Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Sortie ciné : 4 films à voir ce week-end

En cette période estivale, ceux qui sont encore derrière leur bureau vont pouvoir faire une pause. Et oui, à la veille du 14 juillet, vous allez peut-être faire le pont. Un long week-end de quatre jours qui va peut-être vous permettre d'aller au cinéma. Nousdeux.fr vous conseille quatre films à l'affiche.

Une sortie en famille ? Courez voir L'âge de glace : les lois de l'Univers

Ils sont de retour ! Sid, Diego, Manny et tous leurs amis reviennent sur grand écran dans L'âge de glace : les lois de l'univers, et ce pour le plus grand plaisir des petits comme des grands ! Dans ce cinquième et dernier volet, la joyeuse bande tente d'échapper aux météorites qui menacent de détruire le monde de l'Age de Glace. Ils décident de partir à la recherche du secret qui leur permettra de le sauver. Un périple qui ne sera pas de tout repos pour nos animaux préhistoriques préférés et qui s'annonce drôle, comme les précédents films de la saga ! C'est aussi l'opportunité de retrouver - ou plutôt d'entendre- le trio d'acteurs phare de L'Age de Glace : Gérard Lanvin, Vincent Cassel et Elie Semmon.

Besoin de partager un moment agréable à deux ? Détendez-vous devant Florence Foster Jenkins

Meryl Streep et Hugh Grant ont marqué à jamais nos mémoires et nos cœurs de romantiques invétéré(e)s : Out of Africa, Sur la Route de Madison pour Meryl Streep, Coup de foudre à Notthing Hill ou Le journal de Bridget Jones pour Hugh Grant... la liste est longue ! Tous les deux sont réunis dans Florence Foster Jenkins, une comédie romantique tirée de l'histoire vraie de Florence Foster Jenkins, une célèbre personnalité new-yorkaise dans les années 40-50, dont le rêve absolu était de devenir cantatrice à l'Opéra. Pourtant, Florence était connue pour être une piètre chanteuse. Malgré les critiques, convaincue d'avoir une voix extraordinaire, elle s'est accrochée à son objectif avec l'aide précieuse de son mari, St Clair Bayfield. Drôle et émouvant, Florence Foster Jenkins nous rappelle le film Marguerite, qui a obtenu quatre statuettes lors des derniers César, dont celui de la meilleure actrice pour Catherine Frot.

Envie de rire avec vos amis ? Allez voir Débarquement immédiat

Après le succès de Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?, les deux gendres, Ary Abittan et Medi Sadoun, sont à nouveau réunis dans une comédie du réalisateur Philippe de Chauveron : Débarquement immédiat. Dans ce film, les deux compères se retrouvent emprisonnés dans un camp de réfugiés. Le hic c'est que, José Fernandez (Ary Abittan) est policier des frontières. Sa mission : ramener à Kaboul, Karzaoui (Medi Sadoun), un prisonnier afghan. Mais suite à un problème technique, leur avion se pose sur le sol de Malte. S'en suit une véritable course poursuite entre le policier et son fugitif, qui ne cesse de lui échapper. Débarquement immédiat est ce que l'on appelle un « buddy movie » : l'association de deux personnages que tout oppose, embarqués malgré eux dans des aventures extraordinaires.

Nostalgique ? Retournez voir La Grande Vadrouille

Cinquante ans après sa sortie, La Grande Vadrouille revient au cinéma ! Pour célébrer l'anniversaire de ce monument du cinéma français, plusieurs salles diffusent en version remasterisée le film préféré des Français. L'occasion idéale pour faire découvrir à vos enfants ou petits-enfants ce film culte de Gérard Oury, qui a marqué plusieurs générations. Lors de sa sortie en 1966, La Grande Vadrouille a fait 17 millions d'entrées, se plaçant deuxième du palmarès cinématographique français, derrière Blanche Neige et les Sept Nains. Rappelons l'histoire : en 1942, en pleine guerre mondiale, un avion britannique s'écrase sur Paris. Les trois pilotes anglais à bord, sautent en parachute, et atterrissent à des endroits différents dans la capitale. Pour rejoindre la zone libre, ils sont aidés par deux civils français : l'un chef d'orchestre et l'autre peintre en bâtiment, et deviennent malgré eux des résistants.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0