Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Les livres de nos vacances

Puisque l’été demeure la saison idéale pour s’accorder un peu de temps, on profite agréablement de notre farniente au gré de quelques pauses « lecture » : une activité fort agréable et à laquelle on n’a hélas pas toujours le temps de s’adonner le reste de l’année. Lire est d’autant plus bénéfique que cela provoque une évasion immédiate, où que l’on soit, tout en faisant travailler l’imagination. On se réserve donc ce plaisir, un brin solitaire, pour rêver en toute sérénité. Mais que lit-on cet été pour vibrer, sursauter et puis nous distraire ? On vous présente une sélection de romans dont l’authenticité nous a frappée, en espérant que vous les apprécierez à votre tour.

La vie en mieux de Anna Gavalda
Le résumé :
Mathilde a 24 ans. Un jour, elle oublie son sac à main dans un café. Un homme le lui rend la semaine suivante et, à cause de cet homme justement, elle décide de changer de vie.
Yann a 26 ans. Un soir, il rend service à son voisin de palier qui l'invite à dîner pour le remercier. Au cours de cette soirée, il réalise que sa vie n'a aucun intérêt et qu'il doit tout recommencer.
Deux histoires. Deux histoires de jeunes gens de notre temps (…) polis mais enragés, qui préfèrent encore prendre le risque de se tromper de vie plutôt que de n'en vivre aucune.

Notre avis :
Anna Gavalda nous emmène une fois encore dans un romantisme réaliste et plein de justesse. Il en résulte ce roman tendre et piquant qui sait répandre son grain de folie pour mieux nous émouvoir.

 

Les quatre saisons de l’été de Grégoire Delacourt
Le résumé :
Été 99, dont certains prétendent qu’il est le dernier avant la fin du monde. Sur les longues plages du Touquet, les enfants crient parce que la mer est froide, les mères somnolent au soleil. Et partout dans les dunes, les bars, les digues, des histoires d’amour qui éclosent. Enivrent. Et griffent. Quatre couples, à l’âge des quatre saisons d’une vie, se rencontrent, se croisent et s’influencent sans le savoir. Ils ont 15, 35, 55 et 75 ans. Ils sont toutes nos histoires d’amour.

Notre avis :
Ces destins croisés, étonnant reflet de nos existences, sont décrits par Grégoire Delacourt avec la belle sensibilité dont il a le secret. Le livre en devient un petit trésor, résumé doux-amer de nos étés les plus tourmentés.

Tu me plais de Jacques Expert
Le résumé :
Quand, par une succession de hasards, Vincent se retrouve assis face à Stéphanie sur la ligne 1 du métro parisien, la scène a tout d’une belle rencontre. La jeune femme tombe immédiatement sous son charme et lui semble fasciné par le galbe et la finesse de son cou. Mais ce coup de foudre pourrait bien se révéler fatal... Car, sous ses airs enjôleurs, Vincent dissimule de terrifiantes pulsions. Hasard de l’existence ou force du destin, comment sauver Stéphanie des griffes de ce funeste séducteur ?

Notre avis :
Doté d’une plume incisive, ce thriller ne se départit jamais de son suspense et sait passer habilement de l’histoire d’amour romantique au policier inquiétant. On valide d’emblée pour l’intrigue, aussi solide que réjouissante.

 

Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman
Le résumé :
À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu’elle va hériter de l’empire de cosmétique familial. Mais à sa grande surprise, elle ne reçoit qu’un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu’elle voulait vivre, rédigée lorsqu’elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d’héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette liste. Sauf que la Brett d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la jeune fille de l’époque. Enseigner ? Elle n’a aucune envie d’abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Andrew, son petit ami avocat, n’en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s’y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C’est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que...

Notre avis :
Lecture légère et idéale pour nos après-midi d’été, ce joli livre qui nous ressemble est une bouffée d’optimisme, saupoudré d’aventures cocasses. On le dévore pour ce qu’il est : une petite bulle d’air frais qui insuffle rêve et magie dans notre quotidien.

L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes de Karine Lambert
Le résumé :
Les hommes sont omniprésents dans cet immeuble de femmes : dans leurs nostalgies, leurs blessures, leurs colères et leurs désirs enfouis. Cinq femmes d'âges et d'univers différents sont unies par ce point commun fort : elles ne veulent plus entendre parler d'amour et ont inventé une autre manière de vivre... Jusqu'au jour où une nouvelle locataire, Juliette, vient bouleverser leur quotidien. Elle est séduite par leur complicité, leur courage et leurs grains de folie. Mais elle n'a pas du tout renoncé et elle le clame haut et fort. Va-t-elle faire vaciller les belles certitudes de ses voisines ? Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d'aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur. On s'y sent bien.

Notre avis :
Des tranches de vie, des anecdotes et le charme opère aussitôt ! On s’attache à ces filles drôles, qui ont de l’affection à revendre et des péripéties en pagaille. Le roman se lit en un sourire et nous emmène avec douceur sur le chemin tortueux de la vie.

 

La face cachée de Margo de John Green
Le résumé :
« Margo Roth Speigelman », c'est le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors quand elle s'introduit dans sa chambre une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l'entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo n'apparaît pas au lycée, elle a disparu. Quentin saura-t-il décrypter les indices qu'elle lui a laissés pour la retrouver ? Plus il s'en rapproche, plus Margo semble lui échapper...

Notre avis :
De la littérature adolescente, et alors ? Le roman, dont l’adaptation cinématographique est sortie récemment sur grand écran, nous entraîne d’office dans un mystère poignant où l’amour et l’amitié se mêlent en beauté. L’idée de départ est aussi belle que l’ouvrage est réussi. Quant au film, il ne déçoit pas non plus. On adore !

Des romans, des aventures humaines et des rêveries. On tient là le programme parfait de l’été pour décompresser tout en gardant l’esprit bien éveillé.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0