Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Le thé vert et ses vertus

the-vert

S’il y a quelques années, on ne parlait que de café, la tendance a bien changé : le thé est désormais la boisson la plus consommée au monde après l’eau. On y recense ainsi plus de 3000 variétés ! Thé noir, blanc, rouge, vert… C’est à y perdre son latin : la couleur du thé est en fait déterminée par sa fermentation et son oxydation.

Parmi ces nombreuses variétés, le thé vert fait de plus en plus parler de lui : connu pour subir le moins de transformations possible, il préserverait d’avantage ses bienfaits que la plupart des autres thés. On lui prête la réputation d’être naturel et par conséquent, excellent pour la santé. Utilisé de façon constante dans la médecine chinoise, il est en passe d’intégrer le mode de vie de nos pays occidentaux. Aujourd’hui, il se consomme même dans des endroits branchés et est encensé par les people qui le considèrent comme un élixir magique. Alors, simple effet de mode ou vérité ? Voici de quoi attirer l’attention sur ce breuvage énigmatique.

Le thé vert et notre santé :
Les bienfaits du thé vert sont reconnus : sa consommation régulière offre une très nette amélioration de la santé et il permet de prévenir les maladies graves autant que les petits maux du quotidien. Retour sur des vertus non négligeables :

- Il est un très puissant antioxydant. Il neutralise ainsi les radicaux libres, c’est-à-dire les composés instables qui s’immiscent dans l’organisme et dont la structure chimique peut endommager les atomes, rompant avec le bon équilibre du corps.
- Antibactérien, antiviral et antifongique, il renforce le système immunitaire et ralentit le vieillissement des cellules. En hiver, il est redoutable : toux, migraines ou désordres digestifs sont autant de désagréments qu’il aide à combattre.
- Il aide à la baisse du mauvais cholestérol dans le sang.
- Il combat l’arthrite de façon constante.
- Il diminue le risque de diabète type 2 en augmentant la sensibilité à l’insuline.
- Il prévient des caries dentaires et plus globalement, favorise une meilleure hygiène bucco-dentaire.
- Il aide à la prévention de divers cancers et peut même se poser comme un complément à la chimiothérapie.
- Il maintient le foie en bonne santé, allège le risque d’accidents cardio-vasculaires et réduit la tension artérielle.
- Il améliore le dynamisme journalier et entretient l’endurance. Il est donc préconisé lorsqu’on pratique un sport régulièrement. Il contient en effet de la théanine (différente de la théine), de la caféine et de la vitamine C. Un cocktail redoutable pour se maintenir en forme.
- Il possède un effet amincissant, qui est sa vertu la plus connue et la plus recherchée. Il contribue ainsi à brûler les graisses et notamment la graisse ventrale. En tant que boisson diurétique, il réduit l’absorption des acides gras par l’estomac et le désacidifie durant la digestion. Il œuvre également sur l’intestin afin de garantir un meilleur transit et équilibrer la flore intestinale.
- Il est enfin un coupe-faim redoutable : il permet de faire cesser les envies frénétiques de sucre en ôtant la sensation de plaisir liée aux gourmandises entre les repas. Fini le grignotage !

Naturellement, tous ces bienfaits sont inégaux et varient en fonction de la qualité du thé.
De façon générale, préférez toujours le thé en pot, à infuser vous-même, plutôt que les sachets déjà prêts. Cela préserve mieux la fraîcheur des feuilles et ainsi, les bienfaits de votre breuvage. De plus, ne faites pas bouillir l’eau plus que nécessaire : la température idéale pour le thé vert est de 70 degrés. Au-delà, vous trouveriez moins de goût à l’infusion et n’auriez pas l’apport nutritionnel optimal.

Quelques mises en garde :
- Deux tasses de thé par jour sont une bonne moyenne. En en consommant moins, les vertus seraient moindres. Mais point trop n’en faut ! Certains ont tendance à boire du thé de façon presque acharnée, sous prétexte que c’est bon pour la santé. Cette erreur, commise très fréquemment, aura tendance à énerver, rendre irritable ou même fébrile. En d’autres termes, il ne faut pas abuser des bonnes choses, thé compris, surtout après 16 heures.
- Comme le thé vert contient caféine et vitamine C, il n’est pas recommandé pour les insomnies et autres troubles du sommeil. Chez les personnes de nature angoissée notamment, il favorise ce genre de problèmes. On y aura donc recours avec modération et plutôt en début de journée.
- L’une des caractéristiques du thé vert est de réduire l’assimilation du fer. De la sorte, il est préférable de le boire en dehors des repas.
- Il n’est pas conseillé dans les soucis liés à l’estomac, tels les ulcères ou les aigreurs, sa vertu diurétique faisant ici contre-emploi.

Et finalement ?
N’hésitez pas à tester ce thé, reconnu pour ses bienfaits. Son goût agréable vous aidera facilement à vous convaincre, surtout si vous l’agrémentez selon vos envies. Optez pour le format thé glacé en plein été. Consommez-le d’avantage en boisson chaude durant l’automne et l’hiver, avec une touche de miel ou une pincée de sucre roux.

Le petit plus :
Le thé vert préserve le capital santé d’une part, mais aussi le capital beauté ! Avec lui, les signes du vieillissement n’ont qu’à bien se tenir. Il diminue les problèmes cutanés, rend la peau ferme et moins terne, et prévient les rides grâce à la vitamine E qu’il contient. Par ailleurs, les soins au thé vert sont de plus en plus recherchés car ils permettent aux cheveux de retrouver un aspect volumineux et brillant.

Autant d’arguments positifs pour vous sentir jeune, revigorée et surtout en pleine santé !

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0