Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Petites réparations esthétiques : des techniques efficaces et... sans bistouri

Petites réparations esthétiques

Un sourire triste, un regard fatigué, des taches sur la peau... Aujourd'hui, on peut lutter contre les signes du temps qui passe grâce à la chirurgie esthétique. Et sans scalpel ! Plus d'un million de Français y ont déjà eu recours. Explications.

Défroisser la lèvre supérieure

Appelées parfois « code-barres », les rides verticales situées au-dessus de la lèvre supérieure sont fréquentes sur les peaux fines et chez les fumeuses. « Une zone délicate à injecter », selon le docteur Maryna Taïeb, médecin esthétique, spécialisée dans les traitements du visage. Le choix du produit injectable est ici très important pour éviter la « bouche de canard » !

Comment ? En injectant de l'acide hyaluronique (AH).

La technique : naturellement présent dans la peau, l'AH diminue avec l'âge, favorisant alors l'apparition de rides plus ou moins profondes. Le but de ces injections est de combler celles-ci. Toutefois, la méthode diffère selon le type de rides.

Pour lisser les ridules très superficielles : le praticien fait un nappage en surface. A partir d'un unique point d'injection, à chaque commissure des lèvres, il injecte, en fine couche, le produit à la canule sur la zone à défroisser. Cette technique permet également de redéfinir l'ourlet de la lèvre sans avoir besoin de la repiquer.

Pour estomper les stries plus prononcées : on propose la méthode du « blanching » qui consiste à réaliser, à l'aide d'une aiguille très fine, des micro-injections d'acide hyaluronique fluide sur toute la surface située au-dessus de la lèvre supérieure, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de fissures. Cette technique produit un blanchissement de la zone durant trois à cinq minutes.

Pour combler des sillons très marqués : le médecin dépose le long de chaque ride verticale, et plus profondément dans la peau, un acide hyaluronique plus épais.

Le résultat : immédiatement après l'injection, on voit le changement. C'est spectaculaire et très naturel ! Tous les produits sont résorbables et ont une durée de vie de neuf à dix-huit mois.

Les effets secondaires : on note parfois la présence de petits bleus aux points de piqûre, mais c'est provisoire et facilement dissimulable avec un fond de teint.

Ca fait mal ? Pour atténuer la douleur ressentie lors de la piqûre, certains praticiens préconisent l'application d'une crème anesthésiante, une heure avant l'intervention, sur la zone concernée. D'autres utilisent un produit de comblement contenant de la lidocaïne (anesthésique local).

Combien ça coûte ? A partir de 390 € la seringue.

Effacer les taches brunes

Liées à des expositions solaires excessives ou à l'âge, les taches brunes ternissent la peau.

Comment ? En diffusant de la lumière intense pulsée ( Intense Pulse Light ou IPL).

La technique : l'IPL est une solution très efficace pour éliminer les marques disgracieuses. Il s'agit d'un rayon lumineux qui pénètre la peau de plusieurs millimètres et qui détruit par la chaleur les amas de mélanocytes, responsables des taches dues au soleil et au vieillissement cutané. Mais il est impératif de ne pas être bronzée avant la séance. Il est donc préférable de suivre ce traitement en hiver, loin des rayons ultraviolets.

Le résultat : « Avec deux séances en moyenne, on retrouve une peau comme neuve. Les taches disparues le sont à vie, mais on entretient une fois par an pour neutraliser celles qui pourraient survenir, explique le Dr Maryna Ta ïeb. Ce rayon lumineux joue également un rôle de booster de collagène et améliore donc considérablement la qualité de la peau. »

Les effets secondaires : après la séance, les amas de mélanine remontent par les pores de la peau, mais ils s'éliminent ensuite dans les huit à dix jours pour laisser place à un teint unifié.

Ça fait mal ? C'est un peu désagréable, mais rapide. Quinze minutes au plus, pendant lesquelles on ressent quelques picotements.

Combien ça coûte ? Comptez environ 200 € la séance.

Sublimer le regard

Vieillir n'est pas seulement une affaire de rides ; la jeunesse du regard y est aussi pour beaucoup, et des paupières lourdes donnent au visage un air fatigué.

Comment ? En ayant recours au plexr (prononcez « plexère »).

La technique : c'est un lifting des paupières sans chirurgie. « Cette solution s'adresse particulièrement à celles dont la paupière commence à s'affaisser », détaille Maryna Taïeb. La pointe de ce stylo électronique délivre un petit courant ionisant sur l'excédent cutané. La chaleur qu'il provoque localement entraîne une rétraction immédiate de la peau. Comme le point d'impact est situé à un millimètre de la peau, il n'y a pas de contact direct avec l'épiderme.

Le résultat : les effets sont visibles après une semaine environ. Une séance dure en moyenne une vingtaine de minutes. En fonction de l'importance de l'excédent cutané, une à trois séances seront nécessaires, un mois séparant chacune d'entre elles.

Les effets secondaires : de petites croûtes et un œdème subsistent pendant trois à six jours.

Ça fait mal ? Une crème anesthésiante est appliquée sur la zone concernée, une heure avant le traitement, pour éviter toute sensation de brûlure.

Combien ça coûte ? Tablez sur 260 € la séance.

Gommer la ride du lion

Cette ride située entre les deux sourcils, appelée « ride du lion », donne un air dur et soucieux dont on aimerait bien se passer.

Comment ? En injectant de la toxine botulique.

La technique : plus communément connue sous le nom de botox, cette toxine est la solution pour diminuer la contraction musculaire. Le thérapeute pique avec une aiguille fine dans les muscles à paralyser.

Le résultat : huit à dix jours après l'injection et en une seule séance, on constate le changement. L' action du botox perdure pendant six mois environ, mais selon les laboratoires, à force de faire des injections, la ride se marque moins.

Les effets secondaires : de petites rougeurs et/ou un léger gonflement apparaissent pendant quelques heures aux points d'injection.

Ca fait mal ? La piqûre est, il est vrai, un peu douloureuse, mais elle est très courte.

Combien ça coûte ? Environ 180 € la séance.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
2 commentaire(s)
Anonyme - Le 17/11 à 01:38

Anad

Signaler un abus
Anonyme - Le 17/11 à 01:36

Anad

Signaler un abus
Haut
Commentez
Commentaire(s) : 2