés refroidir à température ambiante.

Assemblez délicatement les sablés 2 par 2 avec de la ganache déposée à l'aide de la poche à douille (ou prélevée à la cuillère).

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0