Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Petites blessures : 6 remèdes naturels... et efficaces !

Prendre des médicaments sans arrêt pour chaque bobo n'est pas toujours une bonne chose. Voici nos conseils pour chasser, au plus vite, les petits maux du quotidien avec des astuces naturelles.

Pour les brûlures, privilégiez l'eau fraîche

On ne le répètera jamais assez : les traitements naturels peuvent faire plus de mal que de bien sur certaines blessures. Par exemple, il n'est pas question de mettre du beurre ou du vinaigre sur une brûlure, même légère. Le risque infectieux est beaucoup trop grand. Ne l'aspergez pas non plus d'alcool, car cela risque de laisser une cicatrice. Le bon réflexe consiste à refroidir immédiatement la lésion pendant cinq à dix minutes avec de l'eau fraîche, mais pas glacée. Puis à désinfecter la plaie avec un antiseptique non coloré... et bien sûr sans alcool. On peut ensuite, au besoin, appliquer un pansement " spécial brûlure ", comme un tulle gras.

Pour les petites coupures, la pierre d'alun fait des miracles !

Pas de remèdes fantaisistes non plus sur les coupures ! Il faut comprimer fermement la plaie avec un mouchoir propre ou une compresse stérile pendant une dizaine de minutes, puis la désinfecter en tapotant. Pour les plus petites, que l'on se fait par exemple en se rasant les jambes ou les aisselles, passez de la pierre d'alun directement dessus. Vous pouvez aussi appliquer une feuille de papier à rouler les cigarettes et la laisser sécher pendant une ou deux minutes avant de la retirer délicatement. Dans les deux cas, attention à ne pas frotter la coupure dans la foulée pour la nettoyer, car elle se remettrait à saigner.

Pour les aphtes, c'est bains de bouche miel-citron !

Les aphtes sont bénins, mais parfois si douloureux qu'ils nous empêchent de manger, voire de parler correctement. Pour accélérer leur disparition, prenez cinq granules d'Arsenicum album 5 CH, quatre fois par jour, pendant cinq jours. Vous pouvez aussi faire des bains de bouche avec une cuillerée à café de miel, si possible de lavande ou de fleurs d'agrumes, mélangée à deux cuillerées à soupe d'eau tiède et un jus de citron. Précautions supplémentaires : brossez-vous les dents plus fréquemment, pour écarter tout risque de surinfection. Et tâchez d'éviter les aliments irritants du type gruyère, chips, cornichons, fraises, noix, miel, épices ou encore chocolat.

Pour les crampes, mettez du savon de Marseille dans les draps

Les crampes sont dues le plus souvent à une carence en sels minéraux, une mauvaise hydratation ou de la fatigue. Pour les faire cesser au plus vite, marchez pieds nus sur la pointe des orteils, de préférence sur du carrelage froid. Prenez ensuite le temps de bien vous réhydrater et de masser le membre endolori. L'astuce qui a fait ses preuves pour éviter les récidives ? Placer un morceau de savon de Marseille entre les draps, au pied du lit. Ce remède de grand-mère a une explication scientifique : le véritable savon de Marseille est élaboré à base de potasse. Or les crampes nocturnes peuvent aussi être dues à un mauvais équilibrage de la pression intracellulaire, lui-même dû à un déficit en potassium.

Pour les courbatures, de l'arnica et un massage aux huiles essentielles

Grippe, reprise du sport, longues heures passées devant l'ordinateur... Les occasions de se retrouver tout courbaturé ne manquent pas. Pour soulager vos muscles endoloris, prenez cinq granules d'Arnica montana 9 CH. Puis mélangez vingt gouttes d'huile essentielle de genévrier à une cuillerée à soupe de lait en poudre et versez ce mélange dans un bain chaud. Après vous y être bien relaxée pendant une quinzaine de minutes, massez les zones douloureuses avec 10 centilitres d'huile d'olive dans laquelle vous aurez versé 50 gouttes d'huile essentielle de lavandin.

Pour les maux de tête, une tisane aux vertus antalgiques

Le paracétamol n'est pas forcément la meilleure solution contre la migraine. Vous pouvez appliquer deux gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée diluées dans un peu d'huile d'amande douce sur vos tempes et votre nuque, en massant doucement. Vous pouvez aussi boire une infusion aux vertus antalgiques. Pour la préparer, mélangez dans un bocal 30 grammes de matricaire, 50 grammes de romarin et 50 grammes de reine-des-prés. Versez deux cuillerées à café de ce mélange dans une tasse d'eau bouillante. Couvrez et laissez infuser dix minutes. Filtrez. Plongez dans la tasse 1/4 de cuillerée à café de miel dans laquelle vous aurez versé 1 goutte d'huile essentielle de lavande officinale. Vous pouvez boire jusqu'à trois tasses de cette tisane, à deux heures d'intervalle.

A lire, Se soigner sans médicaments de A à Z, Corinne Lalo et Michèle Bontemps, éditions Cherche-midi, 18,80€

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0