Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Johnny : pourquoi on ne l'oubliera jamais

Hors-série Nous Deux Johnny

Johnny Hallyday, immense star du rock, s'est éteint dans la nuit du 5 au 6 décembre d'un cancer du poumon, à l'âge de 74 ans. Aujourd'hui, nous rendons hommage au rockeur au grand cœur, qui, de l'époque des yéyés à aujourd'hui, a marqué toutes les générations.

Parce ses chansons sont devenues des classiques

Johnny Hallyday était avant tout un artiste hors pair. Son répertoire de chanson était titanesque, et on ne compte plus ses disques d'or ! Sa voix grave était reconnaissable entre mille, ses chansons immédiatement identifiables. La légende du rock s'est fait connaître au début des années 60, pendant la période des yéyés et de l'émission culte « Salut les Copains », accompagné entre autres de France Gall, Sylvie Vartan, Françoise Hardy, Antoine, Michel Berger... De cette époque, on se souvient de Souvenirs, souvenirs, L'idole des jeunes, Retiens la nuit, écrite par Charles Aznavour, Le pénitencier, adaptée spécialement pour lui en Français par son ami Hugues Aufray, ou encore Noir c'est noir et Que je t'aime. Il a ensuite confirmé son statut de légende en enchaînant les dans les années 70 avec La musique que j'aime, Requiem pour un foi, Gabrielle, Le bon temps du rock'n'roll et Ma gueule. Dans les années 80, il a l'excellente idée de faire appel à Michel Berger, qui lui écrit Quelque chose de Tennessee, Le chanteur abandonné et Rock'n'roll attitude, puis à Jean-Jacques Goldman, qui lui compose L'envie, J'oublierai ton nom, Laura et Je te promets. C'est sûr, Johnny Hallyday est entré dans la culture populaire. Qui n'a jamais chanté Marie ou Vivre pour le meilleur à tue-tête ? Qui ne s'est jamais déhanché sur Allumer le feu ? On a tous en nous quelque chose de Johnny...

Parce que c'était une bête de scène

Avec un total de 3257 concerts, Johnny a bien mérité son surnom de « géant de la scène ». Et Johnny en concert, c'était quelque chose ! Il prêtait une attention particulière à ses entrées en scène, toujours minutieusement travaillées. C'est ainsi qu'en 1993, pour fêter ses 50 ans, il a commencé son concert au Parc des Princes dans la foule, puis l'a entièrement traversée pour rejoindre le devant de la scène. Mais son entrée la plus marquante fut sans conteste son arrivée périlleuse en hélicoptère avant son concert au Stade de France en 1998. Enfin, comment oublier son show spectaculaire organisé au pied de la tour Eiffel en 2000, pour fêter ses 40 ans de carrière ? Johnny était toujours bien entouré, très friand des duos avec les plus grands chanteurs comme Sylvie Vartan, Patrick Bruel, Lara Fabian, Zazie, Jenifer... D'ailleurs, pour sa dernière représentation, le 5 juillet 2017 à Carcassonne, il était en compagnie de ses amis Eddy Mitchell et Jacques Dutronc pour former leur groupe Les Vieilles Canailles, en forme malgré sa maladie.

Parce que c'était un amoureux passionné

Johnny Hallyday était un homme au grand cœur qui a toujours vécu ses histoires d'amour avec une grande passion. On a d'abord connu un Johnny fou amoureux de la chanteuse Sylvie Vartan pendant presque vingt ans. Tout commence par un coup de foudre dans les loges de l'Olympia, en 1962. Ensemble, ils ont un fils, David, avant de divorcer en 1980. Johnny vit ses histoires jusqu'au bout, et au grand jour. Régulièrement en couverture des magazines, il ne cherche pas à se cacher sa vie sentimentale ! En 1981, il reste marié pendant seulement deux mois à la mannequin Babette Etienne, avant de se marier un an plus tard à Nathalie Baye. C'est un couple qui étonne mais qui fonctionne. Ils ont d'ailleurs une fille, Laura. Séparé de Nathalie Baye, Johnny rencontre ensuite l'actrice de la série Sous le soleil Adeline Blondieau, avec qui il vit une histoire passionnée malgré leur différence d'âge. Il a 47 ans et elle 19, ce qui ne les empêche pas de se marier (et de divorcer !) deux fois entre 1990 et 1995. Mais sa plus belle histoire d'amour reste sans aucun doute la dernière : Laeticia. Amoureux comme jamais il ne l'avait été, le chanteur la décrivait comme « l'amour de sa vie ». « Je n'ai jamais eu vraiment une épaule sur laquelle poser la tête. Je l'ai trouvée depuis que j'ai rencontré Laeticia », affirmait-t-il. Mariés depuis 1996, ils ont fondé une belle famille en adoptant deux petites filles, Jade en 2004 et Joy en 2008. Pas de doute, Johnny avait l'art de vivre sa vie à fond.

Parce qu'il était humain

« Je suis discret de nature, pudique, je n'aime pas parler de moi », affirmait Johnny. Tous ceux qui l'ont connu le décrivent comme quelqu'un d'extrêmement bon, sensible et généreux. Car sous ses dehors de rockeur en blouson de cuir, l'idole des jeunes cachait une profonde humanité. Son producteur pendant 30 ans, Jean-Claude Camus, raconte : « Il faut savoir que Johnny est un grand timide, peu de gens le savent ». Quant à son ami Lenny Kravitz, il le décrit comme quelqu'un d'une « grande douceur ». Pas de doute, la légende du rock a su rester humble. Père modèle, tendre et attentionné, il n'hésitait pas à partager son bonheur avec ses fans sur les réseaux sociaux. Comme cette photo de lui avec sa fille Joy, tous deux assoupis dans un canapé. Il avait écrit en légende : « Sweet dreams my love. Souvenir avec ma Joy. »

Retrouvez dès le 7 décembre le Hors-série Collector de Nous Deux consacré à Johnny, 2,90€ en kiosque

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0