Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Allergies saisonnières ? On dit stop !

HOME

La saison du pollen bat son plein ! Eternuements, conjonctivites, démangeaisons...pour beaucoup, le mois de mai ensoleillé est synonyme d'allergies. Entre ce pic de floraison et la pollution, votre organisme est mis à rude épreuve chaque année. Suivez ces conseils et ne laissez plus votre allergie ruiner votre printemps !

Eloignez-vous de la source de la gène

Eviter les pollens présents dans l'air au printemps s'avère ardu. Néanmoins, vous pouvez limiter les contacts prolongés avec l'allergène. Dispensez-vous de jardinage, de randonnées en pleine nature, de cueillettes des fleurs et de balades en forêt lors de la saison. Certes, il est difficile de résister à ces petits bonheurs à l'arrivée des beaux jours, mais si les symptômes de l'allergie réapparaissent, ces plaisirs se transformeront vite en cauchemars. Alors prenez soin de vous : une fois cette période achevée, vous pourrez à nouveau pique-niquer dans l'herbe en toute sérénité !

Pensez aux lavages oculaires

Ils seront l'arme fatale pour venir à bout des conjonctivites et inflammations au niveau des yeux. Prévoyez un bain oculaire deux à trois fois par jour avec un sérum physiologique ou une solution de lavage ophtalmique : Dacryum, Steridose, Ophtaxia... Associez à ce soin un collyre antiseptique trois à six fois par jour : Biocidan, Désomédine, Novoptine... Si les démangeaisons persistent, consultez votre médecin.

Adoptez des rituels 100% hygiéniques

Sachez que les pollens sont les champions pour s'immiscer là où l'on s'y attend le moins. Certains gestes du quotidien seront nécessaires pour vous en débarrasser. Changez de vêtements et rincez vos cheveux une fois de retour chez vous le soir. Les pollens s'y installent très facilement. Lavez régulièrement vos taies d'oreiller durant la saison pollinique, afin de limiter le développement des allergènes. Enfin, évitez de dormir la fenêtre ouverte.

Et si vous optiez pour l'homéopathie ?

De nombreux médecins ont constaté une réelle efficacité de l'homéopathie dans le traitement contre les allergies. Conjonctivites, eczéma, rhinites, asthme... quelques granules peuvent vous débarrasser de ce type de crise, ou y contribuer si vous les prenez en parallèle à un autre traitement. Adoptez cette médecine douce environ un mois avant la saison pollinique. Le Dr Betzinger, homéopathe, préconise trois granules de Pollens 15 ou 30 CH et Poumon histamine 15 CH, une fois par semaine. Associez ces remèdes avec Allium Cepa 9 ou 15 CH trois fois par jour. Poursuivez ce traitement durant toute la saison. Pour les hypersensibles, si vos crises sont ponctuées de fortes conjonctivites, ajoutez Euphrasia offi cinalis 9 CH matin, midi et soir. Il attenue les démangeaisons au niveau des yeux, à l'origine des rougeurs et des larmes. Enfin, si l'allergie se développe en asthme, complétez le traitement avec Arsenicum Album 15 CH. Avec ce cocktail homéopathique, vous ne laisserez plus aucune chance aux allergènes !

Chapeaux et lunettes de soleil sont vos amis !

Pourquoi on les aime ? En plus de leur style intemporel, ils vous protègent du soleil, mais aussi des allergènes. Les lunettes de soleil créent un écran protecteur, tandis que le chapeau limite l'agression du pollen. Chapeaux de paille ou en feutre, casquette ou béret...un couvre-chef est fort utile pour vaincre les allergies du printemps. Alors on se protège, et avec de l'allure !

A lire

Le Petit Livre de l'Homéopathie, Dr Daniel Scimeca, éd. FIRST

Les allergies, Dr Martine André, éd FIRST

Mes astuces et conseils de pharmacienne, Solange Strobel, éd. Eyrolles

Commenter
Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme