Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Des remèdes contre l’insolation

bronzage

Après une exposition prolongée au soleil, il arrive de ressentir un vrai mal-être : si votre peau tiraille et se constelle de rougeurs, que vous éprouvez des nausées, des vertiges, des sueurs froides, des maux de tête conséquents et même de la fièvre, vous êtes sans doute victime d’une insolation. Ne paniquez pas ! Ces effets secondaires sont certes très désagréables mais peuvent vite être relayés au rang de mauvais souvenir, à condition de connaître les bons gestes. Voici une petite liste des réflexes à avoir en cas d’insolation, pour être rapidement remise sur pied et poursuivre vos vacances en toute sérénité.

Rester à l’ombre :
Sitôt que vous ressentez les premiers symptômes de l’insolation, placez-vous immédiatement à l’ombre et restez-y : vous contrebalancerez ainsi une exposition au soleil trop intense et, même si vous ne reprenez des forces tout de suite, vous accorderez à votre corps une phase de repos bien méritée.

Boire de l’eau pour se réhydrater :
En cas d’insolation, l’eau est essentielle pour votre organisme puisque c’est elle qui va vous épargner la déshydratation, permettre de faire redescendre votre température et aider votre corps à retrouver progressivement son équilibre. Consommez donc beaucoup d’eau en buvant par petites gorgées. Puis, dans la mesure du possible, imbibez votre peau d’eau fraîche (surtout pas glacée) à l’aide de linges humides.

Prendre un bain tiède :
Une fois chez vous, la première chose à faire est de vous glisser dans un bain tiède et y rester entre un quart d’heure et une demi-heure. Si vous ne disposez que d’une douche, positionnez-vous bien en dessous en laissant l’eau couler le long de votre corps et détendez-vous. Ce moment, qui vous permettra de faire baisser la fièvre, sera un soulagement pour votre organisme afin qu’il retrouve toute sa vigueur.

Eviter l’aspirine et le paracétamol :
Les maux de tête ont tendance à encourager la prise d’aspirine ou de paracétamol. En l’occurrence ici, il faut les éviter à tout prix. Ils n'agissent pas sur une fièvre engendrée par l’insolation et ne vous seront donc d’aucune utilité. En revanche, leurs effets secondaires (maux d’estomac, de foie…) peuvent rentrer en contact avec ceux d’une exposition prolongée au soleil et vous rendre encore plus mal en point. A proscrire absolument !

Porter des vêtements légers :
Dans les jours qui suivent l’insolation, s’habiller devient un vrai casse-tête. N’hésitez pas à vivre à moitié nue si votre environnement vous le permet. Pour garder toutefois une certaine décence, optez pour des vêtements fluides et des matières qui respirent (coton, lin…). Le stretch et les matières synthétiques sont, eux, à prohiber totalement jusqu’à la fin des coups de soleil.

Aérer :
Votre lieu de vie doit vous procurer un maximum de confort afin d’accélérer votre guérison. Pour ce faire, il est nécessaire que vous aériez le plus possible votre maison, de préférence tôt le matin ou tard le soir, lorsque les températures sont fraîches. De façon générale, évitez les pièces très exposées au soleil et n’hésitez pas à garder les volets fermés en journée si vous vous trouvez en période de forte chaleur. Le but est de préserver un cadre agréable et modéré.

Privilégier les bains de pieds :
Il se trouve que l’insolation ne facilite pas les problèmes cardio-vasculaires ; il est donc important de retrouver rapidement une bonne circulation sanguine, en particulier vers les extrémités. Le bain de pieds est un remède de grand-mère connu lorsqu’on a pris un coup de chaud. Pour ce faire, remplissez une cuvette d’eau à 37 degrés et glissez-y du sel marin. Effet décontractant assuré et que vous pourrez renouveler autant de fois que nécessaire.

Faire un cataplasme à l’argile verte :
Si vos maux de tête sont trop violents ou que vous préférez agir de manière préventive, le cataplasme à l’argile verte, à placer au niveau de la nuque, est d’une efficacité reconnue : versez de l’argile dans un bol et ajoutez-y de l'eau froide jusqu'au-dessus du niveau de la terre. Laissez l'eau être absorbée naturellement, ne remuez pas. Une fois la mixture achevée, patientez entre une demi-heure et une heure avant de travailler l’argile en pâte avec une cuillère en bois et la positionner sous la nuque. Le cataplasme de 2 cm d'épaisseur devra être gardé durant environ 2 heures pour faire effet. La préparation est unique donc jetable. Mais vous pourrez recommencer l’opération chaque jour jusqu’à vous sentir mieux.

Appeler un médecin :
Dans quelques rares cas, le coup de chaleur est trop intense et engendre des symptômes plus inquiétants tels des évanouissements, des divagations, la prolongation du mal-être ou encore aucune baisse de la fièvre. Ne laissez pas traîner et appeler un médecin ou rendez-vous aux Urgences afin d’obtenir des soins adaptés.

Etre victime d’une insolation est tellement déplaisant et douloureux que cela sert en général de leçon ! Le mieux reste encore de prévenir le coup de chaleur plutôt que de le guérir. Pour cela, misez sur les crèmes solaires protectrices à appliquer régulièrement, le port du chapeau (très tendance, qui plus est) et une exposition à durée modérée même si vous estimez que votre peau s’est habituée au soleil. Ne lésinez pas sur votre consommation d’eau et, de façon plus insolite, mangez des carottes ! Ces dernières ont une action préventive sur les allergies solaires et facilitent le bronzage en augmentant la production de mélanine, surtout si vous avez la peau claire. Un remède naturel et original qui a fait ses preuves, côté efficacité.

Enfin, parce que votre santé passe avant tout, même avant le hâle d’été, prenez toujours bien soin de vous.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0