Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Le yoga, une discipline qui fait du bien au corps et à l'esprit

Thinkstockphotos

Les adeptes de cette discipline indienne ancestrale, aujourd'hui inscrite au Patrimoine immatériel de l'Unesco, sont de plus en plus nombreux à saluer ses bienfaits. Le yoga garantit de nombreux bénéfices sur notre santé. Une révélation à méditer...

Plus de souplesse

La pratique de cette discipline permet de gagner en souplesse, sans traumatiser les articulations. Et c'est à la portée de tous : avec un peu d'entraînement, même les personnes les plus raides finissent par assouplir épaules, dos, cuisses, genoux, cou, chevilles...

Des performances intellectuelles augmentées

Ami du corps, le yoga l'est aussi de notre cerveau. Et la bonne nouvelle, c'est qu'une séance de vingt minutes suffit déjà à améliorer nos performances intellectuelles. C'est ce qu'a révélé une étude de l'université de l'Illinois, menée en 2013 : après une seule séance de vingt minutes à enchaîner postures de yoga et exercices de relaxation, trente étudiantes ont obtenu de bien meilleurs résultats à un test visant à mesurer les capacités de leur cerveau. Elles ont gagné en concentration, en mémorisation et en précision dans leurs réponses.

Une meilleure capacité respiratoire

Parce que les exercices de yoga associent étroitement le contrôle du souffle aux différentes postures, cette discipline permet tout simplement de mieux respirer.

Plusieurs études ont démontré que les adeptes du yoga développaient une meilleure capacité pulmonaire que les non-pratiquants. Et ce qui fonctionne chez des sujets bien portants s'observe aussi chez des patients souffrant de pathologies respiratoires. Ainsi, en 2012, trois chercheurs ont mis en évidence que ce type d'exercices réduisait sensiblement l'essoufflement chez des personnes atteintes de bronchopneumopathie chronique obstructive, une affection pulmonaire. L'an dernier, un médecin hongkongais a constaté que la pratique du yoga améliorait la qualité de vie et réduisait les symptômes chez les personnes atteintes d'asthme léger à modéré. Cet éminent spécialiste avançait même l'hypothèse que cette discipline pouvait peut-être remplacer les traitements médicamenteux à base de corticoïdes.

Une baisse du stress

En favorisant la détente, le yoga permet de chasser les angoisses. Deux essais cliniques ont montré que la pratique de cette discipline permettait de diminuer le stress et l'anxiété à l'approche des examens chez des étudiants en médecine. Par ailleurs, en 2012, des chercheurs de l'université de Californie ont prouvé que, chez des personnes qui s'occupent d'un proche atteint de sénilité, donc soumises à une forte pression, douze minutes de yoga par jour pendant huit semaines entraînaient une baisse du stress, mais aussi une baisse des inflammations dans l'organisme qui pouvaient entraîner des pathologies telles que maladies cardiaques, diabète ou dépression.

Moins de maladies

Si vous n'avez pas envie ou ne pouvez pas faire du sport, faites au moins du yoga !

C'est le message du Dr Myriam Hunick, chercheuse au centre médical de l'université Erasme de Rotterdam, aux Pays-Bas. Cette dernière a compilé 37 études réalisées sur 3 000 personnes et est arrivée à la conclusion que le yoga était aussi efficace que la course à pied, le vélo ou la marche rapide pour prévenir les maladies cardiovasculaires, puisqu'il agit sur les facteurs de risques que sont le cholestérol, l'hypertension ou l'obésité. Une piste à suivre pour les allergiques à tout effort physique intense !

A lire 

Respire et Yoga au fil des jours, éd. Michel Lafon, 17,95€ et 12,95€

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0