Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Ces infusions qui nous aident à dormir

HOME.jpg

Pour retrouver les bras de Morphée, laissez-vous tenter par Dame Nature, car certaines plantes ont de véritables propriétés soporifiques, sédatives et relaxantes.

La valériane, contre l'insomnie

La valériane est une plante dont la teneur en acide valérénique a une action thérapeutique sur le système nerveux. L'Agence européenne du médicament (EMA), considère comme « scientifiquement bien établi » l'usage de la valériane pour « soulager la tension nerveuse légère et les troubles du sommeil qui en découlent ». Elle permet donc de retrouver de bonnes nuits de sommeil sans interruptions, d'autant plus si les insomnies sont dues à l'anxiété ou au stress.

La recette

Déposez une cuillerée à café de poudre dans une tasse d'eau très chaude. Laissez infuser 3 minutes avant de filtrer, puis buvez deux à trois tasses par jour, dont une avant de vous coucher.

En gélules aussi : avalez 2 gélules le soir avec un verre d'eau.

La passiflore, pour faciliter l'endormissement

Ses propriétés anxiolytiques et sa teneur en substances chimiques (flavonoïdes, alcaloïdes) en font une plante recommandée dans les difficultés d'endormissement liées à des angoisses. L'extrait de passiflore est aussi réputé pour favoriser la détente musculaire, ce qui ne peut qu'aider à entrer tranquillement dans le sommeil sans risque d'accoutumance ou de somnolence.

La recette

Laissez infuser 1 cuillerée à soupe d'un mélange de feuilles, tiges et fleurs dans une tasse d'eau très chaude et buvez dans l'heure qui précède le coucher.

En gélules aussi : prenez 1 à 2 gélules avec un verre d'eau, jusqu'à 3 fois par jour.

Le Pavot de Californie, pour améliorer la qualité du sommeil

Connue des scientifiques sous le nom d'Eschscholtzia, cette plante possède des vertus sédatives. Cet hypnotique naturel est particulièrement utilisé en cas d'agitation au coucher, de cauchemars et de réveil matinal précoce, permettant ainsi un sommeil réparateur.

La recette

Laissez bouillir 3 minutes 1 cuillerée à soupe de feuilles, puis faites infuser 10 minutes et versez dans une grande tasse. Buvez une demi-heure avant le coucher.

En gélules aussi : absorbez 2 à 3 gélules, une demi-heure avant le coucher.

L'aubépine, pour réguler le rythme cardiaque

Les fleurs d'aubépine procurent un apaisement émotionnel chez les personnes nerveuses et irritables ; l'aubépine est un régulateur de la pression artérielle et du rythme cardiaque, qui permet d'être plus détendue si on la consomme le soir avant d'aller dormir. Un bon remède pour se préparer au sommeil.

La recette

Versez une cuillerée à café de fleurs dans 20 Cl d'eau bouillante, laissez infuser 10 minutes. Buvez 2 à 3 tasses par jour, 20 jours par mois, 30 minutes avant le coucher.

En gélules aussi : prenez 2 à 6 gélules par jour en dehors des repas selon les besoins.

La Mélisse, pour chasser les idées noires

Lorsque l'on est déprimée, le sommeil est agité car les idées noires tournent en boucle dans la tête ! L'activité tranquillisante et antispasmodique de la mélisse aide à se détendre, à lâcher prise et à lutter contre les troubles du sommeil.

La recette

Faites bouillir 3 minutes une cuillerée à soupe de feuilles pour 20 cl d'eau, laissez infuser 10 minutes puis filtrez. Buvez 2 à 3 tasses par jour.

- Et aussi en extrait hydro-alcoolique ou teinture mère (macération de plantes dans de l'alcool) : déposez 30 gouttes dans un verre d'eau, matin et soir.

Pour aller plus loin

Mon coaching sommeil, 28 jours pour retrouver de beaux rêves. Sarah Dognin, dit Cruissat, éd. Hachette.

Ma bible des secrets d'Herboriste, Michel Pierre et Caroline Gayet, éd ; Leduc. s 23 €.

Prudence !

Même si elles sont dénuées de tout risque d'accoutumance ou de dépendance, les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de 12 ans, les personnes sous traitement médical (antidépresseurs, somnifères...) doivent prendre conseil auprès de leur médecin avant de les utiliser, que ce soit en tisane, gélules ou teinture mère.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0